Test Destroy All Humans Lâchez le Gros Willy

Le par  |  0 commentaire(s)
Le titre reprend donc purement et simplement les bases de gameplay des deux premiers volets, à savoir le contrôle de Crypto en vue objective dans des environnements ouverts à la manière d'un Grand Theft Auto. Cela dit, les limites de terrain sont clairement visibles, ce qui réduit quelque peu le chapitre de l'exploration. Dès votre arrivée dans la première ville, vous pourrez directement vous défouler dans une succession de carnages à l'aide de vos premières armes qui ne manquent pas d'humour (mention spéciale à la sonde anale et ses effets postérieurs destructeurs). En bon petit extra-terrestre, Crypto possède des pouvoirs télékinésiques, vous permettant de manipuler les piétons comme de vulgaires pantins. Vous pouvez par exemple les hypnotiser pour faire diversion pendant qu'ils effectuent quelques pas à la John Travolta, où encore utiliser leurs corps comme hôte non pas pour abuser de leurs chairs mais pour éviter de créer une panique générale.

Tout comme GTA, un baromètre d'alerte augmentera en fonction des émeutes que vous génèrerez, ce qui permettra à terme de se frotter aux militaires, leurs tanks et autres lance-missiles surpuissants. Équipé comme un agent 007, notre intrépide ridé usera également de son jetpack pour accéder à des zones élevées où pour éviter de chuter dans des plans d'eau qui lui seront fatals. Si l'envie de tout détruire vous prend, vous pourrez vous rendre à la zone de lancement de votre soucoupe afin de détruire un à un immeubles et autres véhicules à l'aide d'un panel d'armes qui s'étoffera au fil de vos exploits.

Destroy All Humans ! Lâchez le Gros Willy ! - 5 Destroy All Humans ! Lâchez le Gros Willy ! - 6

L'annihilation massive ne s'arrête pas en si bon chemin puisque ce nouvel épisode introduit le gros Willy, la mascotte de la chaîne de fast food de Pox, à l'image d'un certain Ronald McDonald. Point aussi inoffensif que ce dernier, le gros Willy s'avère être un robot dans lequel notre héros obscène viendra s'y loger afin de se la jouer Power Rangers. À ce niveau, votre taille démesurée permettra de semer le chaos sur votre passage, faisant une bouchée des plus grosses armées humaines à l'aide de votre rayon oculaire plagié de Superman, où encore d'effusions gastriques provoquant des ondes de choc exponentielles. Et oui, notre gamin potelé peut lui aussi avoir du mal à digérer la malbouffe.

L'évolution de l'aventure se fait au travers de missions qu'il est possible d'enclencher quand bon vous semble. On aurait espéré une certaine richesse de ce côté là d'ailleurs, mais la redondance se fait rapidement sentir avec un sentiment de déjà-vu lorsqu'on se confronte à des phases de filature, d'élimination de personnages clés, ou encore de récolte de produits liés à la domination de votre chaîne de fast food. De ce fait, on s'ennuie assez rapidement, malgré la présence de missions secondaires par poignées et d'environnements variés (ville, ferme, atoll...).

Destroy All Humans ! Lâchez le Gros Willy ! - 7 Destroy All Humans ! Lâchez le Gros Willy ! - 8
Dans le même style
  • Test Destroy All Humans En route vers Paname
    Pour une fois, c'est la race humaine qui fait figure de méchant pas-beau dans un jeu vidéo. Il faut dire qu'elle le méritait bien, depuis le temps. Quatrième épisode de la série, Destroy All Humans ! En route pour Paname ! vous ...
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos commentaires
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]