Mobiles : reprise mais guerre des prix et surstocks en 2010

Le par  |  0 commentaire(s)
logo IDC

Les ventes de téléphones portables continuent de s'améliorer doucement au troisième trimestre et devraient poursuivre le mouvement pour la fin d'année. Mais la guerre des prix et les surstocks attendent les fabricants en 2010.

logo IDCLa crise économique a touché significativement le secteur de la téléphonie mobile et les prévisions ajustées des analystes font état d'un recul d'environ 6 à 7% en 2009, par rapport à l'an dernier. Cependant la deuxième partie de l'année montre une reprise en douceur. Selon le cabinet d'études IDC, il s'est écoulé 287 millions de terminaux au troisième trimestre, soit 6% de moins que l'an dernier mais 5,6% de mieux par rapport au deuxième trimestre.

Les fêtes de fin d'année devraient permettre de confirmer cette phase ascendante, mais IDC note que la croissance observée ce trimestre est surtout liée à des baisses de prix consenties sur des modèles déjà présents sur le marché. Au dernier trimestre, les fabricants seront au coude à coude pour lancer leurs nouveaux modèles.


Pour écouler les stocks, les prix vont chuter
Certains observateurs préviennent déjà que ces derniers auront fort à faire en 2010 pour maintenir leurs positions. Avec de plus en plus d'acteurs se présentant sur le marché, une guerre des prix s'annonce inévitable et, à moins de s'en tenir à un créneau spécifique, ce sont les gros acteurs qui  pourront résister à cette pression.

Cette bataille sur les prix devrait commencer dès la fin de l'année. Et après la baisse de la demande observée en début d'année, c'est un problème d'écoulement des stocks qui pourrait toucher les fabricants début 2010, avec là aussi de gros efforts consentis sur les prix, accentuant la pression sur ceux qui ne pourront se permettre le luxe de casser leurs prix.

IDC ventes mobiles Q3 2009

A noter également que Samsung, qui a encore obtenu de très bons résultats au troisième trimestre, s'offre le luxe de capter plus de 20% du marché, se rapprochant plus que jamais de Nokia, qui conserve pourtant une confortable part de marché de 37,8%. Son compatriote LG Electronics fait également un bond, atteignant 11% de part de marché alors qu'il n'en représentait que 7,5% à la même période l'an dernier.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]