Musiciens : paiement au mérite sur Internet

Le par  |  24 commentaire(s) Source : Techdirt
jane Siberry

Les musiciens et les chanteurs qui se sentent floués par leurs maisons de disques pourront s'inspirer d'un système de paiement en ligne adopté par Jane Siberry, chanteuse pop d'Amérique du Nord.

Jane siberryLes musiciens et les chanteurs qui se sentent floués par leurs maisons de disques pourront s'inspirer d'un système de paiement en ligne adopté par Jane Siberry, chanteuse pop d'Amérique du Nord.

Celle-ci a en effet proposé aux internautes désirant se procurer ses oeuvres, trois modes de téléchargement. On a le choix entre entre télécharger la musique gratuitement, payer plus tard, ou payer immédiatement la somme qu'on estime juste pour la qualité de la chanson.


Les internautes prêts à payer

Résultat de cette audacieuse proposition, l'artiste a vu par ce système ses gains bien supérieurs à ce qu'ils auraient dû être si les musiques avaient été vendues à prix fixes sur iTunes. Les Internautes dans leur majorité ont volontiers payé et on a calculé qu'en moyenne, chaque chanson s'est vendue 1,14 dollars. La chanteuse qui conserve ses droits d'auteur a ainsi obtenu bien plus que les 1 ou 2% que sa maison de disque lui aurait attribué si elle n'avait pas diffusé ses oeuvres sur Internet.

Morale de l'histoire : les internautes sont majoritairement prêts à payer lorsque les produits proposés en valent la peine et l'industrie du disque peut réviser son modèle économique et son discours qui claironne que le P2P est le principal responsable de ses pertes financières.


Puissante coalition d'artistes

Jane siberryLe hic, car il y a un hic... c'est que pour être appliqué chez nous, le système employé par Jane Siberry devrait avoir le consentement de l'ensemble des artistes.

Et oui, le Canada a lui mis en place la CMCC ( Canadian Music Creators Coalition ) qui revendique la dépénalisation du téléchargement d'oeuvres protégées à des fins non commerciales. Là-bas, les principaux artistes et les plus populaires ont rejoint ce mouvement qui gagne peu à peu en puissance face aux maisons de disque qui, elles, oeuvrent principalement pour leurs actionnaires.

En France, on en est malheureusement encore bien loin...

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 3

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #105290
Sans compter la sacem qui refuse qu'un artiste décide de comment il vend ses chansons, une fois qu'on a signé, on doit suivre les ordres, qu'ils soient idiot ou pas.
Le #105291
c'est une bonne idée ce truc, c'est surment le meilleur moyen pour se debarrasser des chanteurs à la con ( lorie et compagnie )
Le #105292
@Aral_Slump

Sans être un fan de Lorie, elle s'est fait connaitre il y a quelques années en laissant son premier single en téléchargement gratuit sur Internet ...

Mais bon sinon c'est vraiment une super idée.
Le #105293
Bravo à eux ! Enfin une news positive sur ce sujet !
Le #105294
il existe quelques restaurant sans tarifs, on donne ce qu'on veut. le résultat est que les gens estime en majorité au delà du prix qui aurait été affiché. donc le systeme fonctionne.

ce qui me gene dans ce genre de discour c'est le terme "artiste populaire", car aujourd'hui ce n'est plus le peuple qui fait la popularité d'un artiste, mais les medias dominants qui décident que tel artiste sera populaire.

beaucoup + de talents restent dans l'ombre, et sont même souvent volontairement...accessibles gratuitement. mais la majorité des gens se laissent persuader comme de bons moutons, que ce qu'ils écoutent et aiment est uniquement de leur choix. quelle naïveté.
Le #105301
Ils sont forts ces canadiens! Bravo!
Le #105307
Clap Clap pour les canadiens et leur avance sur le temps (quoi que je serai tenté de dire qu'il vivent a la bonne epoque c'est nous qui somme en retard )
La voix de la raison Hors ligne Héroïque 645 points
Le #105315

edwin29 : +1


Voilà une bonne piste à suivre pour concilier les artistes, les producteurs et les consommateurs... Ce n'est peut-être pas la panacée, mais ça responsabilise un peu tout le monde. Puisque les artistes ne seront jamais des fonctionnaires, et que la culture ne peut donc pas être accessible à tous "gratuitement", leur travail est ainsi rémunéré au mérite.
Je me pose quand même la question de la responsabilisation sur internet... L'habitude du tout gratuit s'ancre bien profondément. Tout le monde jouera-t-il le jeu'
Le #105323
J'ai toujours su que je finirai ma vie au Québec. Bon, fait un peu froid pour mes vieux os. Quandl 'Italie applique-t-elle les mêmes principes maintenant que ce @!§ù% de Berlusc est parti (mais continue à semer la grouille : un vrai gamin soit dit en passant).
db
Le #105327
Il manquerait pas un lien vers le site de l'artiste '
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]