Test Final Fantasy Crystal Chronicles The Crystal Bearers

Le par  |  0 commentaire(s)
Final Fantasy Crystal Chronicle : The Crystal Bearers - vignette

Débouchant d'un développement somme toute assez long, Final Fantasy Crystal Chronicles : The Crystal Bearers forme le nouveau spin-off à la célèbre licence de Square Enix. Cette déclinaison comportant déjà plusieurs volets a toujours progressé en marge de l'identité de la série principale. Ce nouvel épisode, pensé exclusivement à la jouabilité de la Wii, promettait un gameplay novateur, mais également un univers plus immersif que les précédents spin-off. C'est avec une volonté de se diversifier que la production a été développée, mais le résultat est-il à la hauteur des attentes des joueurs ? Réponse dans le test.

Initiée sur GameCube, la série Final Fantasy Crystal Chronicles s'est vite imposée en tant que série marginale aux épisodes principaux, tant au niveau de l'univers qu'en terme de gameplay. En effet, cette série a proposé un background bien particulier qui sera utilisé dans tous les épisodes uniquement parus sur les consoles de Nintendo. De plus, les développeurs ont décidé de proposer un gameplay plus dynamique, basé sur les combats en temps réel. Néanmoins, le spin-off a rapidement perdu en intérêt, au vu du contenu parfois creux qui repose trop sur l'aspect multijoueur. Ces défauts ont été retenus, afin d'apporter une production plus en adéquation avec les attentes des joueurs. Final Fantasy Crystal Chronicles : The Crystal Bearers se matérialise donc comme l'aboutissement de la nouvelle direction de la série. Il s'agit d'un jeu de rôle bercé dans l'aventure majoritairement solo et couplé d'un univers assez vaste et relativement ouvert.



Le scénario de l'épisode demeure toutefois assez simple à appréhender. Le jeu se déroule dans un monde qui revit suite à la fin de la Grande Guerre qui opposait plusieurs races : les Clavat caractérisés par une race humaine particulièrement pauvre, les Selkie qui mènent une vie errante, les Lilty qui disposent d'une culture et d'une civilisation très développée, et enfin les mystérieux Yukes qui ont disparu du monde suite à leur défaite. L'aventure nous place dans la peau de Layle, un jeune Clavat unique en son genre puisqu'il s'avère être un « porteur de cristal », statut qui lui a été attribué en raison de son don de télékinésie très développé. Ce pouvoir n'est pas réellement un avantage pour Layle puisqu'il est ainsi rejeté par la population, tel un incompris. Le jeune homme ne perd pas pour autant espoir et, aidé de sa forte personnalité, se moque bien du regard des autres. Il se contente d'exercer son travail d'escorte en compagnie de Keiss, son coéquipier d'origine Selkie.

Final Fantasy Crystal Chronicle : The Crystal Bearers - 1 Final Fantasy Crystal Chronicle : The Crystal Bearers - 2

Son aventure prend un tout autre tournant lors d'une mission au cours de laquelle des monstres surgissent de nulle part. S'élançant des cieux, Layle utilise ses pouvoirs cristallins pour rétablir l'ordre, jusqu'à ce qu'il tombe nez à nez avec un membre des Yuke. Intrigué de son existence, le jeune homme va poursuivre sans relâche cette nouvelle cible en proie à des éclats de cristal pour accomplir d'obscurs desseins. C'est avec l'aide de Keiss et de l'agaçante Belle (une journaliste rencontrée lors de la première mission) que notre blondinet partira en quête de sa cible, offrant ainsi une épopée dans toutes les régions du monde afin d'obtenir des indications sur les prochains lieux où son destin croisera celui du Yuke, surnommé « cafetière d'or » en raison de son étonnante apparence.



Cette incursion dans l'histoire est construite de manière à laisser une place importante à l'aventure et à l'exploration de nombreux environnements. Ne vous attendez pas à ce que le scénario soit très creusé ou centralisé sur les personnages clés au jeu, puisque les développeurs se sont assurés à proposer un cheminement acidulé sous l'emblème de l'innocence et de la découverte. Si nous aurions apprécié avoir bon nombre de détails sur le passif du royaume, voire une meilleure implication des protagonistes récurrents à l'aventure, le parti pris demeure très digeste et surtout nettement plus développé que les précédents épisodes de la série. Toutefois, de nombreux petits détails sur la nature des lieux fréquentés s'afficheront dans une barre déroulante en cours de jeu, dans le bas de l'écran. Ce choix demeure judicieux afin de fournir une meilleure empreinte des endroits visités, tout en évitant de se cloîtrer dans d'innombrables cut-scenes. En sus, de nombreux journaux et autres lettres distribuées par le mog-facteur permettront d'avoir un suivi des PNJ rencontrés au fil de la partie.

Final Fantasy Crystal Chronicle : The Crystal Bearers - 3 Final Fantasy Crystal Chronicle : The Crystal Bearers - 4

Dans le même style
  • Test Final Fantasy Type-0 HD
    Alors que les fans du RPG de Square Enix l'attendaient depuis sa sortie initiale sur PSP en 2011, Final Fantasy Type-0 fait son arrivée en Occident par l'intermédiaire d'une version lissée en haute définition sur PS4 et Xbox One. Si le ...
  • Test Dissidia : Duodecim Final Fantasy
    A l'heure où le gouvernement français actuel peine à établir un beau patchwork d'ethnies diverses au sein de notre nation hexagonale, Square Enix prend la tendance à contrepied en décidant, une nouvelle fois, de réunir dans un jeu ...
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos commentaires
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]