Malwares : des attaques menées en collaboration

Le par  |  0 commentaire(s)
spam-can

Pour MessageLabs, certaines caractéristiques associées à BredoLab ont été utilisées en février par ZeuS et SpyEye.

spam-canDans son dernier rapport mensuel de sécurité, MessageLabs ( filiale de Symantec ) indique que le temps du réveil a bel et bien sonné pour un cheval de Troie comme Bredolab alors que la menace semblait avoir été écartée. Les techniques d'attaque employées par BredoLab ont même fait des émules auprès de ses congénères tel ZeuS, SpyEye.

C'est l'une des constations des chercheurs de MessageLabs selon qui les attaques de ces trois malwares ont partagé en février des caractéristiques communes, ce qui laisse penser qu'une forme de collaboration existe entre les différentes familles de malwares. Généralement, les attaques ont tiré parti d'une archive ZIP véhiculée en pièce jointe et contenant un exécutable compromis.

Depuis la fin janvier 2011, " différentes familles de malwares ont été utilisées de manière très agressive pour mener des attaques simultanées via l'utilisation de techniques de propagation ". Pour MessageLabs, cela plaide pour une origine commune pour les e-mails infectés, et d'évoquer des volumes d'attaques collaboratives plus élevés qu'à l'accoutumée.

En février 2011, 81,3 % des e-mails dans le monde étaient des spams ( 83,9 % pour la France ), soit une hausse de 2,7 % par rapport à janvier 2011 ( +2,4 % pour la France ). Un e-mail sur 290,1 contenait un malware ( 1 sur 376 pour la France ), contre 1 sur 364,8 en janvier ( 1 sur 693,2 pour la France ).

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]