Spotify : une action en nom collectif pour le géant du streaming musical

Le par  |  2 commentaire(s) Source : AFP
Spotify-logo

La plate-forme de musique en ligne Spotify fait l'objet d'une action en nom collectif à cause de pratiques commerciales jugées déloyales et de droits non payés.

Spotify-Now-iPhoneLeader dans le domaine du streaming musical avec 75 millions d’utilisateurs, Spotify fait l’objet d’une plainte en nom collectif déposée ce lundi à Los Angeles, aux États-Unis.

David Lowery, membre des groupes de rock alternatif Camper Van Beethoven et Cracker, reproche à Spotify de reproduire sans autorisation des œuvres protégées par les droits d’auteur (quatre dans son cas). Il déplore aussi la stratégie commerciale qui fait fondre le montant des droits d’auteur. Le chanteur invite ainsi les autres victimes potentielles à le rejoindre dans son action. Elles seraient des centaines de milliers d’après lui. David Lowery n’a pas chiffré les indemnités, mais estime que le service musical s’est "injustement enrichi" d’au moins 150 millions de dollars.

De son côté, Spotify s’est récemment défendu. Il n’a jamais refusé de payer des droits. Simplement, il n’est pas toujours aisé d’identifier les bénéficiaires, en raison de données "absentes, erronées ou incomplètes". Voilà pourquoi il provisionne, malgré les accords signés avec les maisons de disques et les organismes de gestion de droits d’auteurs.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1873119
Leur 4 malheureux morceaux, 150 millions ? Est-ce que l'abus ne serait pas là justement ? 4 morceaux, on va dire que c'est 1 an de boulot (je suis très large mais soyons indulgent avec les fainéants). S'ils recevaient une juste rémunération, ils voudraient donc quelques centaines de milliers d'euros au grand maximum. Système pourri qui donne à certyain bien plus que leur contribution, jutste du fait d ela nature du produit vendu (unique et gratuitement dupliquable, avec bes besoins quasi illimités à satisfaire, le monopole parfait).

Le #1873121
cycnus a écrit :

Leur 4 malheureux morceaux, 150 millions ? Est-ce que l'abus ne serait pas là justement ? 4 morceaux, on va dire que c'est 1 an de boulot (je suis très large mais soyons indulgent avec les fainéants). S'ils recevaient une juste rémunération, ils voudraient donc quelques centaines de milliers d'euros au grand maximum. Système pourri qui donne à certyain bien plus que leur contribution, jutste du fait d ela nature du produit vendu (unique et gratuitement dupliquable, avec bes besoins quasi illimités à satisfaire, le monopole parfait).


Non, c'est 150 millions pour leurs morceaux et ceux des autres.


Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]