Technologie qui autorépare les circuits imprimés

Le par  |  0 commentaire(s) Source : Physorg
Autoreparation circuit imprime

Deux chercheurs viennent de mettre au point une technologie qui permettent aux circuits imprimés de s'auto-réparer, ce qui constitue une avancée majeure d'un point de vue technique, mais également écologique.

Autoreparation circuit imprimeAlors que les réparations des circuits imprimés devient de plus en plus difficile en raison de leur conception multicouches, les chercheurs Nancy Sottos et Scott White de l'université de l'Illinois viennent de mettre au point une technologie qui permettrait une réparation automatique sans nécessiter d'intervention humaine.

Cet exploit a été rendu possible à l'aide de microcapsules d'un diamètre de 10 micromètres contenant un matériau sous forme liquide aux propriétés conductrices qui se disperse au cœur du circuit imprimé. Si une brèche s'amorce et coupe la continuité électrique, les microcapsules s'assureront de la combler immédiatement, permettant au circuit de refonctionner de façon optimale.

Les phases de test se sont révélées concluantes puisque 90 % des échantillons réparés ont retrouvé une conductivité à 99 % identique à celle d'origine.

Cette technologie permet ainsi de réduire sensiblement la nécessité de recyclage des circuits électronique, cette démarche étant relativement coûteuse. Ainsi, si la solution est utilisée à grande échelle, cela permettrait de réduire considérablement les déchets électroniques.

Il reste désormais à convaincre l'industrie d'opter pour cette technologie et l'introduire dans leur chaîne de production. Les recherches d'autoréparation se poursuivent en parallèle, notamment pour les panneaux solaires.

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]