NinjaVideo.net : cinq personnes inculpées

Le par  |  3 commentaire(s)
NinjaVideo-saisie

L'opération In Our Sites menée par les États-Unis ne fait pas que saisir des domaines Internet en relation avec le téléchargement illégal de films. Cinq personnes liées au site NinjaVideo.net ont été inculpées.

NinjaVideo-saisieEn juin 2010, le site NinjaVideo.net a été fermé suite à l'action des autorités US. Sous l'égide du service américain de l'immigration et des douanes, l'opération In Our Sites mène la chasse aux sites considérés en violation de droits de propriété intellectuelle avec particulièrement dans la ligne de mire le téléchargement illégal de films et séries TV.

Les autorités américaines ont ainsi saisi plus de 200 noms de domaine. Une pratique qui pousse parfois des sites en .com, .org ou .net dès lors privés de présence sur la Toile à trouver refuge auprès d'un nom de domaine à l'extension parfois plus exotique.

Si jusqu'à présent In Our Sites a fait parler pour de telles saisies, l'opération ne semble pas se cantonner à cette seule phase. Cinq individus présumés liés à NinjaVideo ont ainsi été inculpés d'un chef d'accusation de conspiration et de cinq chefs d'accusation de violation de copyright.

Parmi ces cinq individus, les deux fondateurs et administrateurs du site, le responsable de la sécurité, et deux personnes dont une vivant en Grèce ( tous les autres inculpés sont de nationalité américaine ) qui sont présentées comme les utilisateurs les plus actifs de NinjaVideo dans la mise à disposition de contenu protégé.

Selon l'acte d'accusation, NinjaVideo.net a été lancé en février 2008 et a permis à des visiteurs de télécharger illégalement des films et séries TV en haute qualité. La plupart des films étaient proposés gratuitement. Via un don de 25 dollars, une plus large sélection était proposée. Les opérateurs du site auraient engrangé plus d'un demi-million de dollars pendant la durée de vie du site.

En fait, NinjaVideo.net permettait la lecture de fichiers DivX, dont des films tout juste exploités. Le site offrait également un index pour trouver des films et séries TV sur MegaVideo.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #831211
Les autorités Us, tout comme les françaises, sont bien plus promptes à chasser le pauvre qu'à pourfendre les riches et assainir une dette qui n'en finit pas d'exploser.
db

Le #831431
la dette et la crise c'est à cause des "pirates" qui ne paient pas leurs films et cd !!!
Le #831461
@ Gourmet
il y a une sacrée difference entre le mec qui telecharge quelques films et celui qui se fait un demi million de $ en revendant du contenu protégé.
Dans ce cas la on peut pas appeler ça "chasser le pauvre"
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]