Test Anarchy Reigns

Le par  |  0 commentaire(s)

En termes de gameplay, Anarchy Reigns s'appuie sur l'architecture des anciens jeux de PlatinumGames, de sorte à proposer une prise en main efficace et réactive. Concrètement, vous disposez d'un coup normal, un coup puissant, une choppe et un saut sur les boutons de façade, les gâchettes servant à l'esquive, l'utilisation de coups surpuissants et de l'usage des armes et pouvoirs optionnels. Il est possible d'effectuer quelques combos en associant les coups avec les sauts par exemple, mais il est clair que nous ne sommes pas au niveau de la richesse d'un Bayonetta. De plus, lorsque votre jauge est pleine, il est possible d'enclencher une furie qui vous permettra de donner une pluie de coups de poings à vos adversaires, façon Ken Le Survivant. Jouissif !

Dès les premiers instants de jeu, un souci se pose : la caméra a tendance à gêner fortement l'action en raison d'un gros manque de réactivité, et le système de verrouillage d'ennemis ne se révèle pas véritablement au point, ce qui fait irrémédiablement perdre de la réactivité à l'ensemble. De plus, les esquives, pourtant très utiles, ne se veulent pas très confortables à produire. En bref, on se retrouve avec une prise en main à mi-chemin entre le jouissif et le poussif : les coups sont bien retranscrits, mais les déplacements se révèlent bien naturels. Vu que vous serez souvent encerclés par des vagues d'ennemis, vous aurez tôt fait de râler envers les ces détails fâcheux.

Anarchy Reigns - 5 Anarchy Reigns - 6 

Au sein des quatre environnements, il suffira de tabasser à tout-va les adversaires qui se présenteront à vous. Dans l'état, les ennemis arrivent dans le cadre de vagues bien définies : ennemis faibles au début, quelques brutes telles que des mutants avec des masses ensuite, puis des bombardements qui nécessitent de se mettre à l'abri, etc. Ce schéma se reproduit à l'infini, en mixant les types de vagues. Il est donc possible de se battre pendant de longues minutes et, ce totalement librement. La progression dans le jeu solo est simple : il suffit de frapper suffisamment d'ennemis ( cumulant des points ) afin de débloquer des missions. Ces dernières s'afficheront par des faisceaux lumineux vert (pour les missions secondaires) et orange (pour la progression du scénario principal). Il faut compter 3 missions secondaires et 3 principales pour chaque carte, ce qui se révèle assez peu pour arriver à la fin du jeu.

Bien évidemment, PlatinumGames compte sur le côté « scoring » pour son jeu, puisque chaque mission se clôture par une médaille, suivant votre efficacité ( temps, vie restante, etc ). Les plus pointilleux chercheront à décrocher le platine dans chaque objectif et ce, dans tous les modes de difficulté. Les objets débloqués en finalité sont bien maigres, puisqu'ils se cantonnent à des galeries dans le menu Bonus. Bien évidemment, la campagne solo sert aussi à débloquer l'ensemble des personnages du roster, bien qu'ils peuvent également être acquis dans le mode multijoueurs, le cœur d'Arnarchy Reigns.

Anarchy Reigns - 7 Anarchy Reigns - 8 

Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos commentaires
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]