Test Fat Princess Fistful of Cake

Le par  |  0 commentaire(s)

Les affrontements de Fat Princess permettent de contrôler l'un des soldats de votre armée. Simplement qualifiés de villageois en début de partie, chaque allié devra sélectionner une classe avant d'affronter les opposants. Vous aurez ainsi le choix entre chevalier, mage, prêtre, ranger et ouvrier. L'attribution de chaque classe s'effectue par le biais d'un chapeau qu'il faudra revêtir via la touche d'action. Ces couvre-chefs, gisants sur le sol près des différents bâtiments de votre base, permettent d'acquérir des équipements spécifiques : le guerrier dispose d'une épée, le ranger s'armera d'un arc, le mage pourra jeter des sorts de feu, le prêtre aura la faculté de soigner sa troupe. L'ouvrier, quant à lui, s'assurera de faire évoluer les bâtiments du château à l'aide de matières premières destinées à la construction, à savoir du bois et de la pierre. Comme un jeu de stratégie à la Age of Empire, il suffira d'aller couper quelques arbres et briser de grosses pierres avant de les ramener dans les fabriques de chapeaux. Les ouvriers peuvent également s'assurer de l'assaut ennemi, en construisant des échelles pour enjamber les remparts, ou en plaçant des plaques à ressort pour s'éjecter plus rapidement certains éléments du décor. Dans le même esprit, il est possible de construire des catapultes directement dans sa base.

L'utilisation de l'ouvrier est primordiale puisqu'elle permet d'améliorer les classes de chaque soldat. Possédant initialement une seule arme en fonction de leur couvre-chef, chaque allié pourra contrôler jusqu'à deux équipements, après l'amélioration des bâtiments. Il suffira d'appuyer sur la touche triangle pour passer d'une arme à l'autre, offrant ainsi plusieurs techniques d'attaque. Par exemple, le chevalier dispose d'une épée de base, mais pourra manier une hallebarde par la suite, offrant une allonge plus importante. Dans la même idée, le ranger s'équipera d'un tromblon et le mage pourra jeter des sorts de glace, permettant de réduire la vitesse de déplacement des ennemis. Il est possible de charger ses coups en maintenant la touche d'action enfoncée, afin d'asséner des coups plus puissants. On regrettera le faible nombre de classes, ainsi que le peu d'armes à disposition. Il aurait été appréciable de disposer de chapeaux supplémentaires qui découleraient sur d'autres armes et pouvoirs magiques.

Fat Princess : Fistful of Cake - 5 Fat Princess : Fistful of Cake - 6

Si la campagne solo consiste à s'affronter à 12 contre 12 dans différents niveaux, les règles établies ont le mérite de différer à chaque chapitre. Vous commencerez certes par kidnapper la princesse du royaume voisin en prenant garde de sécuriser la vôtre, mais les objectifs se voudront plus exotiques par la suite. Vous devrez par exemple envoyer une énorme bombe sur le trône ennemi (en vous faisant aider par vos coéquipiers pour vous déplacer plus rapidement), ramener des sorciers à votre château, ou encore maintenir des tours de contrôle sous votre emprise. Ces dernières, disséminées sur l'aire d'action, permettent d'avoir une meilleure mainmise du territoire. Elles servent avant tout de relais pour les ouvriers, pour que ces derniers y déposent leurs récoltes. Elles sont également très utile pour les rangers et les mages, puisqu'ils peuvent se placer à leur sommet afin d'avoir un net avantage face aux ennemis. La plupart du temps, acquérir ces zones seront d'un intérêt primordial pour remporter les parties. Comme il suffit de rester quelques secondes aux abords d'une tour pour la posséder, il n'est toutefois pas rare que les pugilats entre les soldats opèrent à ces endroits.



Comme le jeu solo est conçu de manière à s'appuyer fortement sur l'intelligence artificielle, il était primordial qu'elle soit bien construite et suffisamment réactive pour ne pas désavantager le joueur. Or, le titre n'offre pas une optimisation suffisante puisque les autres soldats gérés par le CPU agissent trop aléatoirement, annihilant ainsi toute élaboration stratégique. En effet, il sera souvent difficile de lancer un assaut en sélectionnant un itinéraire bien précis. Il sera toutefois possible de forcer les alliés à proximité de vous suivre - via la croix directionnelle - mais la pertinence de cette fonction n'est pas réellement visible puisqu'ils s'échapperont à la moindre occasion. Ainsi, il devient vite difficile de finir les derniers niveaux du jeu sans avoir à recommencer à plusieurs reprises. L'intérêt de la production est  de ce fait très limité en solo.

Fat Princess : Fistful of Cake - 7 Fat Princess : Fistful of Cake - 8

Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos commentaires
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]