Console Virtuelle : Focus de mars

Le par  |  0 commentaire(s)
Ce mois-ci, notre sélection Sega Genesis fut rapidement guidée vers Streets of Rage, jeu culte pour de nombreux joueurs.


Les gros bras
Streets of Rage - PochetteUne saga majeure fit son apparition sur la 16 Bits de salon de Sega : Bare Knuckle. Nommé Streets of Rage chez nous, il fut le premier épisode d'une série de trois opus. Sachez que cet épisode, aussi mythique soit-il, est néanmoins légèrement en retrait comparé aux épisodes qui suivirent.

L'opus vous permet de vous incarnez dans l'un des trois ex-policiers nommés Adam, Axel et Blaze. Cette escouade triée sur le volet a été créée dans le but d'éradiquer les méfaits que subit la ville. Le caïd d'un puissant syndicat, Mr. X, a pris le contrôle total des opérations. Nos justiciers du jour devront donc tout faire pour faire chuter cette immonde raclure.


Tu cherches la bagarre '
Streets of Rage se veut essentiellement orienté Beat 'em 'all, comme on en a souvent vu dans les productions vidéoludiques des années 80-90. Cependant, là ou l'opus de Sega tire son épingle du jeu, c'est dans son accessibilité. Simples à prendre en main, vos combattants auront un panel de coups certes peu élargi, mais réellement efficace ! Ainsi, vous n'aurez aucun mal à mettre KO les petites frappes qui parcourent les premiers niveaux.

Streets of Rage - Image 1 Streets of Rage - Image 2

Là ou les choses se gâtent, c'est au niveau de certains boss, particulièrement difficile à contenir sans se prendre de vilaines claques. Dans ce cas là, vous disposez d'une option radicale mais limitée : l'appel de renforts. En mettant en oeuvre cette fonction, une voiture de police débarquera et bombardera la zone de missiles ! Je vous l'avais dit, c'est radical ! Seulement, une fois que vous avez franchi les portes du dernier niveau (le syndicat), les renforts ne pourront plus vous tirer d'affaire !

Streets of Rage - Image 3 Streets of Rage - Image 4

A deux joueurs, le titre est totalement plaisant, voire jouissif ! Il y a de ça quelques jours, j'ai passé une poignées d'heures avec un ami à y jouer alors que ce dernier est assez réfractaire au phénomène oldies ! C'est dire que le jeu se révèle toujours aussi attirant qu'à sa sortie. Graphiquement, le titre a vieilli, c'est une certitude, mais dégage tout de même une ambiance hors du commun. Les sombres rues américaines des années 80, peuplées de punks en tout genre est bien retranscrite.


Une série à ne pas rater
Au final, Streets of Rage est un atout indéniable de la Sega Genesis. Décliné en trois épisodes, chacun d'entre-eux dispose de ses qualités que chacun saura décortiquer à sa manière. De plus, les thèmes offerts par Yuzo Koshiro sont d'excellente qualité pour la 16 Bits et réellement marquants. Avec une bonne animation et un amusement certain, le titre de Sega a su se glisser dans le cercle très fermé des références du genre !

Streets of Rage - Image 5 Streets of Rage - Image 6
 
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos commentaires
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]