Test Astérix aux Jeux Olympiques

Le par  |  0 commentaire(s)
Test Ast

Nos chers gaulois reprennent du service dans cette nouvelle adaptation. Loin de la Gaule, l'aventure cette fois les entraîne du côté de la Grèce où se déroulent les fameux Jeux Olympiques. Le contexte est propice aux mini-jeux et les Romains n'échapperont pas à quelques bonnes baffes. Entre épreuves sportives, énigmes, grosse claque et force surhumaine, Astérix aux Jeux Olympiques vous entraîne dans un jeu sympathique et prenant. Humour, dérision et clins d'oeil bien placés seront aussi de la partie. De quoi muscler nos zygomatiques.

Etranges Libellules, studio qui a réalisé les précédents volets d'Astérix en jeu vidéo, signe de nouveau un très bon titre. Rien à voir avec une simple adaptation de film, pas de copié collé en perspective. Les développeurs aiment l'univers de Goscinny et d'Uderzo et cela se voit. La preuve, Astérix aux Jeux Olympiques, même s'il colle au scénario original de la BD, dispose de ses propres clins d'oeil, de ses répliques déroutantes et d'un mélange de genre, oscillant aussi bien visuellement entre la vidéo et la BD, qu'en terme de gameplay avec le party game, plateforme et bien plus encore. Et c'est toute cette richesse que l'on retrouve dans un jeu très bien mené qu'on prendra plaisir à découvrir. Le titre n'est pas non plus parfait et souffre de quelques défauts, mais la qualité du reste réussit à vous minimiser les failles.

Ast Ast

Pour vous rafraîchir un peu la mémoire, Astérix aux Jeux Olympiques emmène nos héros à Olympie disputer les Jeux Olympiques. Ils doivent aider leur ami Alafolix, qui, pour épouser l'élue de son coeur, la princesse Irina, doit absolument remporter l'épreuve. Mais c'est sans compter un Brutus lui aussi déterminer à épouser la belle et qui, pour arriver à ses fins, n'existera pas à utiliser artefact et autres pouvoirs maléfiques. (Il essaiera aussi au passage de tuer son père César pour une histoire d'ego et de rivalité). Nos deux héros ne pouvaient laisser cette âme en peine voir son rêve se briser et pour la bonne cause, les voilà devenus Romains.

Ast Ast

Si le film n'est prévu que pour le 30 janvier 2008, la BD elle, existe depuis 2005. Vous retrouverez dans le jeu aussi bien des scènes du film que des planches de la BD, plus ou moins redessinées pour, par exemple, donner les traits de Benoît Poelvorde à Brutus. Le jeu vidéo mêle les genres et le fait avec beaucoup de réussite. Ainsi, vous verrez les acteurs en chair et en os intervenir dans le jeu vidéo et ce dès le début. Les acteurs auront donc tournés quelques scènes spécialement dédiées au jeu.

Le titre annonce la couleur d'emblée, c'est un régal pour les yeux tellement tout s'intègre et se mélange à la perfection. C'est fluide, bien mené, extrêmement cohérent et le jeu n'en devient que plus intéressant. Ne vous étonnez donc pas si vous devrez donner des baffes à de vrais acteurs, Brutus faisant des siennes avec son artefact qui lui permet d'ouvrir les portes entre les différentes dimensions du titre. Notez aussi que dans la partie bonus, vous pourrez accéder aux vidéos du making off du film ainsi que quelques scènes. L'occasion pour vous de le découvrir en avant-première.
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos commentaires
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]