Test Antec NSK6500 : un boîtier polyvalent ?

Le par  |  0 commentaire(s)
Si l’extérieur n’a montré aucune réelle nouveauté, hormis un design plus réussi, il reste à espérer qu’Antec ne se sera pas contenté de garder le même agencement intérieur du SLK-3800B avec le NSK6500. Mais finalement, c’est plus ou moins le cas. Seules quelques améliorations sont à noter à commencer par la cage amovible des disques durs.





La cage est plus grande, la cage amovible des périphériques 3 pouces et demi en façade disparaissant, et offre une plus grande et meilleure circulation d’air tout en conservant les cinq emplacements pour disques durs 3 pouces et demi. Mais cette fois-ci, ces emplacements prennent la forme de cinq tiroirs amovibles, chacun d’entre eux embarquant quatre coussinets en silicone pour réduire la transmission des vibrations au châssis. Gage d’une bonne maîtrise des nuisances sonores au niveau des disques durs.






Entre la façade avant et la cage amovible des disques durs, on remarque non plus un emplacement pour
ventilateur 120 mm, mais deux emplacements 92 mm exempts de tout filtres anti-poussière. 
Dommage qu'aucun ventilateur 92 mm ne soit livré avec le NSK6500.

A la base de la cage amovible pour disque dur, on retrouve le traditionnel système de rails qui offre en dessous un emplacement rêvé pour dissimuler les différentes connectiques avec une grande facilité.

Ce qui est tout de même plus agréable que de voir des câbles traîner un peu partout offrant par la même occasion une résistance supplémentaire à la circulation de l’air.


         

On retrouve la classique barre de renfort transversale et creuse au niveau de l’alimentation et qui est idéale pour dissimuler des câbles d’alimentation en son sein, ainsi que l’emplacement et le ventilateur Tricool 120 mm en extraction à l’arrière du boitier.

Si les ventilateurs Antec se caractérisaient auparavant par une grande efficacité de refroidissement, on ne pouvait pas en dire autant des nuisances sonores. Mais ce temps est révolu et les nouveaux ventilateurs Tricool disposent d’un interrupteur permettant de choisir entre trois vitesses de fonctionnement (Low, Medium & High) et sont discrets en plus d’être suffisamment performants pour pouvoir s’acquitter sans peine de l’achat d’un modèle Papst ou Noiseblocker. Dommage que le connecteur d’alimentation soit de type Molex.

Si nous déplorions déjà la présence des grilles de protection au niveau des emplacements 92 mm, on le regrette davantage avec l'emplacement du ventilateur 120 mm à l'arrière du boîtier. Certains rétorqueront que ce n'est qu'un simple détail, mais nous sommes d'un avis contraire. Pourquoi '
Tout simplement parce que si d’emblée vous souhaitez installer une grille tuning en aluminium, la découpe de cette fameuse grille est inévitable, et il est toujours contrariant de découper un boîtier.





Sans parler du fait que la découpe restera toujours visible (à moins d'avoir une machine de découpe à commande numérique ce qui relève de l'exceptionnel), même à l'aide d'une Dremel que tout le monde ne possède d'ailleurs pas. Alors pourquoi aucun constructeur ne propose-t-il de grille démontable laissant plus de liberté "Tuning" à l’utilisateur final '


../..
Dans le même style
  • Test du boitier Antec Nine Hundred
    Constructeur réputé, Antec avait marqué les esprits début 2004 avec son boîtier dédié aux joueurs, le Super Lan Boy. Il aura fallu attendre presque trois ans pour voir enfin arriver un nouveau boîtier destiné aux joueurs. Le Nine ...
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos commentaires
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]