Suède : un FAI ne veut plus garder trace des adresses IP

Le par  |  11 commentaire(s)
Logo Tele2

Le fournisseur d'accès à Internet Tele2 marque son opposition à la nouvelle législation suédoise en décidant d'oublier les adresses IP de ses clients.

Logo Tele2Depuis le 1er avril, la loi suédoise IPRED pour  Intellectual Property Rights Enforcement Directive, permet aux ayants droit d'obtenir plus facilement des informations sur les internautes suspectés de téléchargement illégal via une demande auprès des FAI pour dévoiler l'identité qui se cache derrière une adresse IP.

Avant leur condamnation, les responsables de The Pirate Bay avaient annoncé le lancement en bêta d'un service de réseau VPN qui moyennant 5 euros par mois offre un meilleur anonymat à ses utilisateurs. Assurément une riposte à la  nouvelle législation suédoise baptisée : IPREDator. Le travail de la justice suédoise pourrait également se compliquer suite à la décision du FAI Tele2.

Le FAI qui compte quelque 600 000 abonnés en Suède, se veut le garant de leur " intégrité " et pour ce faire plaide une forme de droit à l'oubli. Le PDG de Tele2, Niclas Palmstierna, a ainsi indiqué à l'AFP :

" Nous allons effacer à partir d'aujourd'hui les adresses IP une fois qu'elles auront été utilisées en interne. […] Le but est de respecter l'intégrité de nos clients, qui ont montré beaucoup d'intérêt pour ça. C'est un droit démocratique que votre intégrité soit respectée. "

Une fronde qui prend de l'ampleur puisque la décision de Tele2 fait suite à une décision similaire d'un FAI suédois de moindre importance, Bahnhof. Pour la police suédoise, cette attitude peut toutefois avoir des conséquences néfastes sur le bon déroulement d'enquêtes dans le domaine de la cybercriminalité, même si Tele2 a affirmé que dans la mesure où des données nominatives seront encore en sa possession, elles seront transmises à la justice.

Reste qu'une législation n'est pas figée et si l'orientation de Tele2 et d'autres FAI venait à faire obstacle à l'IPRED, on peut imaginer qu'elle sera adaptée en fonction. Un souhait notamment formulé par l'International Federation of Phonographic Industry ( IFPI ).

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #450341
Si les FAI Français ne gardent pas les traces des IP l'Hadopi est morte
Le #450371
C'est un peu naïf d'espérer ça. T'inquiète pas que, si l'Hadopi est voté, ce sera une obligation pour les FAI, de pouvoir fournir l'IP de n'importe quel internaute.
Le #450381
Les FAI sont beaucoup plus fort que les internautes quand il s'agit de montrer qu'ils vont dans le sens de la démocratie et des libertés individuelles, donc perso je suis aussi de l'avis que si les FAi faisaient ça, le gouvernement ne pourrait pas faire grand chose.
Le #450391
L’ETNO (European Telecommunications Network Operators, qui regroupe tous les grands opérateurs européens, FT, BT, DT, Belgacom, Telefonica, Telecom Italia&hellip approuve l’amendement 138/46 du paquet Télécom et donc refuse l'idée d'une coupure internet. La position de Télé2 en Suède est dans cette logique. J'espère que les FAI français vont se décider à faire du contre-lobbying et s'opposer aux Majors, ce serait leur intérêt et il serait temps qu'ils s'y mettent !
Le #450451
Oui parce qu'à part subir et faire l'autruche, ils ont pas fait grand chose.
Le #450481
héhé et oui c'est là ou je les attends,encore un an chez free(pour les 3€ mois degressif) et effectivement si il ne font rien ben on ira ailleurs, et si ailleurs c'est pas mieux ben on couperas les ponts.
et quand y auras plus de sous sous changeront peut etre d'avis
n'oubliez pas l'argent c'est le nerf de la guerre.
plus d'achat cd, plus d'internet (si on a les c...s) et on verra.......sur là ca creera du chomdu...

Le #450561
Evidemment que les FAIs sont opposés à la coupure internet, chez nous ça signifie quoi? 2 emails d'avertissement et hop je change de FAI, donc, perte de clients à un moment ou à un autre pour le FAI. Perte de client = perte de cash flow, et en ce moment, le pognon, y'en a besoin...

De toute façon dans 2 mois tout le monde pompera en crypté avec des trackers décentralisés et anonymisés, ou tout le monde aura son proxy en chine, etc, etc, etc... faut pas oublier non plus les newsgroups en SSL genre Giganews, Newshosting, les VPNs, les bots XDCC sur IRC (eh oui, les newsgroups, 1979, IRC, 1988, on va ressortir les "antiquités", bien plus efficaces que les MSN et consorts), etc etc etc...

Ce que nos incultes au gouvernement, qui croient encore qu'OpenOffice.Org est un pare-feu, ont oublié, c'est que le réseau, c'est un milliard de personnes (et 20 millions rien qu'en france, voire plus), et ce milliard de personnes ira toujours plus vite que 20 couillons de technocrates vendus aux majors, le cul dans leur fauteuil dans leur ministère, ou que 400 député UMP validant tout et n'importe quoi sur ordre du chef... Les solutions existent déjà, leur loi minable pour sauvegarder un système agonisant n'y changera rien.

Rest In Pieces Hadopi. On rigolera bien en 2012.
Le #450591
J'ai pas l'impression que l'on va rigoler en 2012... Sarko a été mis au pouvoir grâce ( à cause devrais je dire ) aux idées de le pen édulcorées, j'ai bien peur que le maitre remplace l'ersatz.
Le #450731
Redhat6: oui, en 2012 j'ai bien peur que les mêmes ne revotent pour les mêmes ... A nous de les contrer!

Par contre, en Suède, certains FAI 'oublient ' les données des internautes, mais en Angleterre, ils veulent encore plus flicquer le Net! (cf http://www.zdnet.fr/actualites/internet/0,39020774,39393844,00.htm )
Ca fait peur un peu, là...
Le #450851
Hum, ...
Outre-Manche, cette volonté de flicage des communications internet soulève _également_ une vague d'opposition. (cf l'article de zdnet op. cité)

Quoique, je ne saisis pas très bien le périmètre de leurs intentions, puisqu'ils ont déjà "Echelon" (cf. <http://fr.wikipedia.org/wiki/Echelon>)
(et frenchechelon pour la France) et que ces systèmes pourraient être étendus à d'autres fins, ce qui, du même coup, libérerait les FAIs d'un tas de contraintes.

Bref,

* d'un côté on a les majors qui entrainent dans leur sillage des artistes captifs de leurs contrats et font du lobbying vers des élus qui ne comprennent rien à rien (ou se laissent corrompre ?).

* et de l'autre, les défenseurs des libertés individuelles ainsi que les défenseurs d'autres modèles économiques dont la viabilité n'est plus à démontrer.

J'ai vraiment l'impression (j'espère) que le combat des premiers (les majors) est un combat d'arrière-garde. Malheureusement, ils peuvent encore résister un certain temps à force de lobbying et d'arguties juridiques.

Soutenons les FAIs qui _veulent_ préserver nos libertés et boycottons les autres. Ça fera un autre lobby de poids.



Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]