Test Dragon Quest Monsters Joker

Le par  |  0 commentaire(s)
Une fois les premières heures de combats chevronnés menées à bien, vous commencez à exprimer le souhait de mettre la main sur de nouvelles créatures afin de gonfler votre abominable galerie. Pour cela, il faudra vous rendre dans l'un des centres de dressage disponibles à l'entrée de chaque île. C'est en ces lieux que vous pourrez sauvegarder, mais également vous reposer afin de passer du cycle de jour à celui de la nuit (et vice-versa), dans le but de trouver des monstres différents et parfois inédits. Tout comme dans DQVIII, les ennemis sont plus puissants pendant la nuit qu'au cours de la journée, ce qui permet une accumulation d'expérience plus importante pour votre équipe.

Un conseiller vous permettra également de gérer votre réserve non accessible depuis le menu du jeu. Ainsi, vous pourrez établir votre équipe à l'aide des monstres précédemment dressés, ainsi que vos trois remplaçants disponibles à tout moment où que vous soyez. Cela vous semblera rapidement très étroit, compte tenu du nombre de créatures que vous capturerez au fil de l'aventure. Vous reviendrez donc très souvent au centre de dressage pour modifier votre escouade, ce qui peut être très redondant, surtout lorsqu'on a pas encore acquit le sort de téléportation.

Dragon Quest Monsters : Joker   9 Dragon Quest Monsters : Joker   10

Le troisième atout majeur de ce centre de dressage se situe dans la synthétisation de monstres. C'est donc par cette méthode qu'il est possible de « fusionner » deux monstres afin de créer un nouveau, parfois rare. Pour effectuer convenablement l'opération, il faut que vous ayez un monstre mâle et un monstre femelle de niveau 10 ou supérieur, afin de donner naissance à une nouvelle créature, caractérisée par son grade de F à X. Selon vos combinaisons, vous aurez souvent le choix entre trois créatures résultantes. Il faut savoir que vous perdez les parents initiaux, mais vous conservez leurs compétences qui pourront être greffées au nouveau-né. Ce dernier sera de niveau 1 mais vous vous apercevrez qu'il évoluera bien plus rapidement que les monstres que vous avez capturés. À terme, plus vous synthétisez vos monstres, plus vous disposerez d'une équipe puissante.

Le principe se montre addictif à un tel point que vous passerez le plus clair de votre temps à constituer une équipe digne de ce nom, tout en tentant de dresser le moindre ennemi des îles Archibelles. De toute façon, le jeu est conçu de manière à vous obliger à faire évoluer vos créatures puisque les ennemis rencontrés sont de plus en plus puissants. Faire l'impasse sur ce point risque de vous amener irrémédiablement vers l'extermination de votre équipe, tout en vous délestant de la moitié de votre or. Cela pose forcément problème, puisque la monnaie du jeu sert à être utilisée dans l'achat d'armes pour vos monstres ou dans les objets de guérison. Cela dit, un distributeur est à votre disposition, permettant de placer votre magot en lieu sûr, au cas où l'impensable se produirait.

Dragon Quest Monsters : Joker   11 Dragon Quest Monsters : Joker   12
Dans le même style
  • Test Dragon Quest : L'épopée des Élus
    Initialement connue au Japon et brièvement insérée sur le marché américain, la licence Dragon Quest est longtemps restée en retrait du public européen. Or, Square Enix s’est finalement décidé à répandre la magie de l’une de ...
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos commentaires
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]