Google Chrome 11 en version finale

Le par  |  10 commentaire(s)
Google Chrome 11

Le navigateur Web Google Chrome 11 est désormais disponible en version stable pour Windows, Mac OS et Linux.

Google Chrome 11Après avoir traversé une petite phase de test ( voir notre actualité ), le client de navigation Web Google Chrome 11 passe en version finale avec la publication d’une mouture estampillée 11.06.696.57 à destination des configurations sous environnement Windows, Mac OS et Linux.

Rappelons que Google Chrome 11 annonce l’implémentation de l’API Speech Input de HTML5 pour autoriser la reconnaissance vocale afin de transcrire la voix en texte. De quoi permettre, par exemple, le lancement de recherches Bing, Google, Wikipédia et Yahoo! à la voix grâce à des applications comme Voice Search que l'on peut trouver sur le Chrome Web Store.

Mais Google Chrome 11 apporte aussi un aperçu de l'accélération matérielle pour les transformations 3D en CSS et corrige pas moins de 25 bogues dont bon nombre sont jugés importants ( voir la liste complète disponible sur cette page ).

Google Chrome 11 introduit enfin, et c'est plus anecdotique, un nouveau logo pour l'application.


Télécharger Google Chrome 11 pour Windows
Télécharger Google Chrome 11 pour Mac OS
Télécharger Google Chrome 11 pour Linux

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #774671
Partout, même a la TV, on dit BOGUE pour une erreur d'ordi,mais cela n'a pas de sens. Pourquoi toujours tout franciser ?
C'est un BUG, ce qui veut dire INSECTE en anglais.
Du temps de l'ENIAC et autres dinosaures, les papillons allaient se griller dans les circuits (d'où le mot BUG) et provoquaient des erreurs de calculs.
Mais nos amis français et cannadiens ont dit "BOGUE" ce que désigne une envellope de MARRON ou de CHATAIGNE ce qui dénue de tout sens le mot BOGUE.
Si vous ne voulez pas dire BUG, dites INSECTE, mais pas BOGUE.
Mafoie, le jour ou vous verrez une CHATAIGNE ou un MARRON volant venir se griller dans un PC, alors vous pourrez dire BOGUE, mais tant que ça n'arrive pas je dis NON, PAS BOGUE, mais BUG ou INSECTE (ou ERREUR DE CALCUL).
Le #774701
Et sinon, la news ?

Des gens sont sur le marché de la commande vocale depuis de nombreuses années et pour le moment, c'est encore loin d'être une réussite. Alors, s'il vous plait, me faite pas rire avec google.
Le #774721
Peut-être qu'on dit et écrit "bogue" tout simplement parce que ce terme francisé est recommandé par la DGLFLF... même si cela ne m'empêchera pas de continuer à dire bug.

Sinon, la reconnaissance vocale, c'est bien, quand ça fonctionne o/
Anonyme
Le #774881
@Aekanta: oui, laissons donc 3 vieux croutons décider de la direction à donner à notre langue... Surtout que bon, des mots on en a toujours importés (par exemple bol vient de l'anglais - http://fr.wikipedia.org/wiki/Anglicisme#Acclimatation_des_anglicismes ), et ça marche aussi dans l'autre sens, seulement avec la mondialisation ils ont tellement peur de voir notre langue disparaître qu'ils veulent l'isoler à tout prix (même au prix d'un concours Lépine des mots débiles). Et le pire c'est que même les sites techniques les répètent... résultat: à l'exception de GNT et PCI, en informatique je traîne que sur des sites anglophones, eux au moins me déchirent pas les yeux.
Le #774901
c'est comme le mot webmaster qui devient webmestre en francais

Le #775121
Céréal Killer >Tu as raisons, remplaçons petit à petit tout les mots français par des mots anglais, c'est tellement plus hype.

Cites moi une seule bonne raison d'utiliser e-mail plus que courriel par exemple.
Le mot e-mail existait avant ? super, je propose qu'on se remette tous à parler grec et latin dans ce cas.

Autant je comprends qu'on soit pas d'accord avec le choix des traductions (mél, bogue etc...) autant je trouve que critiquer le fait de faire évoluer le français avec de nouveaux mots est complètement idiot.
Sans doute que l'influence d'un langage et d'une langue sur la façon de penser et la culture te dépasse.
Anonyme
Le #775141
@Luchy:
1) Il ne s'agit pas de remplacer des mots français par des mots anglais, puisque dans ces cas les mots français n'existent pas.
2) Je ne critique pas le fait que le français évolue avec de nouveaux mots, mais le fait qu'il évolue artificiellement avec des nouveaux mots pondus par 2-3 autoproclamés régisseurs du bien parler. La plupart des mots viennent d'une vraie racine, qu'elle soit latine, grecque, anglaise, française, régionale, ou autre (genre, ok pour courriel même si à titre personnel je suis pas prêt de l'utiliser), ou encore d'une marque passée dans le langage courant. Bien souvent, ces mots se sont progressivement éloignés de leur racine d'origine par l'usage qui les a déformés (surtout que la langue française, jusqu'à il y a pas si longtemps - Napoléon-toussa - c'était assez "freestyle" ). Des machins comme mél et bogue sortent de nulle part (enfin, à part le fait que ce sont de parfaits anglicismes travestis en mots français), et en particulier pas d'un usage courant "par le peuple" qui aurait pu justifier leur adoption.
Enfin bon, après si tu préfères parler un pseudo français constitué en fait des mêmes mots que l'anglais mais orthographiés Frenchie, là effectivement c'est en bonne voie...
Le #775321
Céréal Killer >Si ils sont "pondus par 2-3 autoproclamés régisseurs du bien parler", c'est parce qu'une bonne parti des francophones sont influencés par ce qui est écrit dans leur sources d'informations (web, tv, radio, presse écrite, etc.) et que si eux le font pas, par mode, personne le fera.

"si tu préfères parler un pseudo français constitué en fait des mêmes mots que l'anglais mais orthographiés Frenchie, là effectivement c'est en bonne voie"
C'est vraiment mal connaitre le français et l'étymologie en général que de dire ça. Sans même prendre les mots empruntés à nos voisins et déformés/altéré phonétiquement au fil du temps jusqu'à devenir "français", la base même de notre langue hérite de la déformation des vocables latin et grecs.

Pour la même raison que autrui ou égo est "francisé" (comprendre déformé, adapté ) du latin
de alteri et cui et de ego, bogue ou mél l'ont été tout autant, mais de l'anglais.

"et en particulier pas d'un usage courant "par le peuple" qui aurait pu justifier leur adoption."

C'est là ou tu te trompe, c'est justement parce-qu'on a préféré utiliser (e-)"mail" à "courrier" (électronique) que le mot francisé à été mél et non le mieux pensé courriel, contraction de courrier et électronique (merci les québecois).

Nous sommes les seuls responsables de cette francisations.
Anonyme
Le #775361
Pour l'ego, apparemment c'est encore une fois les croutons qui y ont foutu l'accent, il y a pas si longtemps (1990). http://fr.wiktionary.org/wiki/ego Jamais vu la version accentuée avant ce jour, d'ailleurs...
Quant à autrui, vue l'époque à laquelle il est apparu (vagement aux alentours de 1100-1200 selon http://www.cnrtl.fr/definition/autrui ) il n'a selon toute vraisemblance vraiment pas été imposé par une quelconque autorité de régulation du parler tordu, mais par l'usage.

"C'est vraiment mal connaitre le français et l'étymologie en général que de dire ça. Sans même prendre les mots empruntés à nos voisins et déformés/altéré phonétiquement au fil du temps jusqu'à devenir "français", la base même de notre langue hérite de la déformation des vocables latin et grecs."
=>Tu te rends compte que tu paraphrases ce que j'ai dit, j'espère? Et d'ailleurs tu as bien repris le point capital de la chose: AU FIL DU TEMPS. Pas tombé du ciel, comme ça, en même pas une décennie.
Encore une fois, je critique pas le fait que la langue évolue, je critique le fait qu'elle le fasse à marche forcée du fait de qq illuminés qui ont le droit divin de décider comment un paquet de dizaines de millions de francophones doivent parler.

"C'est là ou tu te trompe, c'est justement parce-qu'on a préféré utiliser (e-)"mail" à "courrier" (électronique) que le mot francisé à été mél"
=>Certes, mais personne avant les croutons n'avait eu l'idée de l'écrire "mél".

"Nous sommes les seuls responsables de cette francisation"
=>si l'on considère qu'on est responsable d'avoir élu des branquignoles, sans doute, oui... http://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_membres_du_Conseil_sup%C3%A9rieur_de_la_langue_fran%C3%A7aise_en_France
Enfin bon, vu le mode de scrutin qu'on a, difficile d'élire la personne qu'on veut vraiment: même un parti avec 10% des voix n'est pas garanti d'avoir un seul député sur plus de 500... elle est belle la démocratie. Et donc je plaide non coupable: le coupable c'est le zouave qui a instauré le scrutin majoritaire à 2 tours.

Euh, bon, et sinon au fait, Chrome 11 ça donne quoi? (moi j'attends la MAJ d'Iron...)
Le #775721
Céréal Killer >"Certes, mais personne avant les croutons n'avait eu l'idée de l'écrire "mél""
c'est hérité de la prononciation orale (qui n'est donc pas tombé du "ciel"), comme bien d'autres mot français qui ne s'écrivent pas exactement comme en latin ou grec. Il faut bien formaliser les choses au bout d'un moment, et c'est le rôle de ces "croutons".

"si l'on considère qu'on est responsable d'avoir élu des branquignoles, sans doute, oui..."
Oui, mais j'ai jamais parlé de ça
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]