Test Dragon's Crown

Le par  |  0 commentaire(s)

Comme tout bon beat'em all 2D qui se respecte, Dragon's Crown offre une progression horizontale, avec toutefois une petite gestion de la profondeur. Les combats se montrent relativement nerveux et les combos suffisamment variés pour éviter une certaine redondance. Un coup normal est effectif, mais également une capacité spéciale à déclencher à son aise, mais qui ne peut pas être spammé pour autant. Par exemple, le coup spécial de l'amazone lui fait perdre son arme l'espace de quelques seconde.

Petit clin d'oeil à Golden Axe, certains niveaux permettent d'utiliser des animaux tels que des dinosaures comme monture, permettant un léger avantage sur l'ennemi. En cours de quête, vous serez suivi par un maître voleur qui s'assurera de vous aider à récupérer le loot, mais se montrera également indispensable dans le crochetage de coffres et autres portes, permettant d'accéder à des zones secrètes et à récupérer un maximum de trésors, dont des armes temporaires à base d'arbalètes, torches et autres bombes. Le fait de fouiller chaque niveau a un réel intérêt, pour finaliser certaines quêtes optionnelles de la guilde ( permettant d'accéder à des artworks de toute beauté ), mais également dans le but de décrocher un bon rang. En effet, la fin d'une aventure se conclut par un écran de résultat et l'accès aux loots trouvés par le voleur. Ces trésors se composent d'armes et équipements de défense. Toutefois, il est nécessaire de les identifier pour les acquérir, ce qui coûte évidemment un certain volume d'or. Aussi, dans un souci d'économie, il sera souvent nécessaire de faire un choix au jugé sur les équipements que l'on souhaite identifier et de vendre le reste des trouvailles. Soulignons le fait que les armes et équipements sont générés aléatoirement, proposant ainsi un nombre illimité de combinaisons possibles.

Dragon Crown - 5 Dragon Crown - 6 

En fin de niveau, il est également question de faire grimper son expérience, gérée par le biais de niveaux. Chaque pallier passé permet d'améliorer automatiquement les statistiques de son personnage ( force, vitalité, etc ), permettant de ce fait de pouvoir poursuivre l'histoire sans être fortement puni par des ennemis et boss trop puissants. Lorsque vous reviendrez à la guilde pour valider les quêtes rondement menées, vous pourrez également utiliser vos points de compétence acquis pour améliorer l'efficacité de vos attaques de classe, ou les statistiques générales telles que la vitalité, le gain d'or, etc. Se calquant sur les principes des anciens RPG japonais, il faudra, passé un certain cap dans l'aventure, refaire plusieurs fois les niveaux, dans l'optique de faire une levée de niveau suffisante pour faire face à la suite de l'aventure. En effet, à un certain moment, vous aurez le choix d'effectuer deux embranchements dans chacun des lieux déjà fréquentés, se clôturant par un boss plutôt coriace. Et pour cela, il sera utile de s'accompagner d'alliés suffisamment puissants pour vous aider à la tâche.

Il est possible de paramétrer des alliés suivant les ossements trouvés et ressuscités, mais il ne faudra pas malheureusement pas compter sur une intelligence artificielle de qualité, puisqu'elle tombe souvent dans les pièges. Toutefois, le mode multijoueurs en ligne se débloque à un certain stade du jeu, permettant de rejoindre la partie d'un autre joueur ou d'ouvrir sa propre quête à des amis ou tout autre gamer en ligne. Au total, c'est jusqu'à trois joueurs qui pourront fracasser du monstre à la volée dans une même partie en ligne, quand bien même la possibilité est également ouverte en local et ce, dès le début du jeu. Cette aide ne sera pas de trop, au vu de la férocité de certains boss. Vos quêtes peuvent alors prendre la forme d'un simili-survival, puisqu'il est possible d'enchaîner les niveaux les uns après les autres, sans revenir à la ville. Il sera parfois question de faire une halte pour se nourrir, au travers d'un mini-jeu dans lequel il conviendra de mettre des aliments sur le feu et les servir au bon moment dans les gamelles, dans l'optique de booster les statistiques des personnages.

Dragon Crown - 7 Dragon Crown - 8 

Enfin, il est important de noter qu'un curseur peut être piloté à tout moment dans le jeu. Il permet de fouiller les décors pour y trouver des pièces et autres trésors, mais aussi d'utiliser des runes. Ces dernières seront à utiliser plus tard dans le jeu et nécessitent une combinaison pour déclencher un pouvoir et ainsi bénéficier d'un avantage l'espace de quelques secondes sur tous les héros. Si l'intention est intéressante, l'usage de ce curseur devient rapidement pénible au stick analogique, en raison d'un manque d'ergonomie et assurant un côté plus confus à l'exploration. Par ailleurs, le fait de jouer à plusieurs dans un même niveau nous place devant un problème important : l'illisibilité. En effet, l'effusion de coups et d'effets visuels fera souvent perdre de vue votre personnage, ce qui se révèle particulièrement agaçant.

Dans le même style
  • Test Dragon Age Inquisition
    Célèbre série de Bioware, Dragon Age fait son retour avec un troisième épisode attendu par les fans et, avec plus d'appréhensions par ceux et celles qui sont sortis déçus du second épisode. Dragon Age : Inquisition propose-t-il ...
  • Test Dragon Ball Raging Blast 2
    Après un premier volet HD peu convainquant en 2009, Spike remet le couvert avec Dragon Ball Raging Blast 2. Cette suite, toujours orientée vers le combat, ne propose qu'assez peu de nouveautés en terme de gameplay ainsi qu'au niveau ...
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos commentaires
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]