Test Fragile Dreams

Le par  |  0 commentaire(s)

Votre aventure vous mènera à traverser de nombreux sous-terrains, des anciens tunnels de métro, de longs couloirs, etc... Equipé uniquement d'une lampe torche et d'un petit ordinateur à la voix féminine, Seto devra trouver de lui-même les clés pour ouvrir les portes, trouver son chemin et survivre aux quelques attaques. Disposant d'un unique bâton au début de partie, puis d'armes de plus en plus résistantes au cours de l'aventure, Seto n'en reste pas moins "nu" face aux attaques. Il n'est pas toujours évident de maintenir ses points de vie intacts, mais vous ferez rapidement connaissance avec un marchand, pour faire le plein de bonbons et autres rations énergisantes. Mais attention, ce marchand ne vient vous voir que quand cela lui chante. Il vous faudra donc vous montrer prévoyant. Pour autant, vous pourrez régulièrement vous remettre d'aplomb devant des petits foyers placés très régulièrement sur votre chemin. Alors qu'en début de partie vous les trouverez trop nombreux, vous apprécierez leur présence au fur et à mesure de votre avancée. Seul lieu de rencontre avec le marchand, ils sont aussi le lieu où vous pourrez ranger votre inventaire.

Fragile Dreams (4) Fragile Dreams (3)

Votre inventaire ne dispose que de très peu de case pour que vous puissiez ramasser tous les objets sur votre chemin. Entre la lampe torche, votre bâton principal, un autre de secours et quelques bonbons en cas de coup dur, vous n'aurez vraiment que peu de place pour le reste. Heureusement, vous disposez également d'une mallette, nettement plus grande. Vous n'y avez cependant accès que placé devant un feu. Ce n'est qu'à se seul moment où vous pourrez y ranger les objets inutiles, refaire le stock d'arme ou de rations de vie. D'où l'importance de ces foyers que l'on appréciera rapidement.

Fragile Dreams (2) Fragile Dreams (8)

Les combats ne se montrent pas réellement déstabilisants ni même effrayants. Les amateurs de survival-horror riront sans doute de voir le jeu rangé dans cette case, tant il n'effraie pas réellement. En revanche, son atmosphère sombre, l'utilisation permanente de la lampe torche, des décors dévastés et une bande son adéquate sont les éléments essentiels à l'ambiance. Si vous n'êtes pas dans un Silent Hill, vous sentez néanmoins que le monde dans lequel vous évoluez n'est plus franchement accueillant. Et cette simple constatation, et la réalisation du jeu, suffit à placer dans de bonnes conditions pour apprécier le titre. Quant aux combats en eux-mêmes, leur difficulté n'est pas de mise. Vous peinerez pour l'essentiel à déplacer un personnage assez rigide. Les coups, censés être portés dans un certain timing, pleuvront finalement avec plus ou moins d'efficacité.

Dans le même style
  • Test Nights Journey of Dreams
    Il y a dix ans, Nights sortait sur la Saturn. Aujourd'hui, c'est sur la console Wii que le petit personnage emblématique, né des mains des développeurs de la Sonic Team, revient nous emporter dans le pays des rêves. Il est toujours ...
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos commentaires
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]