Nouvelle étude sur les dangers du téléphone portable

Le par  |  12 commentaire(s)
telephones

Au fur et à mesure que la pratique du téléphone portable se répand et s'intensifie dans tous les pays du globe, des voix s'élèvent régulièrement pour dénoncer les dangers liés à l'usage du téléphone cellulaire.

Au fur et à mesure que la pratique du téléphone portable se répand et s'intensifie dans tous les pays du globe, des voix s'élèvent régulièrement pour dénoncer les dangers liés à l'usage du téléphone cellulaire. L'usage intensif entendons-nous car à petites doses, les ondes qu'émettent ces petits bijoux de technologies n'auraient que peu d'impact sur notre système physiologique et notre santé. A ce qu'on dit...


La publication d'un rapport cette année
TelephonesUne nouvelle étude semble toutefois beaucoup plus affirmative sur la " toxicité " du téléphone portable. Oui, l'usage intensif représente bien un réel danger et notamment provoquerait des troubles et des tumeurs au cerveau.

Les industriels de la téléphonie mobile redoutent déjà le rapport qui sera publié cette année dans le très sérieux " International Journal of Cancer ". Les auteurs de ce rapport, le 2ème en importance depuis qu'on s'intéresse au sujet sont finlandais et travaillent auprès de la Radiation and Nuclear Safety Authority. C'est du sérieux !

Déjà quelques informations ont filtré de ce rapport. Tous les utilisateurs sont-ils concernés ' Non non... seulement ceux qui utilisent un téléphone portable depuis 10 ans. Ceux-là ont 40% de chance - ou de malchance plutôt - de développer des tumeurs du système nerveux du côté où l'appareil vient gentiment chatouiller l'oreille.


Minimiser ou ne pas alarmer '
Le représentant des opérateurs britanniques est monté au créneau pour relativiser cette étude pointant le fait que " globalement " l'utilisation du téléphone portable n'augmentait pas le risque de cancer. Déclarations à lire dans le Telegraph.

Avec de pareilles déclarations, dans un sens puis dans l'autre, on risque bien, études sérieuses et objectives ou pas, de nous faire tourner la tête encore bien longtemps. Tout ce qu'il faut en fait pour que chacun retourne à ses conversations habituelles par ondes interposées, sans se soucier du qu'en dira-t-on.
Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #152968
Bof, on fera comme sur les paquets de cigarettes, on imposeras un gros logo "téléphoner tue" et basta.
Le #152973
ouep.
Y a pas de fumée sans feu...

Next Gen forfait Bouygues : "Lobotomie"
Soir et week end plus ou moins illimité + assurance médicale* (inclu une ablation de tumeur + 2 trépanation offerte)

* région lobe temporal non pris en charge...
Le #152981
Je rappelle que le premier procès contre une compagnie de téléphone à eut lieu en 1991-92 en Ontario, Canada, par la veuve d'un agent immobilier qui c'était mis à l'utiliser intensément !

Et depuis ''' Les compagnies engrangent des milliards de profits sur notre dos et sur notre santé !

Les fréquences (en générale, Wifi, cellulaire, télé...) sont dangereuses pour la santé. Un nouveau scandale du sang contaminé se déroule actuellement sous nos yeux sans que nous ne fassions grand chose !

Je suis suffisamment bien placé pour le savoir, ayant gagné des concours de vente au Canada de ces "maudites machines" !

Bravo à GNT d'en parler !
Le #152983
Tiens, vous faites des news avec des études pas encore sorties et dont on ne connaît toujours pas les résultats ' Vous êtes très forts, comme d'habitude.

Alors vous voudrez bien préciser cette phrase : "ceux qui utilisent un téléphone portable depuis 10 ans. (...) ont 40% de chance - ou de malchance plutôt - de développer des tumeurs du système nerveux du côté où l'appareil vient gentiment chatouiller l'oreille."

Ça veut dire quoi '
Que 40 % des utilisateurs ont un cancer ' Peu vraisemblable, on le saurait déjà.
Qu'il y a 60 % de chance que la tumeur apparaisse de l'autre côté, prouvant l'effet protecteur du portable '
Que le sur-risque est de 1.4 ' Ce qui est probablement peu ou pas significatif statistiquement car les tumeurs du cerveau sont rares.
Que les personnes qui ont une tumeur se mettent à téléphoner davantage '

Par ailleurs, vous voudrez bien ne pas confondre tumeur et cancer, car ce n'est pas la même chose.
Le #152984
"Bravo à GNT d'en parler !"
Oh oui, bravo d'évoquer des on-dit avec des formules dignes de Julien Courbet, afin d'augmenter les revenus publicitaires.
Le #152999
Ouaip, je suis également persuadé que c'est nuisible à terme.
Rien que le fait de telphoner au moins 10mn sur mon portable et j'ai mal à la tête...
je crois que c'est clair non '
Le #153001
Les compagniés de téléphones ne vont pas la trouver drôle dans 5-10 ans lorsqu'une clientèle carcéreuse grandissante intentera des poursuites pour fausses déclaration.
Le #153007
myzok >oui allez, ça suffit le troll (troll ou actionnaire d'un opérateur de téléphonie mobile, peut-être ).

La phrase "ceux qui utilisent un téléphone portable depuis 10 ans [...] ont 40% de chance [...] de développer des tumeurs du système nerveux" me semble claire pourtant.

Les ondes radio, à hautes doses, sont dangereuses. Le tout est de savoir si l'usage intensif d'un portable est une source importante d'ondes radio à long terme, et il faudra bien des études et probablement plusieurs années avant de savoir s'il y a ou non un réel impact médical
Le #153017
"La phrase "ceux qui utilisent un téléphone portable depuis 10 ans [...] ont 40% de chance [...] de développer des tumeurs du système nerveux" me semble claire pourtant."
Oui, elle veut dire que plusieurs millions de Français sont porteurs d'une tumeur au cerveau.
Ce qui paraît parfaitement raisonnable, pas vrai '
A moins, bien sûr, que l'auteur de l'article n'ai pas bien *LU* l'étude.
Ah oui, mais le problème c'est que l'étude n'est pas parue.
Vous avez compris le problème, ou pas '
Parce que c'est bien gentil pour des "journalistes" de déblatérer, mais ce n'est pas très professionnel.

Sinon, heureusement que les opérateurs de mobiles en France pratiquent des tarifs scandaleusement élevés, cela évitera quelques millions de morts, selon les chiffres fiables et très sérieux de cette étude qui cependant n'est pas encore publiée.

Pour finir, car visiblement peu de monde ici sait comment paraissent les articles dans des revues scientifiques, toute étude est à prendre avec des pincettes, et il serait judicieux d'attendre qu'elle soit non seulement publiée, mais aussi critiquée (au sens noble du terme) pour savoir à quoi s'en tenir.
Le #153043
"Les industriels de la téléphonie mobile redoutent déjà le rapport qui sera publié cette année dans le très sérieux " International Journal of Cancer "."

oui, on en voit dailleurs deja les effets


"Minimiser ou ne pas alarmer '
Le représentant des opérateurs britanniques est monté au créneau pour relativiser cette étude"

oh mais il nest pas le seul
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]