Apple iTunes : Steve Jobs demande la fin des DRM !

Le par  |  16 commentaire(s)
jobs

Selon nos confrères de Betanews, Steve Jobs, figure emblématique d'Apple ( anciennement Apple Computer ), a déclaré qu'il ne vendrait que des fichiers sans DRM sur iTunes s'il en avait la possibilité.

JobsSelon nos confrères de Betanews, Steve Jobs, figure emblématique d'Apple ( anciennement Apple Computer ), a déclaré qu'il ne vendrait que des fichiers sans DRM sur iTunes s'il en avait la possibilité. Sous-entendu : ce sont les majors qui imposent les DRM sur iTunes.

Cette annonce renversante a été publiée dans une lettre ouverte publiée sur le site web de la firme à la pomme, venant répondre de plusieurs interrogations à propos des DRM émises par plusieurs pays européens, notamment la Norvège et la France ( voir notre actualité précédente ).

Jobs souligne également que, parmi trois évolutions possibles, l'abandon des DRM par les maisons de disques est la meilleure solution possible pour les consommateurs. En effet, celles-ci sont aujourd'hui plus enclines à proposer du contenu audio non protégé par des DRM comme nous vous l'indiquions dans cette actualité.


Ouvrir le DRM FairPlay '
Etant donné qu'Apple et le couple iPod / iTunes mènent de main de maître le marché de la musique numérique, de nombreux législateurs en Europe ont demandé à l'entreprise de rendre iTunes compatible avec ses rivaux. A titre d'exemple, l Norvège est allée jusqu'à déclarer l'iPod comme illégal le mois dernier car le baladeur oblige les utilisateurs à acheter leur musique uniquement à partir d'iTunes.

Dans cette lettre, Jobs explique qu'il ne peut pas rendre ouvert sa technologie de DRM appelée FairPlay à ses concurrents, car cela ouvrirait la porte aux pirates informatiques. Lors des négociations avec les majors, la firme de Cupertino aurait en effet été forcée de stipuler dans les clauses du contrat que FairPlay resterait un outil sécurisé sous peine de voir les labels retirer leurs catalogues musicaux de la plate-forme de téléchargement iTunes.

Drm cdMême si le DRM FairPlay a déjà été cracké par le passé, Apple a toujours été relativement prompt à le mettre à jour pour combler ses failles. " Il n'y a aucune théorie de protection de contenus autre que celle de garder les secrets de fabrication. En d'autres termes, même si quelqu'un utilisait les systèmes de chiffrement les plus sophistiqués pour protéger la musique actuelle, il devrait cacher les clés qui peuvent débloquer la musique sur l'ordinateur de l'utilisateur ou sur le baladeur numérique. Personne n'a jamais implémenté un système de DRM qui ne dépende pas de tels secrets pour cette opération. " a t-il écrit.

Selon Steve Jobs relayé par Betanews, si Apple devait ouvrir FairPlay à des fabricants tierce partie, contrôler ces secrets serait impossible. Et c'est probablement la même chose pour le Zune, indique t-il encore. " Peut-être que cette même conclusion a contribué à la récente décision de Microsoft de migrer d'un modèle ouvert en ce qui concerne les licences DRM vers un modèle fermé et une offre de musique sur une plate-forme propriétaire, sur un logiciel jukebox propriétaire et sur des baladeurs propriétaires. "


Ne rien faire '

Une autre solution envisagée par Steve Jobs serait de continuer en l'état actuel des choses, c'est-à-dire avec des majors proposant des fichiers musicaux protégés par des DRM sur des plates-formes de téléchargement. Jobs note qu'il s'agit de la position actuelle de Microsoft, de Sony et d'Apple.

Mais Steve Jobs explique que pour chaque iPod acheté, seuls 22 morceaux sont achetés sur la plate-forme iTunes, ce qui revient à dire que la plupart du contenu présent sur les baladeurs de la marque sont remplis de fichiers musicaux dépourvus de DRM.


ItunesAbandonner les DRM ' La solution ultime
C'est la position actuelle de Jobs mais également la plus controversée. Le meilleur environnement pour les consommateurs et le marché, selon lui, serait " d'abolir entièrement les DRM ".

" Imaginez un monde dans lequel chaque boutique en ligne vend de la musique sans DRM encodée dans des formats ouverts. Dans un tel monde, chaque baladeur peut jouer la musique achetée sur n'importe quelle plate-forme, et n'importe quelle plate-forme peut vendre de la musique qui sera lisible sur tous les baladeurs. C'est clairement la meilleure alternative pour les consommateurs, et Apple embrasserait cette idée avec passion. " déclare t-il.

" Si les quatre grandes compagnies de la musique licenciaient leur musique à Apple sans demander à ce qu'elle soit protégée par des DRM, nous migrerions assurément vers la vente de musique sans DRM sur notre plate-forme iTunes. " explique t-il, la faute revenant donc à l'industrie du disque.

Selon Steve Jobs, la plupart de la musique est toujours achetée via les CDs, qui n'ont en général pas de technologies de DRM et peuvent être librement copiés ou partagés sur Internet. " Donc si les maisons de disque vendent 90 % de leurs musiques sans DRM, quels bénéfices obtiennent t-ils à vendre le pourcentage restant de leur catalogue encombré de systèmes de DRM ' Il semble qu'il n'y en ait aucun. " remarque t-il.

Cd rIl conclut enfin sa lettre en adressant une petite note aux régulateurs européens leur précisant que 2 majors et demie ( ndlr : le groupe allemand Bertelsmann dans la major Sony-BMG ) sont sur le sol européen.

" Ceux qui ne sont pas contents de la situation actuelle devraient retourner leurs énergies vers les majors pour les persuader de vendre de la musique sans DRM... Les convaincre de licencier leur musique sans DRM à Apple et à d'autres créera un marché vraiment interopérable. Apple embrasserait cette situation de tout son coeur. " a t-il conclu.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #155365
C'est l'hôpital qui se fiche de la charité
Apple s'est fait plein de fric avec l'iPod et iTunes grâce au DRM rendant prisonnières les musiques
Maintenant que le vent tourne avec la baisse des ventes sur iTunes Steve Jobs joue les bons samaritains, lamentable...
Le #155380
Pour le coup, je dirais que même si il est démago, si on arrive à tuer ces saloperies de DRM ... bah je serais content
Le #155383
Quel beau gosse ! Et on s'en fou et de l'hopital et de la charité on y arrive, et c'est ca le but !!!!!!
Le #155388
Moi ça m'énerve, je formate de temps en temps mon pc, et je dois a chaque fois autoriser l'ordinateur à accéder à mes fichiers musicaux protégés... ce qui fait que maintenant, je ne peut plus lire certains fichiers.

C'est énervant cette protection
Le #155395
bien fait pour toi jona, ca t'apprendra a acheter de la musique protegée, t'avais qu'a te renseigner.

phebus +1
Le #155403
bon avant que j achete qq chose sur itunes faudra me proposer qq chose d autre que du 128kb en qualite.
Je pense qu il a ecrit cette lettre pour dire au pays europeen que cest pas sa faute mais celle des majors (ce qui est probablement vrai)
Le #155405
@ Phebus
Dans ta charge aveugle contre Apple et Steve Jobs, tu oublies de mentionner que Steve Jobs a toujours été contre les DRM, et ce depuis l'ouverture de l'iTunes Store : http://www.macworld.com/news/2002/03/04/jobs/

C'est une position qu'il maintient depuis 2002.
Le #155414
@Tonton Nestor
Désolé je ne lis pas l'Angalis
Il est tout de même Directeur Général d'Apple et donc complice, sinon il aurait eu le courage de quitter la pomme
Que ce soit les majors qui imposent les DRM sur iTunes c'est pas une raison pour faire un iPod qui ne lis que les musiques avec DRM téléchargées sur iTunes
Et puis il y a des sites de téléchargement légaux qui proposent des musiques en MP3 alors les majors ils l'imposent '
Le #155421
@ phebus : les titres sans DRM vendus en mp3 sont des titres des indépendants ... hormis EMI qui semble faire machine arrière, les majors imposent les DRM, y a qu'a voir les dernières conneries sorties par Pascal Nègre, le Président de Univers Sale ...
Le #155423
Phebus, t'as déjà utilisé un IPod'
Perso le mien n'a aucune musique protégée...attention c'est pas du piratage juste les 300 et quelques cd achetés depuis 12 ans maintenant, tout ca rippé et rebalancé avec winamp sur le Pod...
IPod= musique DRMisée avec ITune c'est une légende urbaine

Quant a Jobs quittant apple à cause des DRM faut pas pousser non plus, surtout qu'il est quand même à l'origine de la boite de plus ca devait être soit musique protégée avec DRM imposé par les majors soit pas d'Itune Store pour apple dc le choix à du être vite fait
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]