Test de Blob

Le par  |  0 commentaire(s)
de Blob - pochette

Tandis que les jeux vidéo se basent très souvent sur des mécaniques qui ont d’ores et déjà fait leurs preuves par le passé, certaines licences osent s’aventurer vers des contrées encore inexplorées. C’est le cas de cette nouvelle production de Blue Tongue Entertainment : de Blob. Se focalisant sur un concept simple, à savoir la coloration d’environnements, l’adaptation commercialisée à partir du projet étudiant The Blob présente une certaine audace qui se montre réellement surprenante. Sus à la couleur terne et bienvenue aux teintes tape-à-l’œil !

Initialement, de Blob est né d’un projet mené par neufs étudiants néerlandais en Game Design, proposant un concept simple : colorer une ville à l’aide d’une boule de peinture. La licence a su marquer l’éditeur THQ, qui a offert à la société Blue Tongue Entertainement de se racheter de ses précédentes productions peu convaincantes. Reformée techniquement et enrichie au niveau de son contexte et de son scénario, cette version estampillée Wii ose se lancer au beau milieu des nombreux blockbusters qui pullulent sur le marché vidéoludique actuel.

Vous l’aurez compris, les bases du soft ne sont en aucun cas imaginées par le studio australien, ce dernier s’étant contenté de l’agrémenter pour justifier son achat. Le scénario, enfantin et drôle à souhait, colle parfaitement à l’esprit du jeu. Vous incarnez Blob, une boule de peinture idolâtrée comme le sauveur de la ville de Chroma City. En effet, cette dernière se veut sujette à une véritable dictature imposée par l’entreprise ENKR, cloîtrant chaque habitant dans des combinaisons grises et en les matraquant à grands coups de propagande. Cette situation très hitlérienne se veut amusante puisque  le chef de cette sombre unité fait irrémédiablement penser à une parodie du führer, accompagné de ses drapeaux et autres chars blindés. Avec ce filtre grisâtre, les cinématiques prêtent d'ailleurs souvent à rire puisque les forces de l’ordre sont souvent pris au dépourvu par notre ami Blob, toujours partant pour tourner la situation au ridicule.

de Blob   1 de Blob   2

Toujours est-il que nous devons sauver le monde de Radia qui a perdu la totalité de ses couleurs. Les troupes de l’ENKR ayant aspiré chaque recoin à l’aide des aspirateurs Chromabots, vous aurez fort à faire pour ramener gaieté et joie de vivre dans cet environnement sclérosé. Le concept très farfelu fera sans doute penser à certains spots publicitaires, notamment celle d’un soda bien connu. Soutenu par votre équipe de défenseurs, vous serez amené à effectuer vos premières traces en tant que boule de peinture, cherchant à réinstaurer les teintes chatoyantes qui faisaient initialement la force de Chroma City. Le côté jouissif du jeu provient de cette mécanique qui rappellera sans nul doute l’esprit purificateur d’Okami, accompagné d’une certaine folie des couleurs de Jet Set Radio.

Sans se cantonner à un concept basique de coloration de la ville, le jeu réserve son lot de contenu et autres richesses de gameplay. En dépit d’un faible nombre de niveaux (10 en tout et pour tout), les challengers et autres maniaques sauront y trouver un intérêt supplémentaire via les récompenses à collecter et les médailles à remporter. À vous de mener la révolution et de réduire à néant ce régime totalitaire inspirant mort et désolation. Et ne croyez pas que cela sera une affaire de deux ou trois coups de cuillère à pot puisque vos réflexes et votre réactivité seront les éléments à mettre en application pour restaurer les couleurs d’antan.

de Blob   3 de Blob   4
Dans le même style
  • Test de Blob 2
    de Blob est de retour, le Camarade Noir aussi. Notre peintre en bâtiment est encore une fois sollicité pour redonner vie à un monde contraint de vivre en gris. Armé de nouvelles techniques et plus motivé que jamais, de Blob s'apprête ...
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos commentaires
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]