Des logiciels espions au service de la police en 2008 ?

Le par  |  16 commentaire(s)
Cybercriminalite

Du côté du ministère de l'Intérieur, on envisage avoir recours à des méthodes logicielles d'espionnage pour combattre la criminalité sur Internet. Une mesure d'exception qui devrait figurer dans la prochaine loi d'orientation et de "programmation" pour la sécurité.

Internet est devenu au fil des années un espace où se côtoient le meilleur comme le pire. Le crime organisé mais également tout acte répréhensible comme la pédophilie, l'incitation à la haine... y sont désormais largement répandus. Le gouvernement et plus particulièrement le ministère de l'Intérieur doit en début d'année 2008 établir les bases de ce que sera la future loi d'orientation et de programmation pour la sécurité intérieure. Internet y figure bien évidemment.


La police sur le terrain virtuel des criminels
CybercriminalitePour se donner les moyens de ses ambitions en matière de sécurité sur Internet, le gouvernement envisage avoir recours à des méthodes pour le moins inhabituelles. Cela reste à confirmer mais il est sérieusement question d'utiliser des programmes d'infiltration sur des ordinateurs cibles appartenant à de prétendus coupables d'actes que la loi réprouve. En clair, des espiogiciels ou chevaux de troie que les informaticiens de la police pourraient envoyer sur des ordinateurs appartenant aux criminels.

Avec l'autorisation d'un juge d'instruction et/ou d'un juge des libertés et de la détention, cette espionnage ne concernerait que les affaires les plus graves et serviraient les enquêtes préliminaires sur les domaines notamment de la criminalité organisée, du terrorisme, de la pédophilie, du meurtre, de la torture, du trafic de stupéfiants et d'armes, des enlèvements, du proxénétisme, de la fausse monnaie, du blanchiment d'argent... et autres joyeusetés.


Techniquement délicat

Les techniciens de la sécurité informatique relèveront que ce type de procédé n'est pas sans difficultés. Comment déjouer en effet les systèmes de protection, même les plus élémentaires, pour injecter à distance un espiogiciel sur une machine ? Il faut d'abord passer la protection des pare-feu et ensuite que le prétendu coupable ne fasse pas un nettoyage en règle et quotidien de sa machine.

La solution évoquée est celle d'un accord avec les éditeurs de protections informatiques et les éditeurs de logiciels anti-spywares pour qu'ils ne filtrent pas un espiogiciel spécifique. La question est : sont-ils prêts à le faire ? Car bien évidemment et on le comprend aisément, cela constituerait une porte ouverte que quelques petits malins pourraient exploiter à leurs avantages.

Si rien n'est encore tranché, cette mesure inédite sera certainement largement débattue entre les politiques et les autorités de sécurité avant une éventuelle application. Le chemin est encore long... et la criminalité, elle, suit son cours.
Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #193610
Je doute quand même que cela marche. Je vois mal Symantec ou tout autre entreprise laisser une porte ouverte pour que notre police a nous puisse installer un logiciel espion.

Cela voudrait aussi dire que notre police a nous puisse installer ce même soft sur les PC US ou Chinois, ou Russe, ce qu'ils ne devraient pas forcément apprécier.
Ou alors on aura un Antivirus/Firewall Spécial Frenchie et un autre pour le reste du monde. Et les criminels qui ne sont pas cons, acheterons celui pour le reste du monde....

Amitiés de Corse
Le #193613
En fait peut-être que c'est juste un scénarii pour un film d'action qui sortira dans les salles en 2008...
Le #193614
Bah de toute facon, ce genre de proceder ne ferra que renforcer la position des logiciel de sécurité libre.
Car tout un chacun pourra controler la présence de se type de filtre ou non, et le cas echéant, l'annulé

Cela risque aussi de renforcer des logiciel comme WinPooch.

Mais en effet cela ressemble plus a un scénario de film
Le #193619
Mais comment peuvent-ils penser à une chose pareil ! Ils font des campagnes de préventions pour ne pas qu'on télécharge n'importe quoi et qu'on se sécurise, et puis ils essaient eux de s'introduire dans nos machines, c'est assez paradoxal tout ça ! Et puis sans avoir un contrôle absolu sur tous les éditeurs de solutions de sécurité, ils ne peuvent encore une fois, ne toucher que les plus novices.
Le #193628
Ça ouvre la porte au non respect de la vie privée ce genre de truc non ???

Et s'ils décidaient que maintenant ils filtrent ce que les gens font avec leur ordinateur, s'ils nous voient télécharger de la musique illégalement pouf, une amende automatique par la poste...
Le #193631
Les criminels sont plus futés qu'eux, ils utiliserons un PC qui n'est pas à eux, ou s'en va le raisonnement dans ce monde, ce sont les gens innocentes qui vont payer pour ces stupidités. Ils n'ont qu'à suivre les courriels de ceux qu'ils soupçonnes.
Le #193644
Je pense que l'Etat est pas assez c*** pour mettre un trojan (ou autre) dans le PC du plus grand hacker français non plus :P

C'est très bien pour les pedophiles et tout les gars bizarre du net à condition que ça ne viole pas la vie privée (et là qui peut contrôler ?)

mais cette loi n'est pas applicable : créer artificiellement une faille béante pour la France ?

autant utiliser la solution actuelle : des hackers qui aide la police / services de sécurité c'est plus facile ...
Le #193645
Notez que l'allemagne y pense depuis plus longtemps que la france.
(http://www.pcinpact.com/actu/news/38611-cheval-de-troie-trojan-spyware-keylogger-all.htm)

Et c'est la qu'on va etre content de tourner sous linux ou autre bsd...
Le #193650
Linux n'empeche rien tout est hackable sans soucis

le seul truc c'est que l'on peut pas programmer directement une faille béante comme propose ce texte, ou du moins elle sera corrigée automatiquement
Le #193657
Dans le meilleur des cas ca ne servirait qu'au policier qui veut surveiller ce que sa femme fait, c'est une solution pas valable qui n'apporterait que des débordements.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]