Test No More Heroes

Le par  |  0 commentaire(s)
Test No More Heroes

Le dernier titre de Suda 51 est enfin arrivé dans nos contrées mais dans une version censurée. Mais pas question de sabrer le contenu du jeu, la censure a juste transformer le sang rouge giclant pas une couleur noire, nettement moins réaliste. Le style de Suda 51 reste égal à lui-même. Assassinat, contrats sont de mise dans cette ambiance un peu rétro, décalée et pleine d'humour. Le titre se veut accessible au plus grand nombre et proposera pour cela un gameplay varié. Les moins de 16 devront s'en passer. Dommage pour eux, le jeu aurait pu leur plaire...

Travis, le héros de ce No More Heroes, est un petit branleur, encore un peu ado sans doute, et qui n'a goût que pour les femmes, de préférence à forte poitrine, les cassettes porno qu'il ne rend pas au vidéo-club, aux dernières fringues à la mode, au gel longue tenue et à sa moto. Et c'est à ce genre de mec qu'il arrive tout et n'importe quoi, trop occupé à penser à ramener une jolie blonde dans son lit. En début de partie, Travis vous comptera sa mésaventure. Une jolie blonde, Sylvia Christel, lui fait signer un contrat, l'engageant par la suite à tuer les uns après les autres les dix meilleurs assassins de la ville. Le risque encouru, se faire tuer à son tour.

No More Heroes No More Heroes (1)

Embarqué bien malgré lui dans les plans d'une obscure organisation, Travis se plie à son devoir, motivé par la possibilité de conclure et de profiter de tous les charmes de Sylvia une fois le premier rang d'assassin atteint. Sauf que la route est longue, et que même si notre héros se révèle habile de son Beam Katana, on le sent tout de même un peu paumé. Face au dixième assassin, personnage expérimenté et charismatique, Travis nous paraît comme un pauvre petit garçon qui se lance dans la cours des grands. On en aurait presque pitié pour lui.

No More Heroes (2) No More Heroes (34)

Sauf que ce petit garçon vient normalement, si vous avez été raisonnable, de suivre un petit tutorial pour lui apprendre les bases du combat et les nombreux combos à sa disposition. Les joueurs habitués des titres de Sudo 51 ne seront pas étonnés de voir à quelle point la prise en main du jeu se montre simple et accessible.
Les combats reposent essentiellement sur le sabre de Travis. Le bouton A distribue les coups, la position de la télécommande détermine la frappe en haut ou en bas. Dès que votre adversaire atteint la fin de sa vie, une flèche s'inscrit à l'écran et indique la direction que vous devez donner à la Wiimote pour réaliser le coup final. La technique se veut assez simple et compte aussi les coups de surprise, les empoignades avec le bouton B, les clash... Tous les mouvements s'afficheront à l'écran, impossible donc pour vous de ne pas venir à bout de vos ennemis.

No More Heroes (35) No More Heroes (36)

Puisque nous en sommes à parler des combats, ceux que vous enchaînerez face à des vagues ennemies plus ou moins résistantes, dispose d'une particularité. Une sorte de mini-roulette (la même que l'on trouve sur une machine à sous) se déclenche alors que votre ennemi souffle ses derniers râles. Si vous obtenez trois symboles identiques, ce n'est non pas le jackpot, mais une transformation qui vous arrive. Travis devient alors surpuissant le temps d'un instant, les graphismes changent et les adversaires n'ont aucune chance face à vous. C'est jouissif et, tellement pris dans vos combats, vous en sentiriez même cette nouvelle force coulée jusque dans la télécommande.

Dans le même style
  • Test No More Heroes 2 : Desperate Struggle
    Je ne sais pas pour vous, mais j'attendais personnellement avec impatience de pouvoir manier de nouveau le Beam Katana, l'arme de prédilection de Travis Touchdown. Vous savez, cet otaku assoiffé de sang qui était parvenu, après de ...
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos commentaires
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]