Test 3D Dot Game Heroes

Le par  |  0 commentaire(s)
3D Dot Game Heroes - vignette

La culture du rétrogaming est de plus en plus au goût du jour, et From Stoftware nous le confirme avec 3D Dot Game Heroes. Cette ode à la parodie et surtout à l'hommage aux jeux de rôle des années 80 / 90 regorge de clins d'œil que seuls les connaisseurs en la matière sauront détecter. Grandement inspiré de Legend of Zelda, cette production pixelisée à outrance saura-t-elle convaincre son public, ou se cantonnera-t-elle à satisfaire les grands amateurs d'oldies ? Réponse dans ce test.

Si les RPG actuels proposent des approches radicalement différentes d'une production à l'autre, ce n'était pas vraiment le cas il y a quelques années. Que se soit Legend of Zelda, Dragon Quest, Final Fantasy et autre Secret of Mana, le scénario était sensiblement le même : le joueur était l'élu pour sauver le monde du mal, et éventuellement la princesse enlevée par le boss final du jeu. Cette trame nous a été servie à toutes les sauces, affichant clairement un manque d'inspiration des développeurs. Cette habitude fait désormais office de parodie reconnue par une grande majorité des joueurs qui ont fait leurs premières armes sur ces antiques jeux de rôle. Afin de faire honneur à cette génération, From Software a décidé de développer 3D Dot Game Heroes, une production qui reprend une large partie des phénomènes récurrents des RPG d'antan, à commencer par son scénario, mais aussi les éléments de gameplay.



Le début de 3D Dot Game Heroes impose tout de suite l'inspiration de Legend of Zelda. En effet, l'histoire commence par narrer l'histoire du royaume de Dotnia qui, jadis traqué par les forces du mal, a été secouru par un héros légendaire équipé de son épée bénie. À l'aide des pouvoirs des six sages du monde, l'élu parvint à sceller le terrible roi-démon Onyx dans une orbe malfaisante. Assuré que les forces obscures reviendraient un jour hanter le monde, le héros déposa son arme sur une stèle au fin fond d'une forêt. Cette lame ne pourra être retirée de son socle que par le prochain guerrier de la destinée. Vous l'aurez compris, on se croirait dans les aventures de Link et sa quête vers l'épée d'Excalibur. La parodie va même jusqu'à intensifier l'itinéraire dirigiste dans les bois, n'offrant qu'un seul chemin à emprunter. Après ce flash-back, le roi de Dotnia, voyant le désintérêt des joueurs pour son royaume en 2D, décida de passer à « l'ère de la 3D ». Ainsi, l'environnement gagne en profondeur, transposant l'intégralité des sprites en 3D. L'ensemble se veut donc très cubique puisque de gros pixels forment décors et personnages.

3D Dot Game Heroes - Image 1 3D Dot Game Heroes - Image 7

A contrario de la plupart des RPG sus-nommés, le titre de From Software permet d'incarner un héros qui correspond au joueur. Ainsi, une bonne flopée de personnages nous est proposée au début du jeu. On retrouvera bien évidemment des chevaliers, mais aussi un nain, un samouraï et autres modèles plus exotiques tels que le Père Noël, un boxeur, un joueur de foot, Frankenstein et même un tank, une voiture ou un bateau ! On note également la présence de héros connus tels que Rikimaru, Rin, Ayame et Tesshu (Tenchu) et Raikoh (Otogi 2). Bref, le choix est vaste et particulièrement amusant, d'autant plus qu'il est possible de changer de protagoniste à chaque chargement de partie. Si d'aventure vous désirez concevoir votre propre héros en pixels, un éditeur est accessible depuis le menu principal. Particulièrement bien conçue et diablement rétro, cette fonctionnalité permettra de s'adonner à toutes les folies, histoire de rendre l'aventure encore plus amusante. On est donc très loin du héros parfait de la plupart des productions vidéoludiques.

La progression du jeu est très souvent exagérée en parodies, offrant ainsi de magnifiques clins d'oeil pour ceux et celles qui ont joué aux RPG d'il y a quelques années. On retrouve par exemple des dialogues très dirigistes tels que la fameuse question du roi sur notre envie de sauver le royaume. Si vous répondez négativement, le souverain imagine que vous blaguez et repose la question jusqu'à ce que vous répondez correctement. Sur ce principe, les dialogues opérés dans les différents villages du jeu sont stéréotypés à l'image d'anciens RPG. Pour les fans du genre, c'est un délice, si toutefois vous n'êtes pas totalement réfractaire à l'unique traduction anglaise. 3D Dot Game Heroes se moque également de la pauvreté de conception des décors des villages en affichant parfois de grandes maisons totalement vides. On retrouve également toujours les mêmes types de personnages : des sprites de couleur bleue pour les garçons, rose pour les filles. Enfin, les développeurs du titre se sont même digitalisés dans les donjons, ainsi que dans une pièce spéciale dissimulée quelque part dans le monde de Dotnia. Ces derniers y livrent quelques informations, parfois personnelles, sur leur implication dans le jeu. Très amusant.

3D Dot Game Heroes - 14 3D Dot Game Heroes - 24

Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos commentaires
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]