STMicroelectronics : le site de Crolles au ralenti en fin d'année

Le par  |  1 commentaire(s) Source : Les Echos
STMicroelectronics

Le fondeur franco-italien prévoit de réduire l'activité de son site de Crolles (région grenobloise) àl la fin de l'année pour s'adapter à la baisse de la demande.

STmicroelectronics ( ST ) continue de s'efforcer d'équilibrer la co-entreprise ST-Ericsson de conception de plates-formes mobiles intégrées dans un contexte très concurrentiel mais le fabricant de semiconducteurs doit aussi faire face à une situation économique difficile conduisant à une baisse de la demande pour ses composants électroniques.

La semaine dernière, le fondeur a annoncé des changements au sein de son équipe dirigeante et la nomination d'un nouveau directeur de la stratégie, Georges Penalver, ainsi que la préparation d'un nouveau plan stratégique qui sera dévoilé durant le mois de décembre.

STMicroelectronicsMalmenée par le virage de Nokia vers Windows Phone ( que pour le moment seul le concurrent Qualcomm alimente en processeurs mobiles ), ST-Ericsson a commencé à mettre en avant ses plates-formes Nova ( processeurs ) et Thor ( modems ) mais le marché est déjà bien verrouillé par d'autres acteurs et il est difficile de trouver de gros clients prêts à commander de larges volumes.

Dans ces conditions complexes, ST a indiqué que l'activité du site grenoblois de Crolles sera réduite à la fin de l'année, L'usine Crolles 200 ( production de wafers 200 mm ) sera stoppée durant une semaine tandis que Crolles 300 ( wafers 300 mm ) pourrait également être mise en sommeil quelques jours.

Le site italien de Catane pourrait lui aussi faire l'objet d'un arrêt temporaire en fin d'année. De quoi réduire légèrement la production en tant que " mesures d'adaptation aux conditions de marché ".

Complément d'information
  • STMicroelectronics dope sa production de capteurs MEMS
    Pour répondre à la demande grandissante en capteurs de mouvement dans les produits grand public, STMicroelectronics, leader du secteur, annonce son intention de passer à une production de plus de 3 millions de capteurs MEMS par jour ...
  • STMicroelectronics : réductions d'effectifs et de production
    Comme Texas Instruments en début de semaine, le fondeur STMicroelectronics accuse une baisse de régime et doit se résoudre à supprimer 4.500 postes en 2009, tout en réduisant la cadence de ses sites de production.

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1023192
ET le site de Rousset en France pas de nouvelle.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]