Test Hoshigami

Le par  |  0 commentaire(s)
Hoshigami - pochette

Le Tactical-RPG revenant en force dans le large milieu du jeu de rôle, il était certain que quelques développeurs allaient se pencher sur la réédition d'anciens hits du genre. Hoshigami : Ruining Blue Earth faisait partie de ces jeux qui parvenaient à diviser les joueurs, laissant les moins aguerris sur le banc de touche, dégoûtés par la difficulté. Arc System Works décide donc de rééditer le titre sur DS, pour le bonheur des fanas de leveling à foison. Arriverez-vous à vous y immerger ?

Se basant sur le ténor du Tactical-RPG qu'est Final Fantasy Tactics, Hoshigami : Ruining Blue Earth a forgé une réputation de jeu pour le moins « hardcore » en 2001. Uniquement sorti au Japon et aux USA, le titre conçu par la petite société Max Five sur PSone est malheureusement resté dans l'anonymat le plus total sur le territoire européen. Cela dit, le soft ne révolutionnait rien au genre, proposant un scénario classique, des graphismes similaires au titre de Squaresoft et un intérêt somme toute assez essoufflé.

Malgré tout, Arc System Works s'est lancé dans la conception de la réédition du titre sur DS, le nommant au Japon Hoshigami Remix, pour ne pas attirer la confusion. Qui dit réédition, dit forcément un scénario identique à l'opus original. On s'immerge donc dans un contexte purement heroic-fantasy dans lequel nous incarnons Fazz, un jeune épéiste qui manque encore de maturité. Pour l'assagir, Leimrey, son mentor particulièrement puissant, sera présent, l'entraînant habilement à ses fonctions de mercenaire.

Hoshigami   1 Hoshigami   2

Cela dit, ce monde à première vue paisible cède rapidement sa place à des sombres desseins de l'empire Valaim et de ses militants extrémistes voulant conquérir par la force les terres de Gerauld et Nightfield. Cette optique n'est pas dans une unique optique de domination bête et simple des royaumes, mais pour mettre la main sur des ruines antiques dans lesquelles les divinités bienfaitrices y puisent leur puissance magique. De ce fait, le monde tourne autour de la magie, nommée Numismancie, ce qui cause divers tiraillement militaires qui se répercutent fort malheureusement sur des villageois innocents.

Notre duo de mercenaires sera donc rapidement mis à l'épreuve, suite à l'acceptation d'un contrat avec le roi de Nightfield, leur permettant de combattre pour le bien de leurs terres. Fazz découvrit par la suite que son village natal a été mis à feu et à sang par les armées diaboliques de Valaim, menées par l'imposant général Blackthorn. Vous serez donc amené à enchaîner de multiples batailles de longue haleine avec vos amis de fortune que vous rencontrerez au fil de vos exploits ou en les recrutant dans les nombreuses villes du jeu.

Hoshigami   3 Hoshigami   4

On peut déjà reprocher quelques soucis d'accroche sur ce démarrage du scénario puisque le jeu nous fait cas de nombreux éléments lâchés brutalement en un laps de temps très réduit, ce qui a pour effet de vous noyer littéralement dans les raisons de ces nombreux affrontements. Ce n'est qu'après une poignée de rudes batailles que vous commencerez à saisir les quelques ficelles, bien qu'assez pompeuses dans leur ensemble.
Dans le même style
  • Test Test Drive Unlimited 2
    En recueillant de bonnes notes auprès de la presse spécialisée, la saga Test Drive a vu son destin s’éclaircir pour encore quelques années. Il aura fallu attendre plus de quatre ans avant qu’Eden Games réussisse à mettre sur ...
  • Test La Légende de Beowulf
    Sorti simultanément avec le long métrage du même nom, nous revenons un peu tardivement vers La Légende de Beowulf. Et plus que la version PC que nous avions imaginé vous présenter, c'est sur le support UMD destiné à notre PSP que ...
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos commentaires
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]