Solar Impulse 2 : l'avion solaire prêt à reprendre son tour du monde

Le par  |  6 commentaire(s) Source : Le Figaro
Solar Impulse 2

Après sa longue pause de plusieurs mois à Hawaï, l'avion solaire Solar Impulse 2 va reprendre son tour du monde, direction l'Amérique du Nord.

L'avion solaire Solar Impulse 2 avait dû interrompre son tour du monde après l'endommagement de ses batteries électriques du fait des conditions tropicales, ce qui l'avait amené à se poser à Hawaï pour réparations.

Après huit mois d'interruption, l'engin va pouvoir reprendre la route des airs et partir de Honolulu pour se diriger vers l'Amérique du Nord, bien que la destination ne soit pas encore précisément fixée et va dépendre des conditions météo.

Quatre possibilités sont à l'étude : Vancouver, San Francisco, Los Angeles ou Phoenix, cette dernière étant priviligiée pour ses conditions d'ensoleillement. De là, il faudra encore 7 à 8 étapes pour rejoindre le point de départ, à savoir Abu Dhabi.

Solar Impulse

Cette fois, c'est Bertrand Piccard qui va piloter l'engin pour terminer la traversée de l'Océan Pacifique et rejoindre l'Amérique du Nord à l'occasion d'un vol qui pourrait durer jusqu'à quatre jours. La traversée du continent américain devrait se terminer par un atterrissage à New York, non sans avoir tourné autour de la Statue de la Liberté, manoeuvre qui n'avait pu être réalisée avec le premier Solar Impulse.

Par la suite, il faudra encore traverser l'Océan Atlantique, faire escale en Europe ou en Afrique du Nord avant de revenir à son point de départ. En attendant, la halte forcée à Hawaï aura coûté 18 millions d'euros supplémentaires au projet.

Une fois son tour du monde réalisé, Solar Impulse 2 pourrait servir de base pour le projet suivant, à savoir concevoir un drone qui pourrait voler des mois durant dans la stratosphère et réaliser des missions d'observation ou de télécommunications.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1890527
Je me demande combien de tonnes de fuel/kérosène/diesel/charbon/etc il a fallu gaspiller pour permettre à cette ruine technologique monopassager de voler quand on voit les montants de capital dilapidés en pure perte.

Enfin on n'est pas à une contradiction près chez les escrologistes quand il s'agit de mettre en avant des énergies moyenâgeuses. L'hypocrisie et le narcissisme ont de beau jour devant eux avec ces bigots je-sais-rien.
Le #1890529
Ca a coûté cher, mais c'est un proof of concept.
Il faut parfois faire des sacrifices pour faire avancer la science.
Peut être que dans 100 ans on aura des avions de ligne ne fonctionnant qu'au solaire (+ pile à combustible).
Le #1890615
tmtisfree a écrit :

Je me demande combien de tonnes de fuel/kérosène/diesel/charbon/etc il a fallu gaspiller pour permettre à cette ruine technologique monopassager de voler quand on voit les montants de capital dilapidés en pure perte.

Enfin on n'est pas à une contradiction près chez les escrologistes quand il s'agit de mettre en avant des énergies moyenâgeuses. L'hypocrisie et le narcissisme ont de beau jour devant eux avec ces bigots je-sais-rien.


Tu est un troll , j'imagine ?
Le #1890694
coc4tm a écrit :

tmtisfree a écrit :

Je me demande combien de tonnes de fuel/kérosène/diesel/charbon/etc il a fallu gaspiller pour permettre à cette ruine technologique monopassager de voler quand on voit les montants de capital dilapidés en pure perte.

Enfin on n'est pas à une contradiction près chez les escrologistes quand il s'agit de mettre en avant des énergies moyenâgeuses. L'hypocrisie et le narcissisme ont de beau jour devant eux avec ces bigots je-sais-rien.


Tu est un troll , j'imagine ?


Un sévère !
Le #1890703
skynet a écrit :

Ca a coûté cher, mais c'est un proof of concept.
Il faut parfois faire des sacrifices pour faire avancer la science.
Peut être que dans 100 ans on aura des avions de ligne ne fonctionnant qu'au solaire (+ pile à combustible).


NON, ne pas confondre la science et LA TECHNIQUE.

Si la technique utilise les découverte de la science, et les scientifique les outils techniques pour faire leurs découvertes, fabriquer une image médiatique pour ce joujoux technologique n'a rien de scientifique mais plutôt, comme le dit "tmtisfree" un raisonnement idéologique pour ne pas dire "religieux et dogmatique".

La méthode coué ne marche pas dans le domaine de l'énergie et heureusement, pas non plus en sciences !

A chaque fois, ils nous font des communications sur ce machin, mais ils oublient soigneusement de communiquer comment ils ont rechargé leur appareil avant de décoller et juste a près l'atterrissage.
Ils disent que l'avion vole grâce a ses cellules solaires, et ses batteries, or c'est surtout grâce aux batteries, les cellules solaires ne peuvent, et ne pourront jamais recharger assez vite les batteries ...

Conclusion : cette expérience MÉDIATIQUE est une imposture...
Le #1890704
coc4tm a écrit :

tmtisfree a écrit :

Je me demande combien de tonnes de fuel/kérosène/diesel/charbon/etc il a fallu gaspiller pour permettre à cette ruine technologique monopassager de voler quand on voit les montants de capital dilapidés en pure perte.

Enfin on n'est pas à une contradiction près chez les escrologistes quand il s'agit de mettre en avant des énergies moyenâgeuses. L'hypocrisie et le narcissisme ont de beau jour devant eux avec ces bigots je-sais-rien.


Tu est un troll , j'imagine ?


dixit le troll qui ne parle même pas du sujet ?
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]