Test Castlevania Harmony of Despair

Le par  |  0 commentaire(s)
Castlevania Harmony of Despair - vignette

Très certainement l'une des licences les plus chères pour les gamers, Castlevania a traversé les âges sans prendre une ride. La formule qui fonctionnait au départ de la série est parvenue à s'imposer de nos jours. Presque toujours orientée vers le solo, la franchise passe pour la première fois le cap de la coopération en multijoueur avec un tout nouveau jeu, Castlevania : Harmony of Despair. Réservé au Xbox Live Arcade, cet épisode est avant tout destiné aux fans absolus de la série pour le background qu'il transporte. En effet, les novices en la matière risquent d'être quelque peu déroutés...

Pour de nombreux joueurs, la série Castlevania forme l'un des patrimoines du jeu vidéo. Loin de se contenter d'un simple jeu d'action aventure, la série offre aussi et surtout un background, un univers, une atmosphère merveilleusement bien conçus et aux inspirations mythologiques diverses. Pour ceux et celles qui connaissent bien la saga, ce fait est indéniablement l'élément qui en constitue le moteur. Avec l'apparition de Symphony of the Night (souvent plébiscité comme le meilleur volet avec Rondo of Blood), la série s'est enrichie de quelques fonctionnalités empruntées aux RPG, pour le plus grand bonheur des joueurs.



Convaincu que la série est surtout profitable à un gameplay en scrolling horizontal, Konami poursuit aujourd'hui les nouveaux épisodes sur Nintendo DS avec brio. Toutefois, l'équipe de développement s'est également affairée à diversifier les possibilités de la saga avec un tout nouveau projet intitulé Castlevania : Harmony of Despair. Exclusivement réservé à une distribution numérique sur le Xbox Live Arcade, ce nouvel opus a la particularité de permettre de jouer jusqu'à six de façon simultanée dans un même niveau, via le mode online. Pour les fans, il s'agit d'une véritable aubaine et, potentiellement, le résultat de leurs rêves. Qui plus est, le titre matérialise un certain nombre d'éléments inhérents aux précédents volets, tout en conservant un moteur graphique en 2D entièrement conçu à la main. Vous l'aurez compris, ce nouvel épisode se matérialise avant tout comme un produit destiné aux adorateurs de la licence, les propos qui vont suivre ne vont qu'aller en ce sens.

Castlevania : Harmony of Despair - 2 Castlevania : Harmony of Despair - 3

Qu'on se le dise, Castlevania : Harmony of Despair a beau se présenter comme une toute nouvelle aventure, sachez qu'elle ne propose pas du tout la même expérience que les épisodes habituels. En effet, le titre ne propose aucun scénario et ne se contente que d'apporter du gameplay aux joueurs. Ainsi, ne vous attendez aucunement à une once d'histoire, Konami ayant mis l'accent sur l'action. Les seules indications qui nous sont confiées sont dissimulées dans le menu d'option. Nous apprenons ainsi que nous avons pour but de détruire Castlevania, la citadelle manifestée dans les pages d'un vieux grimoire maudit, ce dernier constituant l'interface du jeu. Chacun des six chapitres du jeu permet de se plonger dans le château à une époque différente, constituant ainsi des structures, ennemis et boss bien distincts. Votre but sera donc de débloquer les six mondes et d'éradiquer les boss. Si vous espériez de l'originalité dans ce nouvel épisode, il faudra passer votre chemin puisque les niveaux sont formés à partir des environnements des trois volets DS, mixant par la même occasion l'intégralité des bestiaires. Ainsi, à l'exception des boss, tous les ennemis sont déjà connus des amateurs de la série.



Pour vous lancer dans cette quête, vous pourrez incarner l'un des six personnages provenant des précédents épisodes de la série, à savoir Soma Cruz (Castlevania : Dawn of Sorrow), Jonathan Morris et Charlotte Aulin (Castlevania : Portrait of Ruin), Shanoa (Castlevania : Order of Ecclesia) et le très apprécié Alucard (Castlevania : Symphony of the Night). Si l'éventail est intéressant, il constitue également un réel déséquilibre. En effet, des personnages tels qu'Alucard ou encore Shanoa offrent des compétences spéciales bien plus efficaces que les autres héros. Ainsi, il ne sera pas forcément judicieux de sélectionner Charlotte dans un premier temps, en raison de sa vulnérabilité plus présente que les autres combattants. Elle sera utile en revanche lorsque vous vous adonnerez à des parties en coopération, en tant que soutien.

Castlevania : Harmony of Despair - 4 Castlevania : Harmony of Despair - 5

Dans le même style
  • Test Castlevania Lords of Shadow 2
    La licence Castlevania marque son grand retour dans un nouveau jeu d'action développé par le studio espagnol Mercury Steam. Cette suite des aventures de Gabriel Belmont s'avère bien plus noire, puisqu'il s'agit désormais de contrôler ...
  • Test Castlevania Lords of Shadow
    Konami replace sur le devant de la scène la franchise Castlevania. Parue sur MSX avec un premier épisode intitulé Vampire Killer, la série a ensuite animé les joueurs sur nombres de consoles. Une vingtaine de titres compte la série, ...
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos commentaires
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]