Test : ANTEC P182 vs AKASA MIRAGE-62

Le par  |  0 commentaire(s)
Si l’aspect extérieur revêt toujours une certaine importance dans le choix d’un boitier, l’intérieur reste tout aussi important. On retrouve donc les deux panneaux latéraux amovibles, et malheureusement les mêmes défauts récurrents au P180 par la même occasion. À savoir les fixations permettant d’emboiter les panneaux sur le châssis toujours en plastique et si faciles à casser à la moindre maladresse de votre part.


ANTEC P182 _14     ANTEC P182 _15


Le châssis en acier laminé à froid d’une épaisseur de 0.8mm (1 mm pour l’habitacle disque dur) est identique au P180, et les dimensions, ainsi que les caractéristiques restent d’ailleurs quasiment identiques comme vous avez pu le découvrir précédemment.


ANTEC P182 _10 Pour le reste, rien de bien transcendant puisqu’ANTEC a choisi de conserver les compartiments de refroidissements séparés que les adeptes de LIAN-LI connaissent déjà depuis fort longtemps.

Pour commencer, on retrouve donc un tunnel comprenant le compartiment du bloc d’alimentation situé à la base du châssis (en bas à gauche), pouvant accueillir des alimentations d’une profondeur maximale de 18 centimètres.

Pour réduire les nuisances sonores, ANTEC a intégré au compartiment accueillant le bloc d’alimentation, deux bandes de silicone ainsi qu’un arceau, également muni de bandes de silicones.



ANTEC P182 _9     ANTEC P182 _19

C’est ensuite un ventilateur 120 mm, disposant d’un interrupteur de contrôle de la vitesse de rotation, qui sépare ce compartiment réservé à l’alimentation du deuxième compartiment réservé cette fois-ci aux disques durs. Plus étonnant, toujours aucune grille de protection ne vient prendre place. Ce qui rend l’agencement des câbles plus difficiles, surtout si votre alimentation est profonde, puisqu’il faudra impérativement éviter qu’un câble ne vienne buter sur les pales du ventilateur. Ce qui rendrait le système de refroidissement inefficace.



ANTEC P182 _25 Le bloc pour disques durs intègre des rondelles en caoutchouc blanc permettant d’absorber les vibrations  des disques. Système aujourd'hui classique pour réduire les nuisances sonores. Toujours est-il qu'un compartiment fixe embarquant des tiroirs individuels amovibles aurait été à notre sens plus pratique. Ce qui facilite davantage le montage des disques durs, et évite par exemple un trop grand nombre de manipulation pour rajouter un ou plusieurs disques. Sans parler de l'agencement des câbles qui n'en serait que plus facile à l'image des boitiers Lian-li de la gamme V Cool.
À noter qu’aucun emplacement pour ventilateur n’est disponible devant ce compartiment pour disques durs. Ce premier tunnel est donc isolé du reste du châssis, si ce n’est l’ouverture avec trappe coulissante, permettant de passer les câbles d’alimentation vers le reste du châssis et de rester le plus hermétique possible.

Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos commentaires
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]