Quand la Sony PSP joue les traducteurs

Le par  |  8 commentaire(s) Source : Slashdot
PSP Sony console

Sony a décidé d'innover sur la plate-forme de sa console de jeu portable PSP, et il va bientôt lui associer un service de traduction.

Sony a décidé d'innover sur la plate-forme de sa console de jeu portable PSP, et il va bientôt lui associer un service de traduction...

Psp sony consoleComme nous l'avons déjà mentionné dans un de nos articles, Sony n'entend pas cantonner sa PlayStation Portable au rôle de simple console de jeu. Il va lui donner de nouvelles fonctionnalités, dont une qui pourra se révéler utile en dehors de toute activité ludique : la PSP va sous peu se muer en outil de traduction.

Pour ce faire, Sony va proposer aux utilisateurs de la PSP de télécharger un logiciel dénommé Talkman ( qui nous rappelle quelque chose ), et qui permettra la traduction entre le japonais d'une part, et l'anglais, le mandarin et le coréen d'autre part. Talkman gardera en mémoire jusqu'à 3.000 phrases passe-partout, du genre " Koko wa dokodesuka " (pardon pour mon accent d'Osaka...), qui signifie " Où se trouve... ' " ; une fois la phrase en japonais (par exemple) prononcée, l'écran de votre PSP affichera un petit oiseau, qui prononcera illico l'équivalent en anglais, en mandarin ou en coréen de ce que vous venez de dire. La conversation pourra alors s'établir, dans les deux sens.

Bien sûr, cet outil ne saurait répondre à tous les besoins des voyageurs au long cours, du simple fait de son vocabulaire restreint, mais il permettra au moins de se faire comprendre sans trop de peine.

Selon le Ministère nippon du Tourisme, en 2005, plus de 17 millions de Japonais ont voyagé à l'étranger, tandis que 7 millions de personnes se rendaient de leur côté sur l'Archipel du Soleil Levant. La faible durée du séjour, dans les deux cas, ne permet pas toujours d'apprendre les rudiments de la langue du pays hôte, mais Talkman apportera dès novembre prochain sa contribution.

D'autres solutions viendront le concurrencer dans les prochains mois. Par exemple, NEC ( Nippon Electric Corporation ) prévoit d'équiper certains téléphones mobiles de trois processeurs uniquement destinés à animer des logiciels de traduction simultanée, lesquels intègrent environ 50.000 mots en japonais, et plus de 25.000 en anglais. A l'opposé, ATRII ( qui ramène, en latin au mot atrium, mais signifie ici Advanced Telecommunications Reseach Institute International ) compte doter certains PDA d'un logiciel qui se mettra en rapport avec un site Internet de traduction vocale, et comptera sur les débits en constante hausse de nos téléphones mobiles pour donner une traduction en moins de trois secondes, du japonais vers l'anglais et le chinois dans un premier temps.

Plus intéressant encore, Talkman, internationalisation oblige, pourrait trouver des débouchés en Europe avant la fin de l'année, avec d'autres langues que celles évoquées plus haut.

Que vont devenir les traducteurs '!



Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #83791
Que vont devenir les traducteurs '!

T'inquiète, Ange !
Nous avons encore de beaux jours devant nous. J'en veux pour preuve ce passage que j'ai fait traduire par... Google. On mettrait plus de temps à tout corriger et à tout vérifier qu'à tout traduire directement... Imaginez un bouquin ou un film traduit comme ça...

Un auteur qui parle plusieurs langues pourrait employer la traduction automatique de ses documents comme contrôle supplémentaire pour la clarté et l'exactitude grammatic . Par exemple, après m'avoir écrit à un document en anglais pourrais demander une traduction automatique dans l'Allemand, puis lis par la traduction. Les erreurs de traduction peuvent jaillir indiquent des problèmes dans le texte original, tel que des erreurs typographiques non détectées par des correcteurs orthographiques - tels qu'une erreur qui s'avère justement produire un autre mot de la langue - ou des structures grammaticales trop compliqué ou d'ambiguos. Si un programme de traduction ne peut pas correctement traiter un morceau de texte, ceci pourrait résulter des dispositifs qui également empêchent un lecteur humain de le comprendre ou l'incitent à le comprendre inexactement, particulièrement si la langue utilisée n'est pas sa langue maternelle.
Le #83808
Bon j'ai décider de partir en Australie, qui ce désigne pour me payer une PSP
Pour en revenir au sujet, je pense qu'on ne pourra jamais se passer des traducteurs : un programme ne peut pas remplcar un Homme, du moins dans ce domaine spécifique...
Le #83825
Ouf, je suis rassuré...
Le #83856
le defaut des traducteurs c'est qu'il prend les mots qu'on demande de traduire a son sens propre et donc dans beaucoup de cas dans le mauvais sens... j'ss dac avec M@tt on ne peut pas remplacer un Homme
Le #83859
Re-ouf...
Le #83875
AngeGabriel

anata wa nihon-go desuka'

anata wa nihon-go wakarimasuka'

anatawa osaka shyushinn desuka'


Le #83892
Konichiwa... Domo arigato, Zetsubou san... Sayonara...

PS: voilà l'étendue de mes connaissances en japonais... désolé...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]