Stockage de données : le SSD, c'est risqué !

Le par  |  30 commentaire(s)
I-O DATA SSDN-3V vignette

Une enquête Kroll Ontrack révèle que le SSD se démocratise, mais que cette solution de stockage n'est pas sans risque pour le pérennité des données.

SSD SeagateUne enquête réalisée il y a peu par Kroll Ontrack, société spécialisée dans la récupération de données, a montré que le SSD s’est largement démocratisé ces dernières années. Sur près de 2 000 personnes, 92 % ont répondu utiliser cette technologie de stockage, appréciée pour son fonctionnement plus silencieux, ses débits plus élevés et sa moins grande sensibilité aux chocs par rapport aux disques durs, et dont les prix ont largement baissé dernièrement. 80 % y ont recours dans des ordinateurs portables, 66 % l'utilisent dans des ordinateurs de bureau et 23 % l'exploitent dans des serveurs. Ils sont 5 % à y être hermétiques, principalement pour le coût, en baisse comme indiqué plus haut, mais toujours plus élevé par rapport à celui des disques durs.

Mais l'étude révèle également un autre aspect : celui de la fiabilité des SSD, qui mérite encore d’être améliorée. Il apparait en effet que 38 % des utilisateurs ont déjà rencontré une défaillance et que dans 64 % des cas cette défaillance s’est soldée par une perte de données. Cela explique probablement le fait que certains s’intéressent à des solutions hybrides, avec une partie SSD pour le système et les applications – soit les données récupérables avec une réinstallation – et une partie disque dur pour les données personnelles – moins évidentes à récupérer.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 3

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1902068
Hm... Pas convaincu, cette étude me parait prématurée étant donné la récente démocratisation des SSD. Forcément mon expérience me dit que j'ai rencontré plus de problème avec des DD que des SSD... mais mon SSD a 6mois et mes disques dûrs 10ans donc ce n'est pas comparable. Bref, j'me ferai un avis durant cette décennie.
Le #1902071
pour ma part, dans mon boulot, je confirme l’étude, il y a une tres nette augmentation de la perte de données suites aux soucis de disque dur avec un SSD qu'avec un disque classique.

Et cela est normal vu les caractéristiques techniques des deux supports. Récupérer une donnée "volatile" sur de la mémoire est logiquement nettement plus hasardeuse que sur un disque dur physique.

Par contre, je n'ai pas noté de pannes de disques dur plus fréquentes sur des SSD que sur les anciens disques à plateaux.
Le #1902073
Bah le HHD t'entends un bruit avant qu'il lache (le temps de sauvegarder encore ce qui est possible) ... Le SSD, il lache d'un coup quoi (quoique jamais eu de SSD qui a laché pour l'instant, et ça fait des années et des années que j'en ai un).
Le #1902075
Le seul ennui que j'ai eu avec les SSD venait de Sophos.

Le chiffrement + l'analyse antivirus a dégommé une vingtaine de SSD, ils avaient atteint leur cycle de vie en 2 semaines
Le #1902078
Safirion a écrit :

Hm... Pas convaincu, cette étude me parait prématurée étant donné la récente démocratisation des SSD. Forcément mon expérience me dit que j'ai rencontré plus de problème avec des DD que des SSD... mais mon SSD a 6mois et mes disques dûrs 10ans donc ce n'est pas comparable. Bref, j'me ferai un avis durant cette décennie.


J'ai un SSD depuis 4 ans, pas eu de soucis et c'était les premières générations
Le #1902079

On vous avait pourtant prévenu que Windows XP ne gérait pas les SSD
Le #1902085
L'étude ne dit pas si cette (mauvaise) fiabilité est plus ou moins importante que celle des disques durs à plateaux !!!!

Toutes façons si vous ne faites pas de sauvegardes et que vous perdez des données c'est bien fait pour vous. Aucun matériel n'est sensé être éternel ni exempt de toute panne même neuf !
Le #1902093
kerlutinoec a écrit :

L'étude ne dit pas si cette (mauvaise) fiabilité est plus ou moins importante que celle des disques durs à plateaux !!!!

Toutes façons si vous ne faites pas de sauvegardes et que vous perdez des données c'est bien fait pour vous. Aucun matériel n'est sensé être éternel ni exempt de toute panne même neuf !


Tout à fait ! Les données, c'est fait pour être dupliqué à volonté, autant en profiter.
Le #1902096
Safirion a écrit :

kerlutinoec a écrit :

L'étude ne dit pas si cette (mauvaise) fiabilité est plus ou moins importante que celle des disques durs à plateaux !!!!

Toutes façons si vous ne faites pas de sauvegardes et que vous perdez des données c'est bien fait pour vous. Aucun matériel n'est sensé être éternel ni exempt de toute panne même neuf !


Tout à fait ! Les données, c'est fait pour être dupliqué à volonté, autant en profiter.


Tu te rappelle quand on été chez MS.
Ils nous avaient parler du coup électrique d'un mail sur la durée de 1 an
J'étais choquer
Le #1902099
kerlutinoec a écrit :

L'étude ne dit pas si cette (mauvaise) fiabilité est plus ou moins importante que celle des disques durs à plateaux !!!!

Toutes façons si vous ne faites pas de sauvegardes et que vous perdez des données c'est bien fait pour vous. Aucun matériel n'est sensé être éternel ni exempt de toute panne même neuf !


"L'étude ne dit pas"
=>+1, l'article est vraiment très léger... Quel est le taux de panne (en terme de matériel, pas en terme de X% par personne...) ? Est-ce que quand l'article parle de perte de données sur solution hybride on compte les pannes sur HD mélangées aux pannes sur SSD (et du coup les chiffres fournis ne veulent plus rien dire) ? Au bout de combien d'années en moyenne la panne survient ? Quelle proportion des SSD sont passés en mode read-only pendant quelque temps avant de lâcher complètement ? etc, etc,
Bref on n'apprend pas grand chose à part que "attention quand vous stockez des données votre support peut mourir", merci Captain Obvious
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]