Richard Stallman : le cloud computing, un piège propriétaire

Le par  |  10 commentaire(s)
Richard_Stallman

Le guru du Logiciel Libre est loin de succomber à la mode industrielle du cloud computing, trop proche de son ennemi de toujours... le logiciel propriétaire.

Richard_StallmanAlors que Dell tente à priori en vain de déposer une marque cloud computing, Richard Stallman garde les pieds sur terre avec l'informatique dans les nuages - ou plus exactement via l'Internet symbolisé par un nuage - qui ne le séduit guère, voire lui fait peur.

A l'occasion de l'Oracle OpenWorld 2008 qui s'est déroulé du 22 au 25 septembre, le PDG d'Oracle avait déjà critiqué ce qu'il avait qualifié de mode qui au bout du compte ne faisait que réinventer la roue ou plutôt regrouper l'existant, même si sa société est presque obligée de céder à cette mode.  " La chose intéressante à propos du cloud computing et que nous avons redéfini le cloud computing pour inclure tout ce que nous faisions déjà. L'industrie informatique est la seule industrie à être aussi sensible à la mode, plus que la mode féminine. Peut-être que je suis idiot, mais je n'ai aucune idée de ce dont on parle. Qu'est-ce que c'est ? C'est du vrai charabia. C'est fou. Quand cette idiotie va-t-elle s'arrêter ? "


Cloud computing et Web 2.0, une cause commune : le logiciel propriétaire ?
Dans un entretien accordé à The Guardian, le fondateur du mouvement pour le logiciel libre et à l'origine du projet GNU se montre tout aussi critique envers le cloud computing, une mode assurément et qui plus est un piège à la solde des systèmes propriétaires. Stallman a ainsi du mal à comprendre pourquoi des utilisateurs devraient confier des données à une tierce partie plutôt que de les conserver en local. Sans doute plus que le cloud computing, c'est ainsi une certaine idée du Web 2.0 qui est visée par Stallman.

" Le cloud computing est tout simplement un piège forçant plus de monde à verser dans la sécurité, à acheter des systèmes propriétaires qui leur coûteront de plus en plus cher au fil du temps. [...] L'une des raisons pour lesquelles vous ne devriez pas utiliser des applications Web pour votre travail informatique est la perte de contrôle. C'est tout aussi mauvais que d'utiliser un programme propriétaire. Pour votre informatique personnelle sur votre ordinateur, choisissez un programme qui respecte la liberté. Si vous utilisez un programme propriétaire ou le serveur Web de quelqu'un d'autre, vous êtes sans défense. Vous vous en remettez à quiconque a développé ce logiciel. "

Microsoft est consorts apprécieront sans doute les paroles de Stallman, même si avec l'homme, ces entreprises sont rodées depuis bien longtemps.
Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #330181
Il a bien raison, il ne s'en laisse pas conter lui au moins. Web 2.0 est inexistant techniquement et le cloud computing (encore un mot de marketeux à la noix, décidément, ils nous font c...) désignant applications et OS en ligne est sujet à caution.

Ceci dit c'est une solution de portabilité intéréssante dans certains cas.
Le #330251
d'un point de vue pro, je ne comprends pas comment on peut confier ses données à des multinationales.
Le #330331
@oldjohn

pour une fois, +1 !

"encore un mot de marketeux à la noix, décidément, ils nous font c..."

je dirais même qu'ils nous prennent pour des c... .
Le #330361
C'est bien la première fois où je suis d'accord avec toi oldjohn.
Le #330421
+++ StallMan +++
db
Le #330671
Cloud (nuage) ne me fait pas particulièrement penser au beau temps.
Associé à l'informatique, cela sent les ennuis en perspectives...
Le #331621
Mieux vaut confier ses données @ une entreprise experte que laisser en interne gérer des donénes cruciales par des equipes incompétentes. En acs de sinistres, les assurances jouent et cela y va de la renommée de la boite. On peut confier ses données a @ une boite proprio , faut pas tout mélanger. Et mieux vaut dépendre d'un bon sav que d'un interne malade, en RTT

De toute manière nous dépendons tous du PROPRIP ( FAI), + serveurs web a moins qu'un nouveau P2P web 3 arrive avec un freenet et nous prouve le contraire. Quand on surfe, on confie déjà certaines infos a du logicile proprio ou pas.

le cloud computing, ça donne du style clusters, web, ça donne juste un nom pompeux pour pas grand chose mais Si nos données (backup) sont confiées a une boite open source, dont on a libre regards et accés, ça gene qui ?
Le #331701
@DMZ "Mieux vaut confier ses données @ une entreprise experte que laisser en interne gérer des donénes cruciales par des equipes incompétentes."

Mieux vaut gérer ça en interne de façon compétente surtout.

Entre la peste et le choléra, je choisis d'être en bonne santé.

Le #806961
richard stallman est un fou d'ailleur sa mere et lui méme l'avoue dont voici la preuve
Mme Lippman dit s’être documentée ces dernières années sur
l’autisme. Elle croit que ces épisodes sont plus qu’une coïncidence.
« Je sens bien que Richard possède certains traits d’un enfant
autiste, dit-elle. Je regrette que l'autisme ait été si mal connu à
l'époque. »
extrait du livre Richard Stallman et la
révolution du logiciel libre. page 42
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]