Voitures autonomes : Tesla a son Autopilot, Lucid Motors aura son Copilot

Le par  |  3 commentaire(s) Source : Electrek.co
Tesla Autopilote

Lucid Air, l'un des concurrents de Tesla sur les véhicules électriques et autonomes, proposera un système Copilot s'appuyant sur les technologies de MobilEye en réponse à l'Autopilot.

La marque Lucid Motors constitue l'un des concurrents à venir du constructeur de véhicules électriques et bientôt autonomes Tesla. Elle a dévoilé son premier modèle, la Lucid Air, à la fin de l'année 2016 et qui viendra se positionner sur les créneaux des Tesla Model S et X.

Comme Tesla et la nouvelle version de son mode Autopilot, le jeune constructeur compte proposer un mode de conduite autonome. C'est avec MobilEye, partenaire de Tesla sur la première génération de l'Autopilot, qu'elle compte proposer un système qui pourrait prendre le nom de Copilot.

Lucid Air 02

C'est du moins la dénomination qui est apparue dans des démonstrations récentes de ce que pourrait donner un tel système de pilotage automatique adapté à son véhicule Lucid Air. Comme Tesla, La marque devrait proposer son premier véhicule avec des capacités d'aide avancée à la conduite (ADAS) et collecter des données qui serviront à activer un véritable système de conduite autonome ultérieurement.

Mais elle pourrait vite se confronter à la limite représentée par une faible flotte de véhicules, de l'ordre de quelques milliers d'unités, ce qui risque de compliquer la validation de sa propre technologie. Grâce à ses dizaines de milliers de véhicules circulant depuis plusieurs années maintenant, Tesla indiquait en fin d'année 2016 avoir accumulé 1,3 milliard de miles en conduite avec Autopilot activé, ce qui constitue une précieuse base d'informations pour mettre en service la nouvelle génération d'Autopilot et, peut-être d'ici fin 2017, les premiers services de conduite purement autonome.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1952503
Copilote sous entend que ça aide juste le conducteur... Un nom pas très malin si ils veulent faire un mode autonome.
Le #1952510
D'un autre côté, Tesla doit se justifier face à une dénomination Autopilot plus explicite mais vue comme trompeuse puisqu'elle qualifie d'abord une aide au conducteur, première étape avant un vrai système de conduite autonome qui ne sera activé qu'en 2018 au mieux.


Le #1952518
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]