Test Dragon Ball Raging Blast 2

Le par  |  0 commentaire(s)

Question prise en main, Dragon Ball Raging Blast 2 propose une structure en grande partie similaire à son aîné, à savoir des bases riches mais pas toujours très intuitives à mettre en œuvre. Aussi, les néophytes de la série devront commencer par les combats du mode didacticiel pour bien appréhender les commandes, les associations de touches et surtout le timing à respecter scrupuleusement pour parvenir à effectuer des attaques ou des mouvements particuliers. De base, une touche sert à donner des coups de poing ou se déplacer rapidement à l'aide de votre Ki, une autre permet de lancer des boules de feu et de compléter des combos au corps à corps. La troisième touche fait office de choppe ou de coups de pied pour certains personnages. Les gâchettes permettent à la fois de se protéger, esquiver, de prendre de l'altitude, mais offrent avant tout diverses utilisations associées afin d'effectuer des mouvements inédits.



On appréciera notamment les nombreuses possibilités d'esquive ou de téléportation afin de passer dans le dos de l'ennemi afin de lui asséner de puissants coups. Pour davantage de dynamisme, il faudra appuyer à deux reprises sur la touche d'attaque afin de se diriger automatiquement vers son adversaire. Il suffira alors de charger un coup pour enchaîner des combos, ou prévoir sa défense en se téléportant dans son dos. En bref, le gameplay de Raging Blast 2, bien qu'il nécessite du temps à être pleinement apprécié, offre une certaine dimension tactique, dans le sens ou il faudra prévoir ses coups à l'avance pour espérer faire mouche. Toutefois, l'ensemble des contrôles comporte toujours quelques défauts dans les déplacements, en raison d'une caméra parfois très gênante. Cela est dû au lock automatique sur l'adversaire et ce, même lorsque ce dernier se trouve derrière des éléments du décor ou à une altitude différente de la vôtre. La prise en main devient assez désagréable dans ces moments-là.

Dragon Ball Raging Blast 2 - 5 Dragon Ball Raging Blast 2 - 6

Les attaques spéciales à base de vagues d'énergie ou de combos spécifiques bien connus des amateurs du manga s'effectueront très simplement en inclinant le stick analogique de droite dans une direction. Seulement, pour éviter une utilisation abusive de ces techniques, la jauge de Ki devra être suffisamment chargée. Pour cela, il faudra profiter d'un moment de répit pour la recharger en appuyant sur la touche directionnelle, ou alors enchaîner des combos pour l'augmenter. Parfois, les techniques peuvent être plus puissantes si vous parvenez à effectuer la combinaison de touches indiquée à l'écran l'espace d'une seconde. Si vous rechargez complètement votre barre de Ki, il sera possible de passer momentanément en mode rage, décuplant ainsi votre puissance au corps-à-corps, les techniques spéciales étant indisponibles pendant ce laps de temps. Au fil de votre progression, vous serez amené à gagner de nouvelles transformations pour vos personnages. En combat, il suffira d'avoir suffisamment de Ki et de maintenir la gâchette adéquate pour sélectionner la transformation à amorcer, permettant ainsi une puissance supplémentaire. Lorsque vous disposez de plusieurs alliés, vous pourrez également procéder à des fusions, ou simplement passer d'un perso à l'autre. Dans ce dernier cas, l'ennemi peut vous barrer la route, découlant ainsi  sur une phase de QTE assez plate, profitant d'une mise en scène très moyenne. On regrettera qu'il n'y ait pas la possibilité d'effectuer des attaques combinées entre nos personnages.



Aux côtés du mode Galaxie finalement assez décevant, nous retrouvons la possibilité de combattre rapidement contre l'IA ou contre un ami, avec la possibilité d'utiliser des personnages aux statistiques gonflées. Le mode combat de puissance est toujours présent, imposant une bride au niveau du choix des alliés afin de ne pas déséquilibrer la puissance des deux équipes. Il faudra également compter sur l'inconditionnel Championnat du Monde, ainsi que les Cell Games, présentés par le trouillard de service, Mr. Satan. En sus du solo ou du multijoueur en local, un mode en ligne est évidemment présent mais toujours aussi pauvre que son aîné. En effet, il faudra compter sur un mode Standard pour s'affronter rapidement, ou un mode Freestyle permettant de jouer avec des personnages améliorés à l'aide d'objets acquis dans le mode Galaxie. Toutefois, les parties se déroulent sans trop de lag, permettant ainsi des combats confortables.

Dragon Ball Raging Blast 2 - 7 Dragon Ball Raging Blast 2 - 8

Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos commentaires
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]