Test Dragon Quest : L'épopée des Élus

Le par  |  0 commentaire(s)
Dragon Quest : L\\\'épopée des Elus - pochette

Initialement connue au Japon et brièvement insérée sur le marché américain, la licence Dragon Quest est longtemps restée en retrait du public européen. Or, Square Enix s’est finalement décidé à répandre la magie de l’une de ses sagas maîtresses devant nos yeux ébahis. Dix huit ans après l’édition initiale estampillée Famicom, Dragon Quest IV débarque sur DS dans une version qui, nous en conviendrons, se révèle amplement à la hauteur des espérances de tout amateur de RPG qui se respecte. L’épopée des élus se présente à vous, saurez-vous la mener à son terme ?

Si l’on remonte dans le temps et que l’on jette un œil sur Dragon Quest IV, force est de constater qu’en dépit de la notoriété qu’il colporte, le résultat visuel est devenu fortement indigeste. Square Enix ayant pour politique de faire revivre ses anciennes productions sur les dernières consoles portables du marché, la licence Dragon Quest n’avait pas encore été sujet à des remakes, à l’instar de Final Fantasy. Bien que nous aurions apprécié que la compagnie nipponne débute par la première trilogie, il faudra se contenter de prendre le train en marche avec la partie Tenkuu no Shiro (qui s’étend jusqu’au sixième volet), réputée comme le meilleur segment de la saga d’un point de vue scénaristique.

Penchons-nous d’ailleurs sans plus attendre sur les fondements de ce Dragon Quest : L’épopée des Élus, ce dernier ne s’embourbant aucunement dans des scènes d’introduction et autres cut-scenes revues et corrigées. En effet, l’épisode estampillé DS reste particulièrement sobre dans sa mise en situation, Square Enix ayant eu le souci de rester au maximum fidèle à la production originale et à l’implication directe du joueur dans l’aventure. De ce fait, on prend très rapidement les commandes, afin de laisser libre court à l'un des points pertinents de la série : l’exploration. Sans se cantonner à des fondements ultra classiques d'un RPG des années 90, Dragon Quest IV propose une progression particulièrement originale, tout du moins pour les premières heures de jeu. En effet, le cheminement se morcelle en plusieurs chapitres, reprenant ainsi le principe d’un roman. Les quatre premiers retraceront les pérégrinations de quatre personnages différents, expliquant les raisons pour lesquelles ils sont poussés vers la grande aventure à travers le monde. C’est donc à partir du cinquième chapitre que chaque scénario se rencontre et que l’équipe finale se solidifie.

Dragon Quest Épopée des Élus - 1 Dragon Quest Épopée des Élus - 2

Le plus attachant dans ce concept se matérialise dans l’immersion de la vie de chaque protagoniste avant l’introduction de leur destinée de héros. De plus, que se soit le vieux chevalier Ragnar McRyan, la tzarine Alina, le badaud marchant Torneko Taloon ou encore la danseuse Mina et Maya la diseuse de bonne aventure, force est de constater qu’il ne s’agit pas là de critères taillés pour l’héroïsme. Et c’est bien là la force de cet épisode. Toujours est-il que chaque histoire est propulsée par des faits tout aussi naïfs qu’attachants, laissant libre court à la flânerie et à l’exploration des larges contrées ensoleillées.

Derrière ses apparences trompeuses, le soft se révèle particulièrement corsé, étant donné que nous commençons avec des personnages somme toute très faibles et mal équipés pour faire face aux premiers monstres de la carte du monde. Il sera souvent nécessaire de bien calculer ses quelques pièces pour acquérir les armes et armures adéquates, ainsi qu’une poignée d’herbes régénératrices. Le schéma reste similaire à ce que l’on peut voir dans les RPG classiques, nous laissant vaquer entre les villages, les grottes et autres donjons dans lesquels se trament de sombres méfaits. Vous passerez donc le plus clair de votre temps à tourner en rond sur la carte du monde afin de procéder  à d’irrémédiables séances de level up nécessaires à votre survie. L’histoire ne prendra un réel tournant qu’une fois votre équipe bâtie et que votre but d’éradication du terrible guerrier démon sera tracé. Au total, ce sera huit personnages qui composeront votre équipe, additionnés à quelques guests qui viendront vous prêter main forte l’espace d’une quête.

Dragon Quest Épopée des Élus - 3 Dragon Quest Épopée des Élus - 4
Dans le même style
  • Test Dragon Quest Monsters Joker
    La célèbre licence Dragon Quest initialement conçue par Enix continue de s'occidentaliser, pour le bonheur des fans de série qui, avouons-le, vaut franchement le détour. Ici, point de réel nouvel épisode majeur puisqu'il s'agit d'un ...
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos commentaires
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]