Gare aux mobiles dans les transports en commun parisiens

Le par  |  8 commentaire(s) Source : AFP
iPhone 4 01

Selon les chiffres de la préfecture de police de Paris, les vols dans les transports en commun parisien concernent désormais pour moitié les téléphones portables, souvent avec violence.

iPhone 4 01En se démocratisant et en se dotant de fonctions toujours plus nombreuses, le téléphone portable attire les convoitises, notamment dans les transports en commun, où il devient un objet facile à voler, et souvent dans des circonstances violentes.

La préfecture de police de police de Paris, via la branche du SRPT ( Service Régional de la Police des Transports ), a produit une étude qu'a pu consulter l' AFP. Celle-ci suggère que, dans les transports en commun parisiens, le vol de mobile a représenté durant le mois d'octobre 2010 ( pris comme échantillon représentatif ) 46,4% des vols recensés alors que le vol de portefeuille ne représente que 33% des cas.


Des vols très souvent avec violences
Et, sans surprise, sur les 1264 vols recensés de mobiles, 68% concernent des smartphones. Le SRPT souligne qu'il s'est formé une véritable délinquance organisée autour du vol et de la revente de mobiles, avec " l'émergence d'un véritable marché parallèle, sous le manteau. "

Et ces vols s'accompagnent très souvent de violences : sur 991 vols violents comptabilisés au mois d'octobre, les trois quarts concernaient un vol de téléphone portable. La forte adoption des smartphones par le public offre des opportunités faciles pour les délinquants, qui profitent de l'instant sans avoir à repérer particulièrement leurs victimes.

Prudence et vigilance sont recommandés par le SRPT, donc, alors que téléphones et smartphones seront les cadeaux technologiques les plus offerts pour les fêtes de fin d'année en France et constitueront sans nul doute une nouvelle manne pour les délinquants dans les semaines ou mois à venir.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #724221
Les opérateurs ne sont pas censé bloquer les téléphones volés ?
Le #724251
Effectivement de ce que je sais, il suffit de donner le numéro IMEI pour qu'il ne soit plus utilisable. Par contre le téléphone n'est pas bloqué en lui même. C'est une liste noire qui filtre les appels. C'est donc valable qu'en France et peut être à l'europe ...
Par contre ce que je ne savais pas c'est ça :
"il est parfois possible de changer ce numéro à l'aide de logiciels spécifiques ou d'une « box »."
Donc si les voleurs ont du matos ou les vendent à l'étranger le code IMEI est inutile.
Le #724301
ça marche uniquement avec les telephones en coffret operateur et accompagné d'une plainte.

Autre chose, mefions nous des plaintes, je suis sur que statistiquement il y a des petits malins qui ont Les bonnes assurances pour changer leur telephone....

les fraudes à l'assurance c'est monnaie courante..
Le #724331
la police n'a qu'à faire son travail plutôt que de faire chier les gens qui stationnent pour descendre leurs courses.
Le #724341
Je pensais que la news aurait donné une autre info bien plus importante selon moi, à savoir la très haute dose d'ondes que l'on se prend dans le metro/rer.

En particulier aux heures de pointes avec des dizaines de personnes autoursde vous qui ont toutes un (voire deux) téléphones mobiles et qui en plus sont en train de surfer/email/facebook et donc d'émettre !!!

Le #724391
Ouf je n'habite pas à Paris...
Le #724421
Ce qui m'étonne reste que personne n'a poursuivi un opérateur pour "complicité" et "recel", lorsqu'il vendait un forfait anonyme (type mobicarte) à un utilisateur de matériels volés...

Car enfin, le plus grand bénéficiaire du vol reste quand même l'opérateur téléphonique : voler une brique, même Hi-teK, c'est quand même beaucoup moins intéressant.
Le #724511
Deux raisons : y'en a qui en ont marre d'entendre dans les transports des gens qui exposent leurs vie aux oreilles des autres du genre, la fille qui parle de son make up a sa copine ou le mec qui explique a sa femme qu'il doit retourner au bureau pour un dossier urgent et retrouve une bombasse sur le quaie.

Ou simplement c'est pickpocket est si il y a 100 ans ils volaient une montre a gousset maintenant c'est des smartphones, donc rien ne change sauf le butin en fonction de l'époque.

Je suis certains que si ont donne le dossier a Hortefroid (depuis Mercredi dernier ) il irait faire une ratonnade dans un squat d'Africain ou de Roumains.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]