Dangers du mobile : davantage d'études sont nécessaires ?

Le par  |  12 commentaire(s)
Téléphone Portable

Les chercheurs devraient étudier davantage d'enfants et de femmes enceintes pour trouver si oui ou non les téléphones mobiles et autres appareils sans fil peuvent nuire à la santé, ont récemment déclaré les experts National Research Council des Etats-Unis.

Téléphone PortableQuelques études ont déjà suggéré un possible lien entre des tumeurs cérébrales et l'utilisation du téléphone mobile, bien que beaucoup d'autres ont nié un lien de cause à effet. Selon nos confrères de Reuters, les experts veulent s'assurer de la sécurité de tous via davantage d'études sur davantage de sujets car les appareils sans fil sont devenus très répandus et divers.

Le National Research Council, qui conseille le Congrès et le gouvernement fédéral pour certaines questions scientifiques, a récemment tenu un sommet d'experts qui incluait des ingénieurs et des spécialistes de ce secteur. D'après le rapport complet de ce sommet, il en ressort que davantage d'études doivent être menées et en particulier sur le long terme car la plupart des études faites jusqu'ici portaient sur du court-terme.

" Mesurer le nombre de radiofréquences reçues par les jeunes, les enfants, les femmes enceintes, et les foetus à partir de divers appareils mobiles et des antennes émettrices pourrait aider à définir les niveau d'exposition pour diverses populations ", a précisé le conseil dans son communiqué. " Bien qu'on ne sache pas si les enfants sont davantage sensibles à cette exposition, il se peut que le risque soit accru car leurs tissus et organes sont encore en développement ", a t-il ajouté, précisant que les taux d'absorption pour les enfants sont enclins à être plus élevés que pour les adultes.

Enfin, le rapport a précisé que les enfants d'aujourd'hui passent beaucoup plus de temps autour de leurs mobiles, durant des périodes plus longues que les adultes. Les chercheurs devraient également analyser les différents types d'antennes, notamment en ce qui concerne le nombre de radiofrequences délivrées dans différentes parties du corps humain.
Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #195124
" car les appareils sans fil sont devenus très répandus et divers."


C'est beau, on attends qu'une technologie soit largement implantée pour vérifier qu'il n'y a pas de risque...

Et si les téléphone portables rendaient les être humains stérile au bout de trois génération ?? C'est pas grave, nous on s'en fou, on serra tous mort... et on aura gagné des sous, c'est bien ? j'ai bon ??
Le #195135
Oui, c'est tout à fait ça.
Mais en France, on a en plus un truc en plus : 30 ans de retard systématique dans la suppression des facteurs mortels : amiante, pesticides, nitrates, etc.
Non seulement on gagne moins de sous que les autres mais en plus on supprime davantage.
Amusant non ?

En France il n'y a pratiquement plus de recherche indépendante. il faut donc attendre qu'une technologie soit répandue afin qu'il y ait de l'argent privé pour pouvoir étudier ses impacts.
Pas le choix !
Partant, les payeurs ne vont pas non plus scier la branche sur laquelle ils sont confortablement assis et quand bien même : la technologie s'étant répandue les lobbies professionnels sont alors devenus très puissants et prompts à contrecarrer une éventuelle levée de boucliers ou une petite étude qui n'aurait pas été financée par eux.
Ainsi pour une étude indépendante qui conclut au risque les lobbies en sortent 3 ou 4 qui prétendent le contraire.
L'industrie du pétrole a utilisé les mêmes procédés, jadis.
db

db
Le #195137
@ xJCx : C'est à peut près ça oui... Et on marche tous dans le système. Perso, j'ai désactivé le WIFI de ma freebox dès mise en service, j'ai un téléphone portable, mais je ne m'en sers pas pour appeler. Je n'ai jamais rien chauffé / décongelé pour mon bébé aux micro-ondes. Bref, j'essaye au max de limiter les ondes. Pourquoi ?

Parce que tous les spécialistes des bébés sont unanimes : NE PAS CHAUFFER AU MICRO-ONDES ! Ne nous prenez pas pour des mickeys avec vos "études approfondies" !! Si les micro-ondes modifies les molécules de nos aliments, pourquoi les même micro-ondes des téléphones (même si les doses ne sont pas aussi fortes) ne feraient rien à nos cerveaux ?
deathscythe0666 Hors ligne VIP 5898 points
Le #195141
@Anathorn

"Parce que tous les spécialistes des bébés sont unanimes : NE PAS CHAUFFER AU MICRO-ONDES !"

Sauf qu'à aucun moment cela ne signifie que ça modifie les molécules. L'explication pourrait simplement être que quand le lait semble à bonne température, sachant que le micro-onde chauffe pas trop de manière homogène, il se peut que par endroit le lait soit froid (peut être pas bon à digérer pour le gamin) et par autres endroits, brûlant (pas génial non plus).

Je me fais l'avocat du diable, mais ce n'est pas parce qu'une technique est déconseillée dans certains cas de figure qu'elle doit l'être dans sa globalité.

@xJCx

Pourquoi attendre pour savoir ? Parce que ça rapporte de l'argent et du confort.

Tu trouveras autant (sinon plus) de personnes pour hurler au scandale et la violation de la liberté individuelle si on décide de supprimer les téléphones mobiles dans certaines zones du pays. Dans certains cas, ils auront raison, dans d'autres non (parce que sinon, ce serait trop facile en plus ^_^ )
Le #195143
BRAVO, MERCI Deathscythe0566 (c'est quoi ce nom?)

Dernierement je trouve que les commentaires sur des nouvelles (par ailleures interressantes) penchent de plus en plus vers la theorie du complot sur ce site, ou/et legerement emprunt du proces d'intention.
Legerement gonflant.

j'imagine que vous etes contre les Vacins, et que Pasteur etait un fou dangereux en inoculant des virus mort/affaiblit...
pour les fours a micro onde, rien a voir avec une quelconque modification des cellules mais effectivement a cause du risque de brulures (les liquides peuvent, et oui etres a plus de 100° et ne pas bouillire... dangereux pour surveiller la temperature d'un biberon ou d'un petit pot).
Le #195147
@Anathorn.
Même point. Je n'ai jamais branché les antennes. Le souci est qu'il y en a plein dans le quartier que je ne peux désactiver

db
deathscythe0666 Hors ligne VIP 5898 points
Le #195149
@Gourmet

Ça fait surtout gagner de la place de pas les brancher, ou de l'esthétisme quoique quand on parle de la Freebox ...
Le #195151
T'ain vivement qu'on on revienne à boufer nos bigmac avec des silex, merde!
Le #195201
Gourmet >globalement je souscris à ton analyse, même si, faut pas rêver, c'est pas une spécificité française, c'est pareil partout.
Quant aux études qui sortent qu'avec 30 ans de retard, c'est parce que c'est le temps qu'il faut pour évaluer la nocivité. Non pas s'il y a une nocivité, mais si elle est plus ou moins importante que le bénéfice apporté par la technologie surveillée.


"tous les spécialistes des bébés sont unanimes : NE PAS CHAUFFER AU MICRO-ONDES !"
Tout à fait Les meilleurs cuisiniers préconisent de décongeler le bébé au bain marie pour en préserver toute la tendresse, avant une cuisson au four traditionnel, en papillotte.<img src="/img/emo/cool.gif" alt="8:" />


"Même point. Je n'ai jamais branché les antennes. Le souci est qu'il y en a plein dans le quartier que je ne peux désactiver"
en même temps, est-ce que tu as une idée de la puissance de ces antennes, par rapport aux autres rayonnement que tu peux recevoir ... autant pour le portable y'a matière à suspicion, autant pour le wifi ...
Le #195388
Ne faites plsu d'enfant de toute facon entre les ondes, les pollutions de l'air, des legumes et de l'eau, ils seront malformés et developperont des cancer précoces, sans compter les allergies.
On est une espèce qui se suicide, et qq part c'est pas plus mal....
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]