Chine : un laser pour détruire les drones volants

Le par  |  29 commentaire(s)
drone campus floride

Alors que les autorités françaises s'inquiètent de la multiplication des survols des sites d'EDF par des drones civils, la Chine présente un laser capable de détruire ces derniers lorsqu'ils s'approchent de sites sensibles.

La Chine est beaucoup plus stricte et radicale dans ses mesures que la France lorsqu'il s'agit de traiter avec les drones volants qui viennent s'inviter pour des raisons inconnues au-dessus de sites jugés sensibles.

Zeus hlons Le Pays a récemment annoncé avoir développé une arme reposant sur l'utilisation d'un rayon laser, capable de détruire des drones civils en vol.

Le système s'inspire d'un autre module déjà utilisé de longue date dans l'armée américaine et baptisée Zeus. Il s'agit d'un rayon laser puissant qui permet de transporter de la chaleur à longue distance jusqu'à faire fondre du métal ou toute autre matière. L'armée américaine se sert de ce système dans les zones de conflit pour détruire des mines ou des engins explosifs improvisés à distance et sécuriser la progression des troupes.

La Chine évoque un système avec un rayon d'action de 2 kilomètres capable de suivre une cible aérienne volant à plus de 50 km/h à une hauteur de 500 mètres.

Tout comme pour le système Zeus, les avantages évoqués sont la précision du dispositif même comparé aux tirs de tireurs d'élite, la sécurité de son usage ( le faisceau de se concentre qu'au moment voulu), et l'impossibilité de voir une balle déviée, même si la chute du drone abattu en vol représente des risques pour le personnel au sol.

Le laser devrait être utilisé en cas de besoin au-dessus des zones dites sensibles, mais aussi lors d'événements d'envergure et principalement dans les environnements urbains.

En France, la multiplication des survols des installations nucléaires d'EDF suscite toujours beaucoup de questions et d'inquiétude. Une enquête a été ordonnée afin d'identifier les responsables et de mettre un terme aux survols. Le survol des sites nucléaires est illégal dans un périmètre de 5 km et de 1000 mètres d'altitude, la loi prévoit des sanctions allant jusqu'à 1 an d'emprisonnement et 75 000 euros d'amende pour tout contrevenant.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 3

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1815849
La destruction du drone suspect c'est bien, mais ....
Une fois détruit, comment analyser le drone pour (peut-être) remonter jusqu'au(x) propriétaire(s) ?
Le #1815853
bon bah on y est les mecs ça sent la guerre des étoiles tout ça
Le #1815854
warlord a écrit :

bon bah on y est les mecs ça sent la guerre des étoiles tout ça


J'y ai pensé aussi. Le problème c'est que si des drones sont utilisés par des terroristes et qu'il y a des explosifs qui y sont attaché, il ne risque pas d'y avoir des dégâts quand le drone s'écrase au sol ?
Le #1815860
On pourrait par exemple en mettre autour de nos sites nucléaires, ça éviterait certaines "visites"...

Je ne comprend pas d'ailleurs que ça ne soit pas plus sécurisé. Un radar, des sites anti-missiles et tout ce qui est détecté est dézingué dans la seconde.
Le #1815863
DeepBlueOcean a écrit :

La destruction du drone suspect c'est bien, mais ....
Une fois détruit, comment analyser le drone pour (peut-être) remonter jusqu'au(x) propriétaire(s) ?


Ca m'a rappelé une histoire drôle à base de petites filles et de pédophile, mais je vais pas la faire ...
Anonyme
Le #1815864
DeepBlueOcean a écrit :

La destruction du drone suspect c'est bien, mais ....
Une fois détruit, comment analyser le drone pour (peut-être) remonter jusqu'au(x) propriétaire(s) ?


Ils envoient les restes chez "Les Experts" qu'ils soient de Las Vegas, Miami ou Manhattan...
Anonyme
Le #1815865
Valu a écrit :

On pourrait par exemple en mettre autour de nos sites nucléaires, ça éviterait certaines "visites"...

Je ne comprend pas d'ailleurs que ça ne soit pas plus sécurisé. Un radar, des sites anti-missiles et tout ce qui est détecté est dézingué dans la seconde.


J'y ai également pensé quand ils en parlaient dans l'émission "C dans l'air" et que les mecs disaient qu'il n'y avait pas de solution...
Le #1815872
Il y a toujours une solution à tout problème.
Le #1815880
ouais bah qu'ils pointent pas leur truc vers une centrale déjà... ça peut être bien.

Pour nous débarrasser de ces petites bestioles, regardons plutôt des chasseurs, il y en a des millions en France

à quoi bon appeler dark vador franchement...

PULL


ce soir Ginette c'est fricassée de Parrot
Le #1815883
paralax a écrit :

ouais bah qu'ils pointent pas leur truc vers une centrale déjà... ça peut être bien.

Pour nous débarrasser de ces petites bestioles, regardons plutôt des chasseurs, il y en a des millions en France

à quoi bon appeler dark vador franchement...

PULL


ce soir Ginette c'est fricassée de Parrot


+1, on a des chasseurs en mal gibier, des écolos qui veulent pas qu'on touche aux animaux, et des kévins qui baladent des drones partout. Ya plus qu'à dire que la saison de la chasse aux drones c'est toute l'année, et tout le monde sera content sans compter les kévins...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]