Test Naruto Clash of Ninja Revolution

Le par  |  0 commentaire(s)
Ce nouvel épisode de la juteuse licence nipponne tire son épingle du jeu dans sa prise en main. Après s’être allègrement démontré au pad GameCube et à ses attributs classiques mais efficaces, la série s'adapte à un combiné Wiimote / Nunchuk qui peut attirer des doutes de prime abord, surtout lorsqu’on voit les nombreuses productions gâchées par une maniabilité exécrable. Dans le cas présent, le résultat s’avère de bonne facture, sans pour autant atteindre le fun d’un Dragon Ball Z : Budokai Tenkaichi. Les attaques à combos s’exécutent donc à l’aide de la télécommande que vous gigoterez frénétiquement pour enchaîner votre adversaire. Pour attaquer à distance, les kunaïs sont toujours présent dans votre poche, permettant de faire des shoots frontaux, aérien ou au sol.

Naruto : Clash of Ninja Revolution   5 Naruto : Clash of Ninja Revolution   6

Au-delà de l’aspect bête et méchant de l’acharnement d’attaques, sachez que le titre vous obligera très rapidement à penser avant de charger, ce qui n’est pas donné à tous les jeux de combat. En effet, il faudra souvent réfléchir à l’avance sur la façon dont vous allez appréhender l’ennemi, tout en veillant à l’utilisation de votre jauge de Chakra. Cette dernière permet d’effectuer des Jutsus puissants à l’aide de la croix directionnelle, laissant la place à une phase de Quick Time Event somme toute assez basique afin d’infliger de plus lourds dégâts. On retrouve ainsi les attaques spéciales de tous les personnages, comprenant certaines techniques bien ridicules telles que celle de Gaï où encore Sakura et la furie de son égo excentrique.

Il vous est possible de miser tout le combat sur le Jutsu, mais il faudra se montrer extrêmement vigilant quant à son utilisation puisque votre adversaire peut vous bloquer dans votre élan, vidant instantanément votre jauge de Chakra. Cette méthode peut vous être fatale face à un ennemi puissant car sans jauge de pouvoir, difficile de faire face à toute éventualité. L’observation est donc primordiale dans les combats de haut niveau, notamment dans les parties Chûnin et Jônin du mode mission. Pour vous aider à appréhender au mieux votre ennemi, deux touches d’esquive sont à votre disposition, permettant également de recourir à la technique de substitution qui consiste à passer habilement dans son dos lorsqu’il vous attaque. Bien évidemment, cette technique nécessite une partie de votre jauge de Chakra, il faudra donc l’utiliser avec parcimonie.

Naruto : Clash of Ninja Revolution   7 Naruto : Clash of Ninja Revolution   8

Selon les aires de combat mises à votre disposition, il sera possible d’utiliser les objets du décor tels que des caisses et autres rochers pour s’y cacher. De ce fait, il est possible d’esquiver des kunais ennemis où d’effectuer une attaque soudaine en passant par-dessus l’obstacle alors que votre adversaire tente de le contourner.

L'autre particularité du soft se précise dans la variété de ses prises en main. Ainsi, les plus sceptiques d’entre-nous qui font l’impasse sur la Wiimote pourront s’orienter vers une utilisation plus conventionnelle du jeu à l’aide de la manette classique Wii, ou encore du pad GameCube pour les plus nostalgiques. En cas de pénurie de Nunchuk, il est également possible de jouer qu’avec la télécommande en version horizontale, favorisant l’utilisation des boutons 1 et 2 pour les attaques. Ces différentes utilisations sont extrêmement pratiques lorsqu’on joue à quatre joueurs en local et que l’on ne dispose pas forcément de quatre Wiimotes.
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos commentaires
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]