Test Alan Wake

Le par  |  0 commentaire(s)
Alan Wake - Logo

Voici sans doute l'un des jeux qui se sera fait le plus longtemps attendre dans cette dernière décennie. Annoncé, reporté, retravaillé, puis de nouveau remis sur le devant de la scène, Alan Wake est enfin disponible sur Xbox 360. Présenté comme un thriller psychologique, le titre de Remedy a donc beaucoup à prouver pour justifier de ces cinq années d'attente. L'ambiance est-elle réellement au rendez-vous comme on nous l'a promis ?

Alan Wake ne fait plus partie de la famille de ces Gran Turismo 5, Duke Nukem Forever, Alive et bien d'autres encore dont on parle souvent mais dont on n'en voit pas encore la couleur au fil des années. Après un parcours plutôt chaotique, le titre de Remedy nous parvient après cinq années de reports et de transformations. C'est dire si le titre était attendu par les joueurs, qui se montrent du coup plus exigeants envers un tel jeu qui aura tant fait parler de lui. Alan Wake se présente à nous, presque en chair et en os, et, à force d'avoir tant entendu à son sujet, on s'imagine réaliser nos premiers pas sur un terrain connu. On sait d'avance que notre lampe torche est notre meilleure alliée et que la femme de Wake a disparu, ce qui le poussera à la chercher et à se heurter à des situations difficiles. Mais ce que toutes les présentations presses et autres détails envoyés par l'éditeur ne nous ont jamais montré, c'est avant tout son incroyable ambiance. Cette dernière s'est laissée distinguer, on savait que le titre allait beaucoup miser sur ce point, mais on ne pouvait en prendre réellement conscience qu'en se plongeant dans l'aventure. Et dès les premières minutes, le titre vous happe. Pas le temps de découvrir les lieux, de faire connaissance avec cet Alan Wake, on plonge dans un cauchemar et il ne nous reste plus qu'à nous en sortir.

Alan wake Alan wake (1)

Alan Wake est présenté comme un "thriller psychologique". Vous n'êtes donc pas ici dans un survival horror, même si l'obscurité et les attaques étranges d'ombres pourraient vous faire penser le contraire. Il ne fait pas bon d'évoluer de nuit dans la contrée de Bright Falls, il se peut que la tension au cours de vos parties soient palpables. Mais vous ne resentirez pas la crainte comme vous pouviez l'avoir dans un Silent Hill par exemple. Alan Wake ne véhicule pas la peur, mais l'incompréhension, le doute, l'incertitude. Le personnage Alan Wake ne comprend pas ce qu'il lui arrive, vous non plus. Complètement perdu et aux prises avec les évènements, vous devrez vous laisser emporter pour comprendre ce qu'il se passe dans cet univers particulier mais ô combien banal finalement...

Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos commentaires
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]