Test Mindjack

Le par  |  0 commentaire(s)
Test Mindjack

Square Enix nous livre un titre qui n'a cette fois rien à voir avec les RPG habituels. L'éditeur prend l'air et se tourne vers un jeu où l'action et le tir sont au cœur du gameplay. Le titre va droit au but et vous propose de longues séances de tirs à répétition. Ce ne sera d'ailleurs que votre principale activité, une société américaine ayant décidé de lancer à vos trousses ses soldats, dont vous devrez venir à bout. Vous ne serez pas seul dans cette aventure puisqu'une blonde habile de la gâchette sera à vos côtés.

Dans le désert des sorties de ce mois de janvier vient fraîchement de nous être offert Mindjack. Aux commandes de ce titre, Square Enix qui s'essaie ici à un autre genre de jeu que ses RPG habituels. D'entrée de jeu Mindjack est annoncé comme un titre où l'action est au centre de l'aventure, ou le rythme impose sa loi. Mindjack prend lieu et place dans le futur, un futur malmené non pas par une catastrophe naturelle, ni pas une guerre mondiale, mais par des découvertes scientifiques qui ont tout autant le don de mettre à péril l'humanité entière. Vous incarnez Jim, Jimbo pour les intimes, une sorte de chien-fou, membre d'une unité spéciale, qui a pour mission, dans le début de cette partie, de suivre une cible en particulier :  Rebecca Weiss, écotéroriste de son état.  Premier couac de la partie, Jimbo se sent pousser des ailes, tue sans le savoir un membre de son agence, un collègue en somme, et se transforme aux yeux de son employeur en vil traître qu'il faut achever.

Mindjack (9) Mindjack

Vous aviez en début de partie une mission, vous devez désormais sauvez votre vie, agir seul et parvenir uniquement à l'aide de votre seule dextérité à bien viser, et mettre fin à des agissements sournois de quelques malappris. Le scénario ainsi posé se révèle terriblement crédible... On n'y croit pas un seul instant, le personnage de Jimbo est une caricature. Heureusement, le doublage US se révèle de bonne facture, le héros conservant ainsi un semblant de dignité. Voilà votre situation en début de partie : en très mauvaise posture, vous êtes désormais seul contre le reste du monde. Mais rassurez-vous, vous vivrez cette aventure en binôme, puisque Rebecca sera pendue à vos basques, vous servira à éliminer les ennemis par le biais d'un simple pistolet.

Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos commentaires
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]