Test Cities XL

Le par  |  1 commentaire(s)
Cities XL - Logo

Depuis sa création en 1995, le studio français s’est essayé à de nombreux genres vidéoludiques allant des RPG au RTS en passant par les simulations de vie. Elle a pris son temps avant de trouver définitivement ses marques et son domaine de prédilection, les jeux de gestion. Ce genre n’intéresse plus vraiment les géants de l’industrie du jeu vidéo comme Electronic Arts. Qu’importe, Monte Cristo a décidé de profiter de l’absence de réelle concurrence.

Dans ce contexte un peu particulier, Cities XL a toute les chances de séduire les maires en herbe qui auront attendu plus de deux ans avant de pouvoir jouer au jeu. Entre temps est sorti le décevant SimCity Sociétés troquant sa profondeur de jeu pour une plus grande accessibilité. Cities XL porte donc sur ses épaules l’espoir de nombreux fans.

Qu’on se le dise tout de suite, le titre remplit pleinement ses objectifs et se pose comme une excellente alternative au vieillissant Sim City 4. Comme son nom l’indique, le jeu nous propose de devenir maire d’une ville qu’on aura préalablement nommée. Durant cette phase, il est aussi nécessaire de choisir sa situation géographique allant abruptes montagnes enneigées aux arides plaines désertiques.

Cities XL - Image 28 Cities XL - Image 29

Ce choix a des conséquences sur la gestion de notre ville et de ses ressources. Jouer dans des environnements exotiques est synonyme de difficulté accrue. Il sera en effet nécessaire d’effectuer plus souvent des aménagements territoriaux et donc de dépenser plus. Dans Cities XL, il n’est question que de gérer une ville et de veiller à sa bonne expansion.

En ce sens, le titre se veut très linaire et répétitif. Mais créer une ville est loin d’être ennuyeux à condition d’avoir le temps et la patience. Le jeu débute le plus simplement du monde en nous fournissant des fonds limités qu’il va falloir faire fructifier en attirant du peuple et des entreprises. En bref, une formule classique.

Cities XL - Image 26 Cities XL - Image 25

Pour se faire, il faut créer un solide système routier, des habitations ainsi que des espaces industriels. Sans oublier de prendre en compte les fameux besoins de nos concitoyens qui varient selon leur classe sociale. Les ouvriers non qualifiés se contentent de logements, les cadres et autres responsables exigent eux parcs et centres de loisirs à proximité.

Viennent pour conclure les bâtiments publics comme les écoles, les commissariats ou encore les casernes de pompiers. Les développeurs ont eu la bonne idée de déverrouiller progressivement les bâtiments en fonction de la population de notre ville.  Cela empêchera les maires zélés de s’emporter et placer d’importants commissariats dans des cités de seulement cent habitants.

Cities XL - Image 27 Cities XL - Image 22

Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos commentaires
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #547151
Ne pas oublier de signaler que le jeu n'est jouable QUE sur internet avec abonnement meme si montecristo met en avant un mode solo.
Ce mode est ultralimité et ne profite pas des améliorations reçues par les joueurs abonnés.

Notons aussi un jeu truffé de bugs et n'utilisant qu'un seul core cpu à l'heure du multithread massif ...

Mais c'est tout de meme un très bon jeu qui a un fort potentiel pour qui est prêt à mettre 5€ par mois pour faire du debugging
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]