Spotify : certains artistes réservés aux membres Premium ?

Le par  |  0 commentaire(s)
Spotify-logo

Si les plateformes de musique par abonnement ont le vent en poupe chez les utilisateurs, leur stratégie commerciale fait de plus en plus débat auprès des ayants droit, au point que Spotify vienne à envisager un revirement de situation inattendu.

Actuellement Spotify est la plateforme de référence pour ce qui est de la musique en ligne. Son offre est simple et propose deux facettes: une payante qui permet un accès illimité à l'ensemble du catalogue musical disponible, l'autre gratuite qui permet d'accéder à tout le catalogue, mais à condition de subir de la publicité.

Et c'est cette version gratuite qui pose de plus en plus de problèmes aux artistes qui indiquent que le peu de publicité diffusé ne génère pas assez d'argent pour être rémunéré comme ils le devraient, surtout au regard du temps passé par les internautes à profiter de leurs titres.

Spotify-Windows-Phone

Parmi les artistes qui se sont lancés dans un combat contre les plateformes de musique à la demande, Taylor Swift s'est dressée contre Apple en réussissant un joli coup : forcer la marque à rémunérer les artistes, y compris pendant les trois mois gratuits au lancement d'Apple Music.

Nombreux sont ainsi les artistes à ne plus souhaiter apparaitre au catalogue de ces plateformes, et à faire retirer leurs albums... Ce qui force Spotify à changer son fusil d'épaule et à réviser sa copie.

Ainsi, selon le Wall Street Journal, la direction de Spotify se serait réunie il y a peu pour tenter de trouver une solution au problème, et il serait question de renforcer l'attrait de l'offre premium en y ajoutant des contenus exclusifs. En d'autres termes, certains artistes pourraient réserver leurs albums (ou une partie) uniquement aux membres de Spotify qui paient un abonnement.

Le système se voudrait temporaire : les nouveautés seraient accessibles en exclusivité sur l'offre Premium avant de retomber également dans l'offre gratuite passé un certain temps.

Il ne s'agit là que d'une piste lancée par Spotify pour tenter de récupérer les artistes ayant bouclé bagages, fondée sur l'idée justement mise en avant par Taylor Swift qui souhaitait réserver son dernier album uniquement aux membres premium aux USA.

L'option semble intéressante, mais elle se révèle également problématique : Si un contenu n'est pas proposé gratuitement sur Spotify, il faudra s'assurer qu'il ne le soit pas ailleurs non plus, y compris sur les réseaux annexes comme YouTube ou plateformes concurrentes... En clair, les artistes, mais surtout les majors, devront s'assurer de proposer une solution équitable pour tous, sans quoi Spotify aura vite fait d'en rester à son système actuel, tout en continuant à rejeter la faute sur les artistes lorsqu'on lui demande pourquoi certaines discographies manquent à son offre.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]