Test de Blob

Le par  |  0 commentaire(s)
Dans ce monde en perdition, vous incarnez le dernier espoir des opprimés. Vous débutez sous les ordres d'une poche de quatre résistants, chacun d’entre eux ayant sa propre spécification. Tandis que le premier se veut spécialiste en monuments, l'autre présentera les raccourcis à emprunter, un gros bras vous incitera à vous frotter aux membres de l’ENKR et enfin la petite dernière se chargera des arrangements décoratifs de la ville. Avant chaque niveau, un petit briefing présenté sous forme de bandes dessinées permettra de passer le temps pendant le chargement. Vous démarrerez depuis un bassin d’évacuation sous une forme translucide. Dès lors, vous apprendrez au travers de brefs didacticiels fort bien expliqués qu’il vous faudra un important stock de peinture pour colorer le quartier.

C’est alors que vous comprendrez que les Chromabots qui errent ça et là ont une utilité plus que primordiale. Pour récupérer la peinture de chacun d’entre-eux, il vous suffira de sauter en secouant la Wiimote verticalement, puis de presser le bouton Z pour locker le robot ménager. Blob revêtira alors la couleur en question, tout en chiffrant le stock de peinture actuel jusqu’à 100 au maximum. A partir de là, vous pourrez vous adonner à la coloration des environnements, redonnant une certaine clarté à l’ensemble. À chaque parcelle de bâtiments colorée, les habitants se voient libérés et sortent immédiatement sur la rue. Dès lors, il vous suffira de les toucher pour les libérer de leurs combinaisons grisâtres. A l’issue de cette manœuvre, vous remporterez un réveil qui ajoutera du temps au compte à rebours du niveau. L’une des subtilités du concept se situe au niveau de la chromatique possible en mélangeant les diverses couleurs des Chromabots. Il est ainsi possible de teinter Blob en six déclinaisons différentes, cherchant ainsi à nous faire réfléchir sur les mariages possibles entre le rouge, le bleu et le jaune pour découler sur du vert, du violet et du marron.

de Blob   5 de Blob   6

Blob aura fort à faire pour se débarrasser des membres de l’ENKR, ces derniers tentant le tout pour le tout pour lui faire la peau. Sous son apparente invincibilité, notre boule colorée a son point faible, tout comme les super-héros. En effet, l’encre noire pourra l'empoisonner  jusqu’à ce qu’il succombe dans un dernier soupir. Cela arrivera si vous vous faites toucher par un soldat, ou si vous chutez dans une eau impure. Dès lors, votre jauge de vie diminuera progressivement, vous incitant à vous diriger au plus vite  vers un rinçage dans une eau plus claire. Bien évidemment, le jeu ne se résumera aucunement à un simple concept bac à sable puisque vos compagnons de révolution vous offriront des missions destinées à faciliter sensiblement votre avancée, dans l’ordre que vous désirez. C’est donc en temps limité que vous devrez mener à bien leurs objectifs, ces derniers bien mis en évidence en surbrillance. Par ailleurs, certaines missions destinées à convertir les larges monuments de l’ENKR vous inviteront à secouer frénétiquement le Nunchuk afin de faire gicler la peinture à foison. À chaque défi honoré, un réveil vous sera offert tout en augmentant les points, permettant ainsi de débloquer les portes de sécurité des quartiers et autres sphères de transformation destinées à restaurer d’un coup une parcelle de terrain.

De base, Blob ne peut que bondir sur de petites distances et ce, malgré un élan et un appui sur des surfaces verticales. Le jeu propose de faire des sauts gigantesques via des repères prévus à cet effet. Tout comme l’extermination des Chromabots et autres membres de l’ENKR, il vous suffira le locker via la gâchette Z pour bondir aisément d’une cible à l’autre. Il sera nécessaire de bien prendre en main cette fonction puisqu’elle deviendra indispensable dès le cinquième niveau, puisqu’il proposera de se déplacer via des plates-formes flottantes et autres rames de métro. Pour les plus maniaques d’entre vous, les détails de la progression (via le menu pause) recensent les objets qui ont été colorés, amassés, les missions effectuées, les monuments convertis, ou encore les habitants délivrés. Si le temps vous le permet, vous pourrez visiter à votre aise le niveau, cherchant le dernier lampadaire ou l’ultime arbre nécessaire pour finir la zone à 100%. Sachez tout de même qu’à la base, les portes se débloquent assez rapidement, laissant l’issue ouverte si toutefois le chronomètre s’approche dangereusement de son ultimatum.

de Blob   7 de Blob   8
Dans le même style
  • Test de Blob 2
    de Blob est de retour, le Camarade Noir aussi. Notre peintre en bâtiment est encore une fois sollicité pour redonner vie à un monde contraint de vivre en gris. Armé de nouvelles techniques et plus motivé que jamais, de Blob s'apprête ...
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos commentaires
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]