Sony Ericsson accroît ses pertes en fin d'année

Le par  |  0 commentaire(s)
Sony Ericsson logo pro

Le dernier trimestre de l'année n'aura pas beaucoup profité à Sony Ericsson dont les résultats financiers sont mitigés. Si les ventes chutent peu, la marge brute s'est contractée, accumulant le niveau de pertes.

Sony Ericsson logoPas de miracle de fin d'année pour Sony Ericsson. Le groupe nippo-suédois a publié ses résultats financiers trimestriels et annonce 24,2 millions de terminaux vendus, contre 25,7 millions au troisième trimestre 2008 ( -6% ) et 30,8 millions en 2007.

En conséquence, sur l'ensemble de l'année, Sony Ericsson aura écoulé 96,6 millions de combinés, contre plus de 100 millions en 2007. Les fêtes de fin d'année n'ont pas joué leur effet accélérateur sur les volumes, mais permettent tout de même d'obtenir des ventes de l'ordre de 2,9 milliards d'euros, soit 4% de mieux qu'au trimestre précédent, grâce à l'effet positif des fluctuations de devises, mais tout de même 23% de moins qu'à la même période en 2007.

Le prix moyen des terminaux est remonté à 121 €, grâce à de meilleures ventes sur les segments haut de gamme. En cette fin d'année, la société affiche une perte nette de 187 millions d'euros, contre 25 millions de pertes au troisième trimestre 2008 et 373 millions de bénéfices au dernier trimestre 2007.


Sony Ericsson : une année 2009 qui s'annonce difficile
Mais la situation financière reste saine, Sony Ericsson disposant de plus de 1 milliard d'euros de trésorerie. Il reste que la part de marché mondial reste bloquée autour de 8%. Pour Dick Komiyama, son CEO, l'heure est au bilan :

" En termes économiques, 2008 fut une année agitée avec des marchés subissant d'importants ralentissements. La marché de la téléphonie mobile a été fortement touché et, comme attendu, le quatrième trimestre est resté difficile pour Sony Ericsson. Notre réorganisation suit son cours comme prévu, avec une économie de 300 millions d'euros attendue au second semestre 2009. Nous prévoyons encore une détérioration du marché en 2009, notamment au premier semestre. "

Sony Ericsson a encore quelques arguments à faire valoir : le lancement de son premier smartphone Windows Mobile, le Sony Ericsson Xperia X1, et celui de son modèle haut de gamme Sony Ericsson C905, mais aussi son entrée officielle au sein de l' Open Handset Alliance, qui annonce l'arrivée de modèles utilisant Google Android au cours de l'année à venir.

D'autre part, le fabricant reste fidèle à la Symbian Foundation, qui doit permettre l'émergence d'une plate-forme mobile Symbian open source d'ici 2010. Mais il s'attend à une contraction des ventes mondiales de mobiles en 2009, associée à une chute continue des prix.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]