Sony Motion Pictures : changement de patron après le piratage d'envergure

Le par  |  0 commentaire(s)
Sony-Pictures

Un peu plus tôt ce mois, le directeur associé de Sony Pictures Amy Pascal était poussé vers la sortie, en écho au piratage d'envergure subit par le studio. Aujourd'hui, il est l'heure pour le groupe de tourner la page.

Finalement, c'est l'ancien dirigeant de la 20th Century Fox, Tom Rothman qui remplacera Amy Pascal à la direction de Sony Motion Picture.

Sony-Pictures-GOP Rothman est un vétéran de Hollywood puisqu'il a travaillé pour la Fox pendant presque vingt années. Il aura supervisé une foule de blockbusters comme Titanic, Avatar ou la franchise X-Men. C'est en 2012 qu'il quitte la 20th Century Fox avant de rejoindre Sony en 2013 dans le but de ressusciter le label TriStar, qui aura produit dans la foulée des films comme Elysium ou le reboot d'Evil Dead.

Pour Sony, il était question de véritablement restructurer sa direction, afin de faire table rase du passé et des événements qui ont récemment énormément bousculé le studio. Sony Pictures souhaite retravailler son image, et faire oublier le désastre du piratage revendiqué par les Guardians of Peace, mais dont les derniers éléments d'enquête évoquent une piste russe.

La prise de pouvoir de Rothman devrait rapidement porter ses fruits avec le lancement de plusieurs blockbusters et des économies réalisées sur les budgets pour optimiser les bénéfices. Rappelons au passage que dans le piratage, Sony a vu quelques-uns de ses films encore non exploités se rendre accessibles sur Internet, le manque à gagner est considérable pour la société dont certains documents révélés ont également amené à des ruptures de contrats avec une partie des prestataires et associés. Au total, Sony estime le préjudice à plus de 35 millions de dollars rien que pour les frias de remise en marche de ses services.

Amy Pascal était plutôt favorable à la prise de risques créative, tandis que Tom Rothman est davantage orienté vers la rentabilité avec des investissements plus assurés sur des projets rentables.

La question qui se pose désormais sera de savoir si Sony opère les mêmes restructurations dans ses infrastructures informatiques que dans son organigramme.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]