Test Brothers in Arms Hell's Highway

Le par  |  0 commentaire(s)
Brothers in Arms : Hell Highway - pochette

Depuis quelques années, les licences exploitant la Seconde Guerre Mondiale commencent de plus en plus à lasser les joueurs, dépités de devoir s’adonner à un énième débarquement en Normandie et une difficile marche vers Berlin. Après avoir écoulé deux épisodes par le passé, la licence Brothers in Arms revient avec un troisième opus qui a eu peine à être commercialisé. Pour le coup, la sauce reprendra-t-elle alors que d’autres licences commencent à se diriger vers des guerres plus modernes ? Seuls la tactique et l’enjeu cinématographique pourraient faire pencher la balance.

Après avoir commercialisé deux épisodes globalement corrects et surtout originaux de part leur concept tactique, Gearbox Software s’attaque au troisième volet, Brothers in Arms : Hell’s Highway. En dépit d’une longue attente, ce nouvel épisode ne dérogera pas aux fonctionnalités qui ont fait l’essence de la licence, permettant de se marginaliser des grosses pointures telles que Medal of Honor et Call of Duty. Conservant un enrobage FPS, Brothers in Arms profite d’une dimension tactique particulièrement bien pensée bien qu’aussi restrictive que les précédents épisodes. Le potentiel est cependant suffisamment important pour hisser la série au stade d’incontournable. Pour cela, il faudrait que ce nouveau volet tourné vers les dernières consoles de salon soit à la hauteur de nos attentes de joueur.

Pour ceux et celles qui auraient suivi la saga depuis Road to Hill 30, vous ne serez pas surpris de renouer avec toute l’équipe de la 101ème aéroportée incluant le charismatique Matt Baker. Rassurez-vous, vous ne vous retrouverez pas encore une fois à débarquer tête baissée sur les plages normandes, puisque le jeu traite en grande partie de l’Opération Market Garden de la façon la plus fidèle possible. Vous l’aurez compris, nous passerons la majeure partie du jeu à charcuter du nazi dans les contrées hollandaises. En dépit d’une approche somme toute assez classique pour le genre, les objectifs qui vous seront confiés ne seront pas toujours des plus communs. En effet, la trame scénaristique du soft se plaît à s’immiscer  dans certains détails a priori anodins mais finalement primordiaux pour préserver une forte atmosphère. On se retrouve par exemple à aider un jeune résistant en proie d’une tripotée de soldats, ou encore à retrouver son frère d’arme bien décidé à sauver une civile dont il est éperdument tombé amoureux.

Brothers in Arms : Hell Highway   1 Brothers in Arms : Hell Highway   2

Dirigeons-nous donc directement à la puissance maîtresse de ce nouvel épisode : sa scénarisation. Sans être une véritable œuvre d’originalité, le soft peut se targuer d’offrir une dimension totalement immersive, à l’aide de nombreuses cut-scenes davantage basées sur les relations humaines que sur les manœuvres militaires. On retrouve ainsi une atmosphère et surtout des mouvements de caméra du même acabit que la série Band of Brothers (Frères d’Armes) de 2001. Le scénario se basant sur les états d’âme des soldats et surtout les situations qu’ils ne peuvent plus gérer, difficile de rester de marbre. On perd donc l’extrême froideur de background des autres licences basées sur la Seconde Guerre Mondiale. Par contre, certains entrecroisements des phases de gameplay et des cut-scenes se montrent parfois quelque peu brutales et assez maladroites, mais la qualité de ces dernières pardonne cette légère lacune.

Le côté impressionnant est souvent mis en avant dans l’unique but de toucher le joueur, attirer toute son attention. Il n’est pas rare de vivre certaines cinématiques en vue subjective, permettant ainsi d'avoir l'impression de vivre la vie d'un membre du bataillon. Durant vos affrontements, vous comprendrez vite que Gearbox a cherché à choquer en apportant au jeu l’horreur qui a été réellement de mise. Entre le massacre des civils et les charcutages de soldats, le jeu se veut pour le moins sanguinolent, nous offrant ainsi une vision on ne peut plus horrifique. Pour rajouter une touche de gore, vos meilleurs massacres à la grenade et autres headshots au fusil garand seront affichés au ralenti, histoire de contempler les effusions d’hémoglobines.

Brothers in Arms : Hell Highway   3 Brothers in Arms : Hell Highway   4
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos commentaires
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]