Test Crysis

Le par  |  1 commentaire(s)
J’avoue ici chercher le moindre défaut mais dans l’ensemble l’IA reste effectivement correcte et efficace dans ses mouvements. Leur synchronisation nous jouera très souvent des tours, puisque ces derniers sont même capables de nous traquer dans un sombre coin uniquement après avoir effectué une recherche sonore.

Très souvent, ils se précipiteront en groupe voire en division entière. Selon le contexte environnant, ils ne cessent de surprendre et font preuve d’une redoutable efficacité. Leur nombre grandissant progressivement au cours de l’histoire on n'aura qu’à de rares occasions l’opportunité de se reposer, car s'ils ne sont présents tous les 20m, ils savent néanmoins occuper des postes de choix comme des tours de sniper ou encore des positions hautes pour mieux nous tendre des pièges.

Crysis   Image 90   Crysis   Image 91

Dans ces cas là, on ne regrette vraiment pas d’être aux commandes de la nano combinaison. Autant le jeu peut s’avérer enfantin à ses débuts, autant la difficulté se verra largement rehaussée en cours de route et il faudra être vraiment prudent lors de nos moindres faits et gestes, la seule erreur de tir peut effectivement nous mener à la mort notamment avec ces puissants et véloces extra-terrestres sous forme gélatineuse ou encore mécanique.

Tout comme Far Cry, le joueur pourra et devra impérativement s’aider des décors pour se fondre dans la masse et se faire discret. Contrairement aux nombreux FPS où l’IA possède littéralement un radar,  le fait de s’allonger dans l’herbe, de se cacher dans un buisson ou encore de passer en mode invisible nous rendra effectivement absent aux yeux des Coréens qui s’attacheront surtout à vivre leur vie et à accomplir leur routine journalière à moins qu’on ne les en empêche.

Crysis   Image 92   Crysis   Image 93

L’absence dans les niveaux de difficultés élevés d’un explicite viseur, de la détection automatique des ennemis et des grenades dégoupillées sauront néanmoins donner du piquant à cette vaste aventure qu’il faut savourer et explorer dans ses moindres détails, car si l’on fonce tête baissée, il parait naturel de manquer un bon nombre de détails et de challenges militaires.

Cela se ressent bien évidemment lors des combats puisqu’en exploitant une unique diversion sonore nous pouvons littéralement abattre une division entière, encore suffit-il de bien gérer les arrivées simultanées des ennemis et surtout de les isoler un par un. On aurait par exemple aimé un plus grand dynamisme des ennemis humains gagnant en mobilité selon la situation et sachant utiliser un maximum son armement incluant donc les fameuses grenades qui sont loin d’être inutiles.

Crysis   Image 94   Crysis   Image 95

Toutefois, cette basicité a été sciemment contrecarrée par une croissance des dangers militaires. Au fur et à mesure que l’on progresse, on devra faire face à des ennemis plus nombreux, mieux armés et par-dessus tout supportés par des armes lourdes du type tourelle de sniper, jeep militaire, hélicoptères voire tank.

Et dans les ultimes missions, tout ce bel ensemble nous tombe dessus  si nous n’avons pas pris le soin de nettoyer les alentours, car en plus des renforts invoqués les troupes à proximité recevront elles aussi l’ordre d’investiguer les lieux et de tuer le moindre intrus. Les extra-terrestres eux attaqueront de façon tout à fait immédiate et désordonnée justifiable au vue du contexte environnemental.
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos commentaires
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #190763
Tout ça rappelle fichtrement ce bon vieux Terra nova, mon cher Alain
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]