Sony Ericsson : résultats financiers en berne

Le par  |  2 commentaire(s)
Sony Ericsson logo

Comme prévu, Sony Ericsson a publié des résultats financiers pour le deuxième trimestre 2008 révélant un tassement de son activité.

Sony Ericsson logoA l'issue du deuxième avertissement sur résultats de l'année, Sony Ericsson publie les chiffres de son activité pour le deuxième trimestre 2008 et confirme que le ralentissement des ventes de mobiles sur les segments de milieu et de haut de gamme pèse sur son chiffre d'affaires et ses bénéfices.

La société a réalisé un chiffre d'affaires de 2,82 milliards d'euros, en baisse de 9% par rapport à la même période l'an dernier, dont les causes sont à chercher dans les moindres ventes sur ses segments de prédilection et dans l'accroissement de la concurrence.

Son bénéfice net s'est effondré à 6 millions d'euros, alors qu'il était de 220 millions d'euros au deuxième trimestre 2007, soit 97% de décroissance.


Une année difficile pour Sony Ericsson
Sa marge brute fond à 23,1% alors qu'elle était de 29,6% un an auparavant, du fait de fluctuations des taux de change mais aussi de dépenses accrues en Recherche & Développement. Le prix moyen des terminaux ( ASP ) continue de glisser, à 116 €, contre 125 € en 2005, en lien avec la plus grande proportion de terminaux à bas coût commercialisés, moins rentables.

Sony Ericsson est quand même parvenue à écouler 24,4 millions de terminaux, à peu près autant que l'an dernier, conformément aux prévisions des analystes, avec une part de marché estimée à 8%. La société a sept nouveaux terminaux durant ce trimestre et en a commercialisé douze, dont des modèles dans ses gammes à succès Walkman et Cyber-Shot.

La situation ne devrait pas s'améliorer au cours du trimestre suivant et pourrait se prolonger tout au long de 2008, le temps que les réorganisations d'activité prennent effet. Sony Ericsson estime que le marché mondial des téléphones portables devrait progresser de 10% cette année, mais que la croissance tirée d'abord par les marchés émergents va continuer d'éroder le prix moyen des terminaux, et donc la marge des fabricants.

MàJ : Sony Ericsson vient d'annoncer la suppression de 2.000 emplois sur son effectif international de 12.000 personnes, à la suite de la présentation de résultats financiers mitigés.
Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #279781
En tant que consommateur (et disposant de deux mobiles Sony-Rricsson), je trouve que la politique suivie en ce moment par cette compagnie lui est plus que défavorable:
- Ils ont tellement cherché à compartimenter leur gamme de produits qu'on n'arrive plus à s'y retrouver: pourquoi faudrait-il choisir entre écouter de la musique (avec une très bonne qualité) et faire de belles photos ?; de même, pourquoi choisir un appareil pro (la gamme P) qui ne m'offre que de piètres logiciels pour tout ce qui est considéré accessoire par la marque (mais pas par moi qui n'ai pas envie d'avoir 4 ou 5 appareils pour bien faire ce que je veux) ?
- ILs ne sont plus meneurs, mais suiveurs en matière d'innovation: depuis l'apparition des mobiles estampilés Walkman, il n'y a pas eu une seule craie innovation à ce jour;
-Pendant que les autres sortent des produits à tour de bras et tout au long de l'année, Sony-Ercsson se la joue petit bras
Bref, normal que les ventes ne suivent pas, alors que la concurrence semble bien mieux se porter...malgré la crise.
Le #280581
je rejoint bibousiq; j'avai un mobile SE dont j'été trés satisfai mais lors de mon changement de contrat j'ai pris un Nokia qui été performant sur tous les niveau la ou SE compartimente trop ses gammes
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]