Tablettes tactiles : un intérêt largement surestimé ?

Le par  |  6 commentaire(s)
logo ABI Research

Une enquête consommateurs d'ABI Research fait redescendre sur Terre la frénésie autour des tablettes tactiles comme perturbateurs des ventes de netbooks et d'ordinateurs portables.

logo ABI ResearchLes tablettes tactiles sont en train de cannibaliser le segment des netbooks et ont commencé de perturber le marché des ordinateurs. Cette assertion, bien que pas totalement partagée par tous les analystes, revient souvent dans les tentatives d'explication du recul des ventes d'ordinateurs observé en ce début d'année.

Dans ce qui n'est toutefois qu'une enquête consommateurs portant sur un échantillon de 1142 consommateurs aux Etats-Unis et menée en mars 2011 ( le marché des tablettes a bien bougé depuis ), le cabinet d'études ABI Research remet en question certaines de ces explications peut-être un peu trop commodes pour expliquer les évolutions actuelles des différents segments.

Les netbooks sont-ils boudés par les consommateurs, qui préféreraient se tourner vers des tablettes tactiles ? Pas vraiment, notent les analystes d' ABI Research qui constatent une pression des tablettes sur le segment des netbooks mais pas d'enfoncement des lignes.

Ainsi, 25% des personnes interrogées se disent fortement ou très intéressées par l'achat d'un netbook, contre 27% en faveur des tablettes tactiles. Cette concurrence entre les deux catégories peut expliquer la prolongation du cycle de remplacement des PC et le report de l'achat d'un nouveau PC.

En revanche, l'enquête fait aussi apparaître que près de 50% des personnes interrogées se disent peu ou pas du tout intéressées par les tablettes tactiles. Pour quelle raison ? La réponse la plus fréquente ( 60 % ) est tout simplement : " je n'en vois pas le besoin ".

Même si l'usage de consommation de médias est bien perçu, il n'apparaît pas comme un élément de rupture suffisant par rapport aux utilisations traditionnelles de l'ordinateur portable ou du smartphone.


Un gadget qui n'a pas encore de place bien définie

Que faire avec une tablette ? Là encore, l'enquête pointe des activités que d'autres appareils proposent déjà : consultation de messagerie, navigation Web, visionnage de films et vidéos, réseaux sociaux, jeux...

Selon ABI Research, il manque encore la " killer app " différenciante qui pourrait rendre désirable les tablettes face à d'autres produits électroniques, si ces dernières veulent prétendre à devenir un marché de masse.

En 2009, le cabinet d'études avait mené une enquête similaire à propos des netbooks. La perception des usages possibles par les consommateurs concernaient d'abord la productivité. Depuis, les netbooks ont montré leurs limites et l'intérêt des consommateurs s'est réorganisé autour d'usages de divertissement multimédia, plus en phase avec les possibilités de ces machines.

Peut-être que les tablettes tactiles connaîtront aussi ce réalignement des perceptions avant d'être plus largement adoptées.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #792531
Mais non, dixit Apple le PC est mort, la marque visionnaire qui pique les brevets des autres et qui s'est fait enterré par ce même PC il y a bien longtemps. Sacré Steve, tu nous feras toujours rire et tes fansboys avec.
Le #792571
Le #792591
Apple a raison, le PC à l'ancienne a vécu et l'avenir est à des machines bien plus compactes et tactiles. Aujourd'hui les tablettes ne remplacent pas encore les vieux PC donc il s'agit encore d'un gadget pour certains inutile et assez onéreux.
À part les développeurs et les hardcore gamers (PC) qui représentent une niche, le grand public n'a pas besoin de hexacores et de cartes SLI et si l'appareil est capable de lire des documents de tous types, accéder à internet et être utilisé comme media center à l'occasion, il remplacera les portables actuels.

Les netbooks ont décollé lorsqu'ils ont été équipés en standard de Windows XP (<- à méditer).
Le #792661
Je ne sais pas si le PC classic est mort, par PC classic j'entends boitier + ecran + clavier + souris ...
C'est vrai qu'avec le prix fortement réduit des PC portables pour une puissance quasiment équivalente, il doit s'en vendre moins des fixes.
Rappelez-vous, il n'y a pas si longtemps un PC portable qui tenait la route face à un PC fixe il fallait casser sa tirelire, maintenant, un portable à 500euros est aussi puissant qu'un fixe.

Pour le tablette PC, étant donné que ca ne remplace pas entièrement un portable ou un fixe, les gens ne vont donc pas renouveler leur matos par une tablette. Pour en avoir discuté avec les gens de l'info de mon actionnaire, nous petit-pekno-de-provinciaux on en a tiré une conclusion: la tablette est un besoin purement pour sédentaire de grande ville = bobo parisien
Je sais, je ne vais pas me faire des amis.
En tout cas on ne me s'est pas retrouvé dans les arguments énoncés.
Le #792761
ça tombe mal, vu le nombre de tablette annoncé ces derniers temps.
Le #792931
Bonjour,

Hum rien du tout, aucun matériel ne remplace un PC actuellement.

Le PC est évolutif contrairement à un portable auquel il n'est possible de changer que la mémoire ou le disque dur.

De plus, un Pc peut être facilement réparer et à moindre coût contrairement à un portable.

Personnellement, je recommande un PC pour la maison et éventuellement un netbook ou une tablette pour le déplacement.

Pour ce qui est d'Apple, ce que dit oldjohn n'est pas si faux ! Apple n'a inventé que très peu de chose mais à fait évoluer l'existant vers quelque chose de meilleur. Le reste n'est que marketing.

Exemple :

Iphone ->rien de nouveau, les smartphone existaient déjà bien avant
Ipod ->c'est nouveau le baladeur mp3 ?
Ipad ->un smartephone plus grand... sans la fonction téléphone...

...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]